PROBLME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueLivre I
rubriqueLivre II
rubriqueLivre III
rubriqueLivre IV
rubriquePsaume 90
rubriquePsaume 91
rubriquePsaume 92
rubriquePsaume 93
rubriquePsaume 94
rubriquePsaume 95
rubriquePsaume 96
rubriquePsaume 97
rubriquePsaume 98
rubriquePsaume 99
rubriquePsaume 100
rubriquePsaume 101
rubriquePsaume 102
rubriquePsaume 103
rubriquePsaume 104
rubriquePsaume 105
retour
rubriquePsaume 106
rubriqueLivre V
rubriqueEtrnes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriquePsautier 1569
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire mtrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittration en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
mtriqueAfficher mtrique
mtriqueLgende

SME .CV.

RANRendez grces Dieu : le nom du SeigneurDS GRASSEZ a Di : Le nom du Sir
[f 81 r]
InInvoquez : et de ses desseins la grandeurvoks : de s_ dsins la grandr
PaPar les peuples annoncez.r l_ pplez anonss.
anChantez lui de la voix : jouez, sonnez lui.t_ lui de la vs : js, son_ lui.
5
TTous les faits qu'il a merveilleusement faitss l_ fs k'il a mrvzeman_ fs
KoContez les et racontez.nt_ ls rakonts.
VanVantez vous glorieux de son sacr nom.t_ vs glor^s de son sakr nom.
SoSoit le coeur, de qui suit dvot le Seigneur,t le kr, de ki suit dvt le Sir,
JoJoyeux et ragaillardi.is regaardi.
10
rCherchez donc le Seigneur dvots, et cherchez_ donk le Sir Dvs, rs
D'D'un bon zle allumez sa sainte vertu.un bon zl' alums sa sinte vrtu.
Cherchez sa face toujours.rs sa fase tjrs.
S_Ses merveilles et faits trangement faits mrvez fs tranjeman_ fs
PaPar lui, tous clbrez. Venez recorderr lui, ts slbrs . vens rekrdr
15
DeDe sa bouche les arrts. sa be lez arr^s.
le sang d'Abraham qui bien le servait : le sang d'Abraham ki bin le srvt :
les fils de ce patriarche Jacob, l_ fs de se patriare Ja^kp,
PaPar lui tant favoris.r lui tant favoriz.
S'C'est lui notre Seigneur et notre bon Dieu :t lui ntre Sir ntre bon Di :
20
S'C'est lui dont les dits se sont rpandus^t lui dont lez dis se sont rpandus
SuSur la terre tout partout.r la trre tpartt.
LuiLui qui perptuellement ramentoit, ki prptulemant ramantt,
SoSon contrat d'alliance : son dire entiern kontrat d'alianse : son dr' antir
PPour mille ges command.r mil a^jes komand.
25
TlTel qu'envers Abraham promis le passa : k'anvrs Abraham promis le passa :
TTel qu'envers Isaac le convenanal k'anvrs Izaak le konvenansa
SSous formel jurement fait._ frml juremant ft.
MMme en forme d'dit le fait Jacob :m' an frme d'dit le ft a Ja^kp :
KoConfirmant jamais l'accord, le conclut :nfrmant ajams l'akrd, le konklut :
30
IsIsral en assura,ral an asra,
DizDisant : des canaaniens le large terroir,ant : Ds Kanans le larje trrr,
Au cordeau l'hritage tien dpartant, krde l'ritaje tin dpartant,
PPour ton lot je te donnerai.r ton lt je te donr.
BiBien qu'ils fussent alors compter aiss :n k'il fusset alrs a kontr zs :
[f 81 v]
35
Et bien qu'en ce pays, comme ils taient peu,bin k'an se pas, kom' ilz tt p,
ArArrivassent trangers,rvasset tranjirs,
De De contre ils allaient en autre passer ;kontr^' il alt an tre passr ;
D'D'un royaume en un autre allaient traversantun rim' an un tr' alt travrsant
PaPar tous peuples trangers.r t_ pplez tranjirs.
40
KQuoi faisant ne souffrit qu'adonques aucun fzant ne sfrit k'adonkez kun
LLes vnt endommageant : et pour l'amour d'eux_ vnt andomajant : pr l'amr d's
LLes rois mmes il tana :_ Rs m^mez i tansa :
NulNul mes oints ne touche : aux prophtes miens, nul mz ins ne t' : _ Proftes mins, nul
kAucun mal ne fasse. Au pays la faim met :un mal ne fas' . pas la fim mt :
45
DuDu pain brise le bton. pin brze le ba^ton.
lEt lors mme un homme envoya devant eux :rs m^m' un om' anvoia davant s :
JJoseph fut comme serf adonque vendu :zf fut kome srf adonke vandu :
Et ses pieds furent aux ceps.s_ pis furet s s^s.
L_Les fers ont de douleur son me navr. frs ont de dlr son a^me na^vr.
50
LL fut jusques tant qu'il vint parler :a fut juskezatant k'i vint a parlr :
KaQuand la voix du Seigneur Dieund la vs du Sir Di
L'L'ta d'ordure net et pur comme au feu.ta d'rdure nt pur kom' f.
LeLe roi, mande : le lche, lui, commandant R, mande : le la^e, lui, komandant
SuSur les peuples, l'largit.r l_ pplez, l'larjit.
55
gEt grand matre le fait de tout son htel :ranm^tre le ft de tt son ^tl :
LuLui baille autorit de plein commandeuri ba' torit de plin komandr
AnEn tous lieux o il est roi : t_ lis il ^_ R :
PrPour les grands attacher, mens et contraints l_ grans atar, mens kontrins
Au plaisir de son me : et pour raviser plzir de son a^m' : pr ravizr
60
LLes plus vieux admonests._ plu_ vi^s amon^ts.
inAinsi Isral adonques entrasin Isseral adonkez antra
DaDans gypte : et Jacob se fourre trangerns jipt' : Jakp se frr' tranjir
DaDans la terre du vieil Cham.ns la trre du vi Kham.
DiDieu fit crotre depuis le peuple des siens : fit krtre depuis le pple ds sins :
[f 82 r]
65
SuSur tous ses ennemis toujours l'avanant,r ts sz anemis tjrs l'avansant,
LeLe fait tre le plus fort. ft ^tre le plu_frt.
LLeur coeur vint varier : en haine ils ont pris kr vint varr : an hin' il ont pris
SoSon peuple, et machinaient d'aguet trahisonsn ppl', maint d'agt trazons
Al l'encontre de ses gens.ankontre de s_ jans.
70
LrLeur envoie soudain Mose son serf, anvie sdin Moze son srf,
LLeur envoie soudain avec Aaronr anvie sdin avkez A^ron
KeQue lui mme il choisit. lui m^mez i zit.
ParPar mi eux tout divins miracles ont fait : mi s tdivins mira^klez ont ft :
OnOnt fait voir les effets nouveaux de ses dits,t ft vr lez fs nves de s_ dis,
75
PaPar la terre du vieil Cham.r la trre du vi Kham.
ParPartout un tnbreux brouillard tendit,tt un tnbrs br£as tandit,
TTout il entnbra : jamais son mott il antnbra : jams a son mt
N'N'ont fait tort, ni rsist.ont ft trt, n rzist.
An En sang trouble coulant il change leurs eaux :sang trble klant i anje lrz es :
80
LLes poissons du soudain mchef s'pmant,_ psons du sdin mf s'pa^mans,
IlIl leur fit mourir outrs. lr fit mrir trs.
D_Des crapauds venimeux la terre porta, kraps venims la trre prta,
DDes crapauds venimeux, qui mme sourdaient_ kraps venims, ki m^me srdt
AnEn la chambre de leurs rois. la anbre de l^ Rs.
85
Il Il parla : tout soudain de mouches on voitparla : tsdin de m^ez on vt
UnUn grand monde voler : la vermine a pris gran_ monde volr : la vrmn' a pris
TTous leurs marches et confins.l^ marez konfins.
PrPour leur pluie une grosse grle versant, lr plu' une grsse gr^le vrsant,
LLors il leur donne et leur jette un cruel feu,rs il lr don' lr jt' un krul f,
90
SuSur leur terre, tout flambant.r l^ trre, tflanbant.
LrLeur vignoble battant, la vigne gta : vible batant, la ve ga^ta :
LLeurs figuiers ruina : tout bois dbrisars figirs runa : t bs dbriza
PaPar leurs marches et confins.r l^ marez konfins.
Il Il parla : tout soudain voil tout partoutparla : tsdin vela tpartt
[f 82 v]
95
LLes langoustes et vers la terre couvrir,_ langustez vrs la trre kvrir,
KiQui sans nombre s'amassaient. san_ nonbre s'amasst.
ParPar leur terre toute herbe ils ont drong : l^ trre tt' rb' il ont dronj :
OnOnt mang tout le fruit, que leur pays grast manj tle fruit, ke lr pa_gras
FFaisait montre de porter.zt montre de prtr.
100
AprAprs il frappe et navre tout premier-ns il frap' na^vre tt premir-n
Au pays qu'ils tenaient, de tout travail d'eux pas k'i tent, de tt trava d's
L'L'anesse et premier fruit.nss' premir fruit.
LsLes siens emmne pleins et d'or et d'argent, sins anmne plins d'r d'arjant,
SaSans qu'un seul se touvt malade, parmin_ k'un sl se trva^t malade, parmi
105
LLes cantons de tous ses gens._ kantons de ts_ jans.
jigypte en mne joie, de l'aise qu'elle apt' an mne ji', de l'^ze k'l a
KaQuand les voit en aller. C'tait la peur d'euxnd l_ vt an alr . S'tt la pr d's
KiQui les autres avait pris. lz trez avt pris.
inAinsi qu'un pavillon sur eux il tenditsi k'un pavion sur s i tandit
110
UnUn nuage : et du feu la flamme luisant nuaj' : du f la flanbe luizant
PPour la nuit brune claircir.r la nuit brun' klrsir.
On On demande : et soudain la caille -grand-flocdemand' : sdin la ka^' a-gran-flk
LLeur survient. Du cleste pain il saoula survint . Du slste pin i s^la
TTout son peuple regorg.t son pple regrj.
115
LrLeur ouvrit le rocher : des eaux le surgeon vrit le ror : Dez es le srjon
OnOndoyant bouillonna : le fleuve se encourtdiant bona : le flve s'ankrt
ArArroser le pays sec.rzr le pas sk.
FutFut recors du propos, que sa majest rekrs du props, ke sa Majst
Au bon pre Abraham qui bien le servait, bon Pr' Abraham (ki bin le srvt),
120
AvAvait tenu : et l'accomplit.t tins : l'akonplit.
An En grand joie amena le peuple des siens,gran ji' amena le pple ds sins,
K'Qu'il conduit. Ses lus, sa gloire chantant,il konduit . Sez lus, sa glre antans,
AnEn grand fte dlivra. gran f^te dlvra.
LrLeur bailla le pays qu'avait le gentil : baa le pas k'avt le jantil :
[f 83 r]
125
Et pour leur hritage ils ont de ses genspr lr ritaj' il ont de s_ jans
PPossd le labeur pris :ssed le labr prins :
An En la charge que ses dits ils garderaient,la arje ke sz dis gardrt,
Et bien obissants seraient ses lois.bin bsans sert a s_ ls.
rOr chantez et louez Dieu. ants ls Di.
Mtre : Antispastique. Strophes de trois vers dont les 2 premiers sont des trimtres cadencs et le troisime un dimtre cadenc.

Variantes et remarques :
v. 57 : An est crit au-dessus d'un gribouillis.