PROBLÈME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baïf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueEtrénes 1574
rubriqueAu moqueur
rubriqueAu roi
rubriqueAux secrétaires
rubriqueL'ABÇ
rubriqueA Catherine
rubriqueAu roi de Pologne
rubriqueA Nevers
rubriqueA du Guast...
rubriqueA la vertu
rubriqueAu peuple...
rubriqueAu duc d'Alençon
rubriqueAux poètes...
rubriqueAu grand prieur
rubriqueAux trésoriers
rubriqueAux liseurs
rubriqueBesognes - proème
rubriqueBesognes
rubriqueJours
retour
rubriqueAvis de lin
rubriqueVers dorés
rubriquePhocylide
rubriqueNaumachos
rubriqueChansonnettes
rubriquePsautier 1569
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire métrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittération en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
métriqueAfficher métrique
métriqueLégende

LÈS JÙRS.

LÈSLes jours par Jupiter observant bien comme l'on doit, JÙRS par Jupitèr opsèrvant bién kome lon døt,
[f° 13 r°]
AnsEnseigne les servants que le jour trentième du mois vautéñe lès sèrvans ke le jùr trantiéme du møs vôt
PùrPour la besogne revoir, comme pour la pitance départir : la bezonñe revør, kome pùr la pitanse départir :
KanQuand à la vraie vérité les peuples jugeant la retiendront.t aã la vrè' vérité lès pöples jujans la retiéndront.
5
ÔrOr voici les jours du prudent Jupiter. Le premier c'est vûsi lès jùrs du prudant Jupitèr. Le premiér s'èt
TùtTout le premier, et le quart : en après le septième, sacré jour : le premiér, é le kart : anaprès le sétiéme, sakré jùr :
KarCar Létô à ce jour de l'épée d'or Apollon accoucha. Laÿtôn' aã se jùr de l'Épédor Apollon akùça.
MèsMais l'huit et neuvième seront deux jours de valeur grand, l'uit é növiéme seront dös jùrs de valör grant,
ParPar tout le mois croissant, pour faire les oeuvres du mortel. tùle møs krûssant, pùr fère lez övres du mortèl.
10
L'oL'onze et douzième seront bien fort profitables tous les deux,nz' é dùziéme seront biénfôr profitables tùlès dös,
L'uL'un pour tondre moutons, et du gai fruit l'autre la moisson.n pùr tondre mùtons, é du gè fruit l'ôtre la mûsson.
MèsMais le douzième outrepasse toujours l'onzième de bonté. le dùziém' ùtrepasse tùjùrs l'onziéme de bonté.
KanQuand à ce jour l'araignée qui se pend en l'air file son filt aã se jùr l'ériñé' ki se pand an l'èr file son fil
Ô lAux longs jours, quand c'est que le sage entasse le monceau :ons jùrs, kant s'èt ke le saÿj' antasse le monseô :
15
KanQuand, si la femme sa toile ourdit, la tissure se fait mieux.t, si la faÿme sa tøl' ùrdìît, la tisu^re se fèt miös.
Mais le treizième du mois croissant fuis fuis de commencers le tréziéme du møs krøssant fui fui de komansér
KèlQuelque semaille. Il vaut si tu as des arbres à planter :ke sema^£'. Il vôt si tu as dès a^brez aã plantér :
MèzMais du mitan le sixième ne vaut à la plante du tout rien. du mitan le siziéme ne vôt aã la plante du tùt rién.
ÉinAins bon il est à créer l'homme mâle : à femelle ne convient,s bon il èt aã kréér l'ome ma^l' : aã femèle ne konviént,
20
NonNon pour naître du tout, non pour mariages accomplir. pùr nètre dutùt, non pùr mariajez akonplir.
NoNon le sixième premier non plus à la fille ne duira :n le siziéme premiér non plus aã la fi££e ne duira :
MèsMais à chevreaux châtrer comme aussi des ouailles le bergeail, aã çevreôs ça^trér komosìþ dez ùè£es le bèrka£,
É pEt pour clore le parc du troupeau, c'est un gracieux jour.ùr klôre le park du trùpeô, s'èt un grasiös jùr.
PùrPour faire mâle il vaut : et si aime que sornettes on die, fére ma^l' il vôt : é si éime ke sornétez on dìî,
25
É mEt mensonges, et mots amoureux : et deviser à l'emblée.ansonjez, é môs amùrös : é devizér aã l'anblé'.
MèsMais l'huitième du mois le meuglant boeuf sane, et le verrat. l'uitiéme du møs le muglant böf saÿn', é le vèrrat.
[f° 13 v°]
É lEt le douzième mulets au travail durs châtrer il convient.e dùziéme mulès oã trava£ durs ça^trér i konviént.
Ô vAu vingtième le grand et le long jour, quelque homme aviséintiéme le grand é le long jùr, kèlk' om' avizé
AnjEngendreras. Car lors il se fait fort sage et de bon sens.andrra^s. kar lôrs i se fèt fôrsaj' é de bon sans.
30
PùrPour faire mâle est bon le dizième : à la fille le quart vaut, fére ma^l' èt bon le diziém' : aã la fi£e le kart vôt,
KarQuart du mitan. Quand c'est qu'il te faut, les ouailles, et les boeufst du mitan. Kant s'èt k'i te fôt, lez ùè£es, é lès bös
KôrCorne-retors, et le chien mordant, et mulets au travail durs,neretôrs, é le çién mordant, é mulès oã trava£ durs,
AplAplanier de la main. Et soigneux emploie ton espritanìåér de la méin. É soñös anpløìîe ton ésprit
PùrPour te guetter fort bien au quart du décours et du croissant te gétér forbién ô kart du dekùrs é du krøssant
35
É nEt ne te paître de deuil. C'est un jour certes solennel.e te pètre de dö£. s'èt un jùr sèrte solannèl.
MèsMais le quatrième du mois chez toi ton épouse tu mèneras, le katriéme du møs çés tø ton épùze tu manras,
LèsLes augures jugeant qui seront plus faustes à tel fait. ôgures jujant ki seront plus fôstez aã tèl fèt.
LèsLes cinquièmes il faut éviter jours tristes et mauvais. sinkiémez i fôt évitér jùrs tristez é môvès.
KarCar l'on dit que le quint les érinyes rôdent alentour lon dit ke le kint lez Érinnìîs rôdet alantùr
40
PùrPour venger le juron que aux parjures noise déchargea. vanjér le juron k'ôs parjurs nøze déçarja.
MèsMais le septième au milieu la sacrée mangeaille de Cérès, le sétiém' oã miliö la sakré' manja^£e de Sérès,
TùtTout bien considérant, dans l'aire que bien aplaniras bién konsidérant, dans l'ère (ke bién aplaniras)
FôtFaut jeter : et la matière couper pour faire le plancher jetér : É la matiére kùpér pùr fère le plançé
É lEt la paroi de ta chambre : et du bois courbe à faire les naufs.a parø de ta çanbr' : é du bøs kùrb' aÿ fére lès nôs.
45
Ô kAu quatrième commence à dresser ta navire de bois sec.atriéme komans' aã dresér ta navire de bøs sèk.
Ô mAu mitoyen neuvième du mois, mieux vaut la remontée :itoìåén növiéme du møs, miös vôt la remonté' :
MèsMais le premier neuvième aux humains sans perte reluira. le premiér növiém' oz uméins san pèrte reluira.
KarCar bon il est cestui-ci pour planter et pour créer enfants, bon il èt setisìþ pùr plantér é pùr kréér anfans,
MaMâle et femelle : et jamais en tout ne se trouve malheureux.Îl' é femèl' : é jamès an tùt ne se tröve malörös.
50
MèsMais peu savent comment au tiers-neuvième du tout bon pö saÿvet komant ô tiérnöviéme du tùt bon
AntEntameras le bussart : que le joug il te faut jeter au couameras le busart : ke le jùg i te fôt jetér ô kù
DèsDes forts boeufs et mulets et cheveaux qui démarchent de pied prompt : fors bös é mulès é çevôs ki démarçet de pié pront :
Voire la vite galère de bancs garnie tirer en merre la vìîte galère de bans garnìî' tirér an mèr
PùrPour l'équiper. Bien peu cet heureux jour marquent de son nom. l'ékipér. Bién pö set urös jùr market de son nom.
55
Ô mAu mitoyen quatrième entame le muid. Lui dessur tousitoién katriém' antaÿme le mui. li desur tùs
Èt Est sacre jour. Bien peu des mois le quatrième dessus vingt,sakre jùr. Bién pö dès møs le katriéme desus vint,
BonBon du matin le diront : et qu'il est au vêpre plus mauvais. du matin le diront : é k'il èt ô vèpre plumôvès.
SOSont les jours qui du grand profit aux terrestres apporteront :NT lès jùrs ki du grand profit ôs tèrrèstrez aportront:
MèsMais les autres caducs te défaudront rien ne rapportant. lèz ôtres kadus te défôdront rién ne raportans.
[f° 14 r°]
60
L'uL'un l'un, et l'autre quelque autre aimera : peu bien s'y connaîtront.n l'uÂn, é l'ôtre kék' ôtr' émera : pö bién s'i konøtront.
MèrMère se montre une fois, une fois marâtre, la journée.e se montr' uneføs, uneføs marra^tre, la jùrné'.
BiéBien heureux et béni qui sachant ce que c'est de tous ces jours,n örös é benìît ki saçant se ke s'èt de tùsès jùrs,
SanSans nulle coulpe devant les immortels, besogner sait,s nule kùlpe davant lèz inmortèls, bezoñér sèt,
LèsLes augures jugeant, et se bien retenant de tout excès. ôguÿres jujant, é se bién retenant de tùt éksès.
FIN DÈS BEZOÑES
É JÙRS D'ÉZIODE
Mètre : Dactylique. Tous les vers sont des hexamètres.

Variantes et remarques :
v. 26 : coquille : lé muglant.
v. 58 : aportront, l'n est suscrit.