PROBLME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueEtrnes 1574
rubriqueAu moqueur
rubriqueAu roi
rubriqueAux secrtaires
rubriqueL'AB
rubriqueA Catherine
rubriqueAu roi de Pologne
rubriqueA Nevers
rubriqueA du Guast...
rubriqueA la vertu
rubriqueAu peuple...
rubriqueAu duc d'Alenon
rubriqueAux potes...
rubriqueAu grand prieur
rubriqueAux trsoriers
rubriqueAux liseurs
rubriqueBesognes - prome
rubriqueBesognes
rubriqueJours
rubriqueAvis de lin
rubriqueVers dors
rubriquePhocylide
rubriqueNaumachos
retour
rubriqueChansonnettes
rubriquePsautier 1569
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire mtrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittration en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
mtriqueAfficher mtrique
mtriqueLgende

ANSEMANS DE NMAE

PR LS FI$ES A MARIR.

S'C'est belle chose, et chaste de corps, et franche demeurer,T BLE Z', aste de krs, frane demrr,
[f 19 v]
FiFille et pucelle : et se plaire toujours de dsirs tout repurgs !' pusl' : se plre tjrs de dezirs trepurjs !
SanSans porter et l dans son gros ventre le fardeau, portr sala dans son grs vantre le farde,
SanSans trembler de la peur du travail de gsine lamenteux. tanblr de la pr du trava de jezne lamants.
5
MsMais des femmes fluettes avoir comme reine le haut lieu, ds fames fltes avr kome rine le ht li,
L'L'oeil radieux de son me jetant dessur un vivre bien net : radis de son a^me jetant desur un vivre bin nt :
lO le pudique mariage se fait : o du couple des espritse pudik mariaje se ft : du kple dez spris
ParPar tout divins discours mille pensers naissent pour enfants. tdivins diskrs mile pansrs nsset pr anfans.
r Or si du vivre commun te prenait dsireuse volont,si du vivre komun te prent dezirze vlont,
10
MMoi, comme bien le sachant paravant, mon avis je te donnerai,, kome bin le saant paravant, mon avis je te donr,
PrPour d'un coeur rsolu ce douteux passage traverser. d'un kr rzolu se dts passaje travrsr.
TOTon mari soit celui-l, que te voudront choisir et baillerN MARI st selila, ke te vdront zir bar
TsTes pre et mre. S'il est sage et bon, le bon heur loge chez toi : pr' mre. S'il t saj' bon, le bon r loje s t :
MsMais si tout autre il tait, il te faut par force le souffrir. si tt tr' il tt, i te ft par forse le sfrir.
15
rOr sage et bon t'chant, obir dois en ce qu'il voudra. saj' bon t'ant, obr ds an se ki vdra.
An En diffrend ne vivez. Sois-lui gracieuse tout partout :difrant ne vivs. s-lui grasize tpartt :
MsMais l plus qu'ailleurs, o lui verras prendre quelque ennui. la plus k'ars, li vras prandre kk' annui.
KarCar du mari fch, l'amiable femme est le rconfort. du mar fa^, l'amiable fam' t le rkonfort.
LsLaisse-lui tout le dehors : tout le fait de dehors que mener sait :se-li tt le dehors : tle ft de dehors ke menr st :
20
SSoit ton soin le mnage : et la garde et le guet de la maison.t ton sin le mnaj' : la gard' le gt de la mzon.
PoPoint n'enqute de lui de tout tant qu'aux femmes n'appartientint n'ankte de lui de ttant k's fames n'apartint
PPoint de savoir. Mais quand il voudrait t'en faire du conseil,int de savr. Ms kant i vdrt t'an fre du kons,
AprApprouve tt sa parole : et rponds tard en tout avec luive tt sa parl' : rpon tard antt avk lui
KonConsidrant : et rien ne promets ni commande qui soit faitsidrant : rien ne prom ni komande ki st ft
25
ParPar ton avis ou vouloir. Bonne fin tel affaire ne prendrait. ton avis vlr. Bone fin tl afre ne prandrt.
SoSon mari seul la sage suffit : et jamais ne la verran mari sl a la saje suft : jams ne la vra
[f 20 r]
trAutre second, dpouille comme c'est qu'elle nue se couche au lit.e segond, dp' kome s't k'le nu^ se k' lit.
ANEndure quand quelque fou tu aurais : c'est force le souffrir.DURE Kand kke f tu ars : s't forse le sfrir.
BiBien qu'il te fche, souvent qu'il foliera, faut le supporter.n k'i te fa^e, svant k'i fora, ft le suportr.
30
TzTes ennuis cacheras dans ton coeur : et ne raconteras annuis kaeras dan ton kr : ne rakontras
A t tout chacun ce qu'il fait. Ni tes pre et mre ne dis tout.kun se k'i ft. Ni a ts pr' mre ne di tt.
MsMais toi seule, s'il faut, l'admonesteras bien et de moyen. t sle, s'i ft, l'amontras bin demin.
Un Un mot injurieux transporter peut l'homme avis :mt injuris transportr pt l'om' aviz :
MzMais une douce parole souvent l'homme fou ramener peut. une dse parle svant l'ome f ramenr pt.
35
r Or s'il tait mauvais par ceux qu'il frquente dbauchs,s'il tt mvs par ss k'i frkante dbs,
A l l'encontre de lui ne feras nulle noise, mon enfant :ankontre de lui ne feras nule nze, mon Anfant :
MsMais propos tu feras mouvoir la querelle par entre eux. aprops tu feras mvr la kerle parantr' s.
S'C'est le chemin plus court et meilleur pour rompre l'amitit le emin plus krt mir pr ronpre l'amiti
PrPernicieuse : et de faire qu'il soit sans plus ami des bonsnisiz' : de fre k'i st sanplus am ds Bons
40
KonConsidrs. Qui ferait d'un fou son ami, le sachant tel ?sidrs. ki fert d'un f son ami, le saant tl ?
PuPuis comme ton cher poux, et d'amour vrai montre-lui semblant.is kom' a ton r ps, d'amr vr montre-li sanblant.
TonTon mari voie, et connaisse tout cler que tu aimes ses enfants mari vi', konsse tklr ke tu imes sez anfans
BiBien et de coeur. Car lui ne saurait tel tre, qu'il n'aimtn dekr. Kar lui ne sart tl tre, k'i n'ima^t
VVoir ton amour : ni que tes bonnes moeurs il ne sache remarquer.r ton amr : ni ke ts bones mrs i ne sae remarkr.
45
JaGente pucelle entends ce qu'il faut que tu gardes tout encore :nte pusl' antan se ki ft ke tu gardes tt ankr :
TToi, ni riarde ne sois, ni ne sois pas chagrine par trop., ni riarde ne s, ni ne s pas agrine partrop.
SanSans rien faire ne sois. Mais aie toujours besogne en main. rin fre ne s. ms ae tjrs bezo' an min.
s Aux servantes ne sois rude par trop, ni bonne par trop.srvantes ne s rude partrp, n bone partrp.
KarCar les matres plus doux du dommage reoivent volontiers : ls mtres pluds du domaje resvet vlontirs :
50
DsDes craintifs se feront obir d'audace commandant. krints se feront obr d'dasse komandans.
L'L'accointance refuse des trangres, que d'ailleursakintanse refu^ze dez tranjires, ke dars
vAu vrai n'aies connu quelles sont leurs oeuvres et leurs moeurs.r n'aies konu kles sont lrz vrez l' mrs.
DaDans ta demeure entrer quelque vieille mchante ne lairras :n ta demr' antrr kke vie mante ne lras :
ViVieilles d'assez d'hommes ont renvers les bonnes maisons.es d'ass d'omez ont ranvrs ls bones mzons.
55
Et ne t'accoste jamais d'une femme indiscrte parler :ne t'akoste jams d'une fam' indiskrt' a parlr :
Un Un parler vicieux bonnes moeurs d'une femme corrompra.parlr visis bones mrs d'une fame koronpra.
PoPoint ne t'affole de l'or : et ta gorge ne pare de carcansint ne t'afle de l'r : ta gorje ne pare de karkans
D'uD'un rouge-jaune hyacinthe, et ne porte du jaspe qui est verd.n rjejn' asint', ne porte du jaspe ki t vrd.
S'C'est de la poudre que l'or et que l'argent : pierres et cailloux,t de la pdre ke l'r ke l'arjant : Pirrez kas,
[f 20 v]
60
LsLes joyaux prcieux, de la mer aux grves amasss : jis prsis, de la mr s grvez amasss :
lEt la plupart sont pris aux bords des fleuves, jets-l.a plupart sont pris s bors ds flves, jets-la.
VVoire le sang d'une caille de mer cette carlate rendit :re le sang d'un' ka^le de mr st' karlate randit :
DonDont fait gloire le sot. Mais toi, belle vierge, ne fais cast ft glre le st. Ms t, Ble virje, ne f kas
DsDes vanits des habits. Ni dedans le miroir te regardant vanits dez abis. Ni dedans le mirr te regardant
65
PPoint de ta proprette main curieuse ne farde ta beaut.int de ta prprte min kurize ne farde ta bet.
dEt de diverse faon ton poil ne rattife ragenc :e divrse fason ton pl ne ratfe rajans :
Ni Ni de tes yeux au regard afft la paupire ne noircis.de tez is o regard aft la popire ne nrsi.
DiDieu crateur la femme n'a point fait manque sa beaut : kratr a la fame n'a pint ft manke sa bet :
K'aQu'encore il faille par art d'ailleurs leur personne accoutrer.nkor i fa^e par art d'ars l prson' aktrr.
70
MsMais comme quelque homme accort t'en iras-tu, pucelle, te montrer, kom'a klk' om' akrt t'an iras-tu, Pusle, te montrr,
TToi, qui de fard journel ton teint, qui se passe, repeindras ?, ki de fard jrnl ton tint, ki se passe, repindras ?
trAutre une fois, et tout autre soudain, et tout autre il te verra,' unefs, tttre sdin, tttr' i te vra,
TToi une mme, qui dois en plusieurs formes te montrer. une mme, ki ds an plusirs formes te montrr.
FIN.
Mtre : Dactylique. Tous les vers sont des hexamtres.

Variantes et remarques :
v. 3 : dans, vantre, les n sont suscrits.
v. 41 : sanblant, le second n est suscrit.
v. 47 : coquille probable : ms.
v. 53 : coquille : n lras.
v. 70 : montrr, l'n est suscrit.