PROBLÈME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baïf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueEtrénes 1574
rubriqueAu moqueur
rubriqueAu roi
rubriqueAux secrétaires
rubriqueL'ABÇ
rubriqueA Catherine
rubriqueAu roi de Pologne
rubriqueA Nevers
rubriqueA du Guast...
rubriqueA la vertu
retour
rubriqueAu peuple...
rubriqueAu duc d'Alençon
rubriqueAux poètes...
rubriqueAu grand prieur
rubriqueAux trésoriers
rubriqueAux liseurs
rubriqueBesognes - proème
rubriqueBesognes
rubriqueJours
rubriqueAvis de lin
rubriqueVers dorés
rubriquePhocylide
rubriqueNaumachos
rubriqueChansonnettes
rubriquePsautier 1569
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire métrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittération en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
métriqueAfficher métrique
métriqueLégende

A LA VÈRTU.

Ô PÔ pauvre vertu, tant le malheur te suit !ôvre Vèrtu, tant le malör te suit !
[f° c iiij r°]
ToToi, par qui poussés les valeureux ouvraientè, par ki pùssés lès valurös ùvrøt
Des cieux le haut sentier recherché,s siös le hôt santiér reçèrçé,
ÔrOre jouet des humains tu languis.e jùèt dez uméins tu langis.
5
SösCeux mêmes ingrats, en qui l'honneur, acquis mèmez ingras, an ki l'onör, akis
PaPar leurs devanciers, luit avoué de toi,r lö davansiérs, luit avùé de tø,
BaBandés, ligués encontre les tiens,ndés, ligés ankontre lès tiéns,
FoFont que n'avons que le vent de ton nom.nt ke n'avons ke le vant de ton nom.
TanTandis qu'à leurs yeux belle te viens offrir,dis k'a lörz iös bèle te viéns ofrir,
10
Pervers refusant ton précieux regard,rvèrs refuzans ton présìåös regard,
IlIls t'ont en horreur : mais te perdant t'ont an ôrrör : mès te pèrdans
PlPleins de méchance te vont requêter.éins de méçanse te vont rekètér.
TonTon masque ils ont pris sur le visage feint mask' il ont pris sur le vizaje féint
Pour mieux abuser les ignorants pipés :r miös abuzér lèz iñorans pipés :
15
Leur fausse fraude en presse l'on suit,r fôsse frôd' an prèsse lon suit,
Seule éplorée à l'écart tu t'en vas.l' éploré' alékart tu t'anvas.
LasLas ! Ceux qui brûlés sont amoureux de toi ! sös ki bru^lés sont amùrös de tø
S'S'ennuient en vain faibles à ton secours :anuìîet anvéin føblez aã ton sekùrs :
AnEn ceux qui puissants ont le doux sort sös ki puissans ont le dùs sôrt
20
L'L'autorité ne rapporte bon fruit.ôtorité ne rapôrte bon fruit.
Ô SÔ sainte vertu ceux qui t'avancerontéinte vèrtu sös ki t'avanseront
GaGagnant à leur nom perpétuel honneur,nñans aã lör nom pèrpétuèl onör,
Toujours vivront dans notre chanson :jùrs vivront dans nôtre çanson :
Tes ennemis abolis s'oublieront.z anemis abolis s'ùblìîront.
25
NùsNous tant que dans nous l'âme, rayon de Dieu, tant ke dan nùs l'a^me, raion de Diö,
Nos coeurs échauffant allumera le sang,s körs éçôfant allumera le sang,
NoNon seulement suivrons le vrai bien,n sölemant suivrons le vrè bién,
Mais ouvrirons de l'honneur le sentier.z ùvrirons de l'onör le santiér.
TùjToujours les ennuis combattent environùrs lez annuis konbatet anviron
30
LaLa fleur de vertu. Mille travaux hideux flör de vèrtu. Mille travôs hidös
Les coeurs humains en vont détournant.s körs uméins an vont détùrnant.
LLâches à l'oeuvre couvert du danger.aÎçez a l'övre kùvèrt du danjiér.
[f° ciiij v°]
PùrPour sages on tient ceux qui flattés de l'heur saÿjez on tiént sös ki flatés de l'ör
FoFont voile à plaisir. Non du péril la peur,nt vøl' aã plèzir. Non du péri£ la pör,
35
NoNon la frayeur des faux médisants,n la fraìåör dès fôs médizans,
Notre dessein courageux ne rompra.tre déséiñ kùrajös ne ronpra.
Mètre : Strophe alcaïque.