|   Chantez-vous français ?   |   Zarlino   |   Robin et Marion   |   Baïf   |   Chercher   |

virga



Inventée par les grammairiens antiques qui cherchaient à fixer par écrit les inflexions de la langue, la virga fut tout naturellement reprise par les premiers scribes qui s’avisèrent de noter les mélodies grégoriennes. Marque linguistique à l’origine, ce petit trait oblique se retrouve tel quel à la source de notre notation musicale. C’est lui qui, aujourd’hui, forme l’accent aigu des typographes, et c’est lui qui constitue la hampe des blanches, des noires et autres croches. Rien mieux que lui ne symbolise les fiançailles éternelles de la langue et de la musique, ce mariage impossible qu’on appelle chant.



Faites une recherche sur virga !

Un outil de recherche évolué vous permet de scruter la totalité des pages de ce site à la recherche d’un ou plusieurs mots ou expressions.



Chantez-vous français ?

Ce n’est pas une histoire du chant. Ce n’est pas non plus une histoire du français. C’est une histoire du français chanté. Dès l’origine, le chant constitue une forme de discours à part entière, qui obéit à ses règles propres. L’histoire de ces règles, qui définissent le champ de la déclamation, est ici retracée. Touchant à plusieurs disciplines, cette étude s’adresse en tout premier aux chanteurs pratiquant la musique ancienne, qui peinent à trouver, dans les traités spécialisés, des réponses à leurs questions. Peut-être intéressera-t-elle aussi quelques linguistes que le chant et la musique ne laissent pas indifférents et, qui sait, d’autres esprits curieux.



Baïf

Plus loin que tout autre poète de la Renaissance, Jean-Antoine de Baïf (1532-1589) a mené le projet d’acclimater à la langue française la métrique quantitative des Grecs et des Romains. Complètement méconnus, ces vers étranges ont la particularité d’être écrits dans une graphie phonétisante qui est une mine de renseignements sur la prononciation du français à la Renaissance. Pour la première fois, l’oeuvre en vers mesurés du plus infortuné des poètes de la Pléiade fait l’objet d’une édition qui respecte le système graphique original et permet une mise en évidence de la métrique.



Zarlino

Approche à la fois historique et pratique de la justesse a cappella. Sur la base des écrits du grand théoricien de la Renaissance, Gioseffo Zarlino, un modèle d’intonation « juste », c’est-à-dire non tempérée, est esquissé. Un logiciel librement téléchargeable permet de réaliser très facilement des fichiers MIDI non tempérés. Un petit concert syntonique est finalement offert à ceux dont les oreilles ne craignent pas la surprise.



Robin et Marion

La première édition en ligne du fameux Jeu de Robin et Marion d’Adam de la Halle (XIIIe siècle), basée sur le manuscrit de la Vallière. Pièce dramatique comportant des parties chantées, cette pastourelle est parfois considérée, quoiqu’abusivement, comme le premier opéra français.

Maintenant aussi en format PDF !


Des questions ? des commentaires ? Une seule adresse : virga@virga.org

Dernière mise à jour : décembre 2013.