PROBLÈME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baïf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueEtrénes 1574
rubriqueAu moqueur
rubriqueAu roi
rubriqueAux secrétaires
rubriqueL'ABÇ
rubriqueA Catherine
rubriqueAu roi de Pologne
rubriqueA Nevers
rubriqueA du Guast...
rubriqueA la vertu
rubriqueAu peuple...
rubriqueAu duc d'Alençon
retour
rubriqueAux poètes...
rubriqueAu grand prieur
rubriqueAux trésoriers
rubriqueAux liseurs
rubriqueBesognes - proème
rubriqueBesognes
rubriqueJours
rubriqueAvis de lin
rubriqueVers dorés
rubriquePhocylide
rubriqueNaumachos
rubriqueChansonnettes
rubriquePsautier 1569
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire métrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittération en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
métriqueAfficher métrique
métriqueLégende

A MONSÉIÑÖR

DUK D'ALANSON

DÈZDes arcs triomphaux par le romain dressés ARS trionfôs par le Roméin dresés
[f° d r°]
Peu contre les ans sont demeurés debout : kontre lèz ans sont demùrés debùt :
Des temples aux dieux consacrés lorss tanplez ôs Diös konsakrés lôrs
Peu de piliers trouveras ce jour d'hui. de piliérs trùveras sejùrdui.
5
Leurs marbres exquis sont dépecés à basma^brez éskìîs sont dépesés a bas
RoRompus démembrés : et du burin subtilnpus démanbrés : é du burin sutil
Les bronzes ouvrés sont refondus :s bronzez ùvrés sont refondus :
Leurs monuments abolis tout partout.rs monumans abolis tùpartùt.
DèlDès lors que les Goths barbare nationôrs ke lès Gôs barbaÂre nassion
10
SoSortis dessous nord, ainsi qu'essaims volantsrtis desùs nôrt, éinsi k'éséins volans
Peuplés de frelons, ainsi qu'un feuplés de frèlons, éinsi k'un fö
PaParmi le chaume allumé s'épandant,rmi le çôm' alumé s'épandant,
L'ÖL'Europe inondant l'empire vieil matérôp' inondans l'anpire vié£ maté
PaPar force à leur joug rangèrent insolents.rfors' aã lör jùg ranjéret insolans.
15
Dès lors Quirinus lui fondateur vitlôrs Kirin lui fondatör vit
Tours et palais de sa ville tomber.rs é Palès de sa ville tunbér.
MèsMais d'un bon esprit l'oeuvre à jamais durant d'un bon ésprit l'övr' ajamès durant
Des nuits de l'oubli sauve le beau renoms nuis de l'ùbli sôve le beô renom
Ô Au siècle tournant, prompt à changersiékle tùrnant, pront aã çanjér
20
Tout ce qui naît d'éléments assemblés.t se ki nèt d'élémans asanblés.
ÉinAinsi de François roi qui la muse aimasin de Fransøs Rø ki la Mu^z' éma
Toujours revivront les célébrés honneurs.jùrs revivront lès sélébrés onörs.
ÉiAinsi d'avoir aux lettres aidénsin d'avør ôs lètrez éidé
Des Médicis la louange croîtra.s Médiçis la lùanje krøtra.
25
Ô vÔ vous qui d'aïeux tant renommés d'avoirùs ki d'aiös tant renomés d'avør
Les muses aimé, votre lignage avez,s Muzez éimé, vôtre liñaj' avés,
ÉiAidez supportez notre beau faitdés suportés nôtre beô fèt
Pour relever les honneurs du français.r relevér lez onörs du Fransøs.
FRAFrançois le beau nom France te fasse ouïrNSúS le beô nom Franse te fass' ùìår
[f° d v°]
30
PaPar moi te cherchant, toi qui de ton supportr mø te çèrçant, Tø ki de ton suport
L'L'emprise porteras, pour la hausseranprìîze portras, pùr la hôssér
PrPrès du romain et du grec du bon temps.ès du Roméin é du Grék du bon tans.
NonNon, moins ne fait pas cil qui avancera, mûins ne fèt pas sil ki avansera
PaPar quoi les esprits puissent venir meilleurs,r kø lez éspris puisset venir mi£örs,
35
K'Qu'un non peureux guerrier triomphantun nonpùrös gèrriér trionfant
BrBrave du sang des humains répandu.ave du sang dez uméins répandu.
KarCar quelques beaux faits qu'un capitaine accort, kélkes beôs fès k'un Kapitéin' akort,
AnEn guerre cherchant rompre les ennemis, gèrre çèrçant ronpre lez annemis,
ÉsExploite vainqueur, tous s'oublieraientpløte véinkör, tùs s'ùblìîrøt
40
SaSans le secours qu'ils auront des esprits.n le sekùrs k'il aront dez éspris.
KanQuand c'est que raison par la parole faitt s'èt ke rèzon par la parôle fèt
AnEnfantements beaux, lors qu'une langue vientfantemans beôs, lors k'uÂne lange viént
Ô Au point accompli, pour dégoiserpûint akonpli, pùr dégûzér
Mots mesurés et réglés et nombreux.s mezurés é réglés é nonbrös.
45
S'èC'est quand le parler plus ne sera nommét kant le parlér plus ne sera nomé
VuVulgaire jargon : mais se menant par art,lgère jargon : mès se menant par art,
Fait un naïf langage arrêté,t un naìåf langaj' arèté,
PrPris et tiré de l'usage des bons.ins é tiré de l'uzaje dès Bons.
S'èC'est l'art qu'aujourd'hui mettre en avant je vienst l'art k'ojùrdui mètr' anavant je vién
50
NoNon d'un dessein faux, mais par effet prouvén d'un déséin fôs, mès par éfèt prùvé
L'L'oreille paissant non l'offensant,ôrè£e pèssant non l'ofansant,
KaQuand écouté je serai comme il faut.nt ékùté je serè kom'il fôt.
LèzLes yeux abuseurs des ignorants moqués, iös abuzörs dèz iñorans mokés,
GaGagnant la raison l'ont tellement pipée,nñans la rèzon l'ont télemant pipé',
55
K'Qu'encontre l'entier sens des oyantsankontre l'antiér sans dez ûians
FrFraudent la voix et l'ouïe de leur son.ôdet la vøs é l'ùìî' de lör son.
MèsMais noble François frère du roi, qui peut, nôble FRANSúS Frère du Rú, ki pöt,
D'D'un seul rayon clair par sa faveur jeté,un söl raìåon klèr par sa favör jeté,
L'L'erreur ténébreux faire écarter,èrrör ténébrös fèr' ékartér,
60
PrPrès de sa grâce assuré défends-moi.ès de sa grass' asuré défan-mø.
FIN.
Mètre : Strophe alcaïque.

Variantes et remarques :
v. 54 : coquille probable : télement.