PROBLÈME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baïf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueEtrénes 1574
rubriqueAu moqueur
rubriqueAu roi
rubriqueAux secrétaires
rubriqueL'ABÇ
rubriqueA Catherine
rubriqueAu roi de Pologne
retour
rubriqueA Nevers
rubriqueA du Guast...
rubriqueA la vertu
rubriqueAu peuple...
rubriqueAu duc d'Alençon
rubriqueAux poètes...
rubriqueAu grand prieur
rubriqueAux trésoriers
rubriqueAux liseurs
rubriqueBesognes - proème
rubriqueBesognes
rubriqueJours
rubriqueAvis de lin
rubriqueVers dorés
rubriquePhocylide
rubriqueNaumachos
rubriqueChansonnettes
rubriquePsautier 1569
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire métrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittération en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
métriqueAfficher métrique
métriqueLégende

Ô ROÈ DE PÙLOÑE.

LÈSLes vaillants héros, qui tenaient le sentier, VA$ANS Érôs, ki tenøt le santiér,
[f° c r°]
PùrPour l'honneur gagner de pénible vertu, l'onör ganñér de pénible vèrtu,
Ôz Aux humains aidant punissaient le forfait,uméins éidant punisøt le fôrfèt,
MoMonstres défaisaient,nstres défèzøt,
5
Ös Eux vivants : puis quand achevaient de leur vievivans : Puis kant açevøt de lör vìî
TèlTel décours tranché que la parque tournait, dekùrs trançé ke la Parke tùrnøt,
PùrPour de leur bienfait recevoir le guerdon, de lör biénfèt resevør le gèrdon,
Lorsque ils trépassaient,rk' i trépassøt,
Ô sAu séjour plaisant s'en allaient des heureux.ejùr plèzant s'analøt dez Örös.
10
LaLà dedans les îles heureuses heureux,ý dedans lèz ìîles Urözez örös,
RiéRien ne leur manquant à jamais s'égayaient,n ne lör mankant ajamès s'égèiøt,
LoLoin de tout ennui.èiñ de tùt annui.
Toi le preux Henri, qui, la France gardant, le prös HANRI, ki, la Franse gardant,
FrèFrère bien loyal, secourable à mon roi,re bién lûial, sekùrabl' aã mon Rø,
15
MéiMaintenant ses droits, de ta mère suivisntenant sès drøs, de ta Mère suivis
L'L'utile conseil :utile konsè£ :
ÔreOre jeune encore de ta noble vertu, jön' ankôr de ta nôble vèrtu,
Toi vivant voyant, recevras le loyer, vivant vûiant, resevras le lûiér,
KanQuand l'honneur royal déféré te ceindrat l'onör Rûial déféré te séindra
20
ToTon valeureux chef.n valurös çèf.
S'èC'est un heur très grand de labeurs affranchit uÂn ör trègrand de labörs afrançi
NètNaître fils d'un roi, l'héritier de ses droits.re Fis d'un Rø, l'Éritiér de sès drøs.
MèsMais n'étant né roi, mériter royauté n'étant né Rø, méritér roiôté
PaPar belle vertu,r béle vèrtu,
25
Peu le font. Toi roi généreux tu l'as fait :le font. Tø Rú jénérös tu l'as fèt :
KanQuand de toi bien loin le renom répandut de Tø biénlûin le renom répandu
InsIncita les coeurs polonais assemblésita lès körs Pùlonøs asanblés
T'T'élire leur roi.élire lö Rø.
DonDonc bienheureux de valeur le haut prixke biénörös de valör le hôpris
[f° c v°]
30
Va Va cueillir, l'ennui du chemin méprisant.ku£ir, l'annui du çemin méprizant.
TùsTous travaux tant soient périlleux n'éteindront travôs tant søt péri£ös n'étéindront
L'L'aise de régner.èze de rèñér.
TùtTout te soit, Henri, favorable partout te søt, HANRI, favorable partùt
An En ce long voyage : et l'hiver adoucise long vûiaj' : é l'ivèr adùsi
35
D'uD'un nouveau printemps la vigueur devant toin nùveô printans la vigör davant tø
VAille répandant.aÎze répandant.
AlkHalcyons oiseaux faites ore vos nids :ìåons ûzeôs fétez ôre vôs nis :
LèsLes fureurs des vents abattez dedans l'air. furörs dès vans abatés dedans l'èr.
Soient sereins les cieux : de l'orage tombé.t séréins lès siös : de l'oraje tunbé.
40
Cesse toute horreur.sse tùt' ôrrör.
Roi, le Rhin s'en vient t'honorer de ses dons,, le Rin s'an viént t'onorér de sès dons,
ÔssAussi fait Elbe. L'allemand avouerai fèt Albis. L'Alemañ' avùra
JusJuste sur les siens de ta main le haut fait :te sur lès siéns de ta méin le hôt fèt :
VoVoire l'oublieraère l'ùblira
45
PùrPour te festoyant te chérir de franc coeur. te fètûiant te çérir de frank kör.
SonSomptueux après, bon accueil de plaisir,tuös après, bon akö£ de plèzir,
GraGrand honneur partout te fera, te portantnt onör partùt te fera, te portant
KrCrainte en amitié.éint' an amitié.
TèsTes vassaux bien loin au devant te viendront : vasaus biénlûiñ odavant te viéndront :
50
TèsTes sujets partout désireux t'attendront. sujès partùt dezirös t'atandront.
ViéViens de ton doux oeil réjouir ta frontière :n de ton dùz ö£ réjùìår ta frontiér' :
AnEntre où tu es roi.tr' ù tu ès Rú.
PuiPuisses tu chez toi toute paix abondantsses tuÿ çés tø tùte pès abondant
PùrPour jamais trouver ! Ni ne soit le discordjamès trövér ! ni ne søt le diskord
55
ParPar mi ton bon peuple : et te soit-il enclin mi ton bon pöpl' : é te søt-il anklin
PrPrompt à te servir.ont a te sèrvir.
PuiPuisses tu porter de tout heur assortisses tu portér de tùt ör asorti
L'ôL'ornement royal : et tenir le bâtonrnemant Rûial : é tenir le ba^ton
JusJusticier, heureux y vivant et régnanttisiér, örös i vivant é réñant
60
L'L'âge de Nestor.a^je de Néstôr.
NùsNous jamais Henri t'oublier ne pourrons, jamès HANRI t'ùbliér ne pùrons,
Toi, qui fus des bons le support, et vengeur, ki fus dès Bons le suport, é vanjör
[f° cij r°]
KonContre les pervers. De regret éterneltre lès pèrvèrs. De regrèt étèrnèl
Nous sommes comblés.s somes konblés.
65
KèlQuelle perte ô Dieu ! Que le bruit répandante pèrt' ô Diö ! Ke le bruit répandant
L'öL'heur de ton doux règne amollisse toujoursr de ton dùs rèñ' amolisse tùjùrs
NôsNos regrets : joyeux de ton aise, rendrons regrès : jûiös de ton èze, randrons
GrGrâces au bon Dieu.assez oã Bon Diö.
GarGarde bien, ô Dieu, le jeton de Henri,de bién, ô Diö, le jeton de Hanri,
70
FisFils de si grand reine, le sage Henri, de si gran Réine, le saje HANRI,
SaSage et puissant roi frère cher de mon roiýj' é puissant Rú Frére çiér de mon Rú
ÇACharles le bon roi.RLE le bon Rú.
NinNymphes qui les eaux de la Vistule aimez,fes kìþ lez eôs de la vistul' éimés,
NinNymphes qui les rives du Dniepr hantez,fes kìþ lès rives du Nèpre hantés,
75
An En soulas fêtez l'arrivée du bon roi,sùlas fètés l'arivé' du bon Rú,
HAHenri le bon roi.NRI LE BON Rú.
ParPartout en vos bois d'un à l'autre coteautùt an vôs bøs d'uÂn aã l'ôtre kùtô
TùtTout du long des bords résonnant, de Henri dulong dès bôrs rezonans, de HANRI
Soit le nom chanté. Vive vive Henri,t le nom çanté. VìÁve vìþve HANRI,
80
HAHenri le bon roi.NRI LE BON Rú.
É lEt la mère au ciel élevez, qui portaa MÈR' ô siél élevés, ki porta
VôtVotre tant bon roi. Bénissez-la sur tout :re tanbon Rø. Bénisés-la sur tùt:
É lEt la France aussi bénissez où naquita Frans' ôssi bénisés ù na^kit
HAHenri le bon roi.NRI LE BON Rú.
85
Sois-tu fait consort d'une reine sans pair :s-tu fèt konsôrt d'uÂne Réine sanpèr :
An-En-qui soit vertu toute grâce et bonté :kìÁ søt vèrtu tùte grass' é bonté :
An-En-qui soit plenté tout honneur et grandeurkìÁ søt planté tùt onör é grandör
Pour ta royauté.r ta Roiôté.
D'èD'elle et toi naîtront une race d'enfants.l' é tø nètront uÂne rasse d'anfans.
90
Ös Eux de père en fils, ou meilleur ou entierde pèr' an fis, ù mi£ör ù antiér
MilMille et mille années le royaume gardant,l' é mill' anné's le Roiôme gardans,
PuPuissent commander.isset komandér.
PuiPuissent-ils bien loin les états agrandissset-il bién lûiñ lez étas agrandis
ÙtrOutre leur frontière au levant avancere lö frontiér' o levant avansér
95
SurSur les étrangers, et de fleuves conquis lez étranjiérs, é de flöves konkìîs
[f° c ij v°]
LoLoin se reborner.éiñ se rebornér.
PuiPuissent-ils des peuples cruels debelléssset-il dès pöples kruèls débèllés
LèsLes façons barbares à mieux rechanger, fasons barba^rez a miös reçanjér,
BiéBien sachant garder le sujet épargné,n saçans gardér le sujèt éparñé,
100
Vaincre le hautain.inkre le hôtéin.
Mètre : Strophe saphique.