PROBLÈME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baïf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueLivre I
rubriqueLivre II
rubriqueLivre III
rubriquePsaume 73
rubriquePsaume 74
rubriquePsaume 75
retour
rubriquePsaume 76
rubriquePsaume 77
rubriquePsaume 78
rubriquePsaume 79
rubriquePsaume 80
rubriquePsaume 81
rubriquePsaume 82
rubriquePsaume 83
rubriquePsaume 84
rubriquePsaume 85
rubriquePsaume 86
rubriquePsaume 87
rubriquePsaume 88
rubriquePsaume 89
rubriqueLivre IV
rubriqueLivre V
rubriqueEtrénes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriquePsautier 1569
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire métrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittération en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
métriqueAfficher métrique
métriqueLégende

SÉÔME .LXXV.

Nous te louerons Dieu secourable Seigneur,S TE LÙ^RONS Diö sekùrable Siñör,
[f° 59 r°]
Nous te louerons. Ton favorable secours,s te lù^rons . Ton favorable sekùrs,
ToTon saint nom est près, quand ils iront récitern Séint Nom è^_ près, kand il iront résitér
Tes valeureux faits. Si je vois que le tempssÄ valörö^_ fèsã . SìÁ je vø ke le tans
5
AnEn soit, je jugerai selon droit. søt, je jujerèi selon drøtã.
LôrLors je verrai fondre la terre, et trestouss je vè^rèi fondre la tèrr', é tretùs
Ceux qui sont en terre habitants et manants.s ki sont an tèrr' abitans é manans.
S'C'est moi qui fondai ses piliers que dressai.è^_ mø ki fondèi sè_ piliérs ke dresè.
J'J'ai dit aux fous, plus ne venez folier :èã dìÁt ôá_ fùs, plus ne venés folìåér :
10
PuPuis aux méchants, la corne abaissez.is ôá_ méçans, La kôÊrn' abèssés.
PluPlus n'allez vos cornes en haut élever :s n'alés vôÎ_ kôÊrnez an hôÎt élevér :
PlPlus ne causez, gras et mutins coloïant.us ne kôÎzés, gra^s é mutins koloæians.
NoNon d'où le jour vient, non d'où il va se cacher,n dùÿ le jùr viént, non dùÂ i vaã se kaçér,
ViVient la grandeur : non du désert du midi.ént la grandör : non du dezèrt du midi.
15
DiDieu juge l'un jus, l'autre met sus.ö juÿje l'un jus, l'ôÎtre mètã sus.
An En sa main Dieu porte le large hanapsa méin Diö pôrte le larje hanap
PlPlein de vin vermeil, modéré de son eau.éin de vin vèrmè£, modéré de son eô.
Tel qu'en répandant en donnera çà et là.l k'an répandant an donera sa é laÿ .
MMais tous les pervers et méchants de la terreèÎs tùlè^_ pèrvèrs é méçans de la tèrr'
20
AnEn suceront la lie qu'ils boiront. susseront la lìî' k'i bûront.
Moi, j'irai conter pour tout jamais sa valeur :, j'irè kontér pùrtùjamès sa valör :
KaCar de Jacob faut que je chante le Dieu :r de Jaÿkôp fôÎt ke je çante le Diö :
MoMoi même romprai des malheureux dépravésè mè^me ronprèi dè_ malurö^s dépravés
Corne et fierté. Justes et bons redressésrn' é fiérté. Justez é Bons redresés
25
Leur corne haute encore porteront.r kôrne hôÎt' ankôre pôrtront.
Mètre : Strophe complexe de cinq vers, dont les deux premiers et le quatrième sont des trimètres ioniques du mineur cadencés prosodiaques (cf. ps. 30, v. 5 de la strophe), le troisième un trimètre épiionique du majeur non-cadencé et dont le dernier est un dimètre iambique surcadencé. A la dernière strophe, le premier vers compte une syllabe de plus qu'attendu et ressemble, de ce fait, à un épiionique du majeur, légèrement différent de celui du troisième vers.

Variantes et remarques :
v. 5 : version biffée : An søt, je viéndrè jujér selon drøtã. Cette version n'entre pas dans le schéma métrique.
v. 10 : la première syllabe de méçans est récrite au-dessus d'un pâté.
v. 16 : les deuxième et troisième lettres de pôrte sont récrites au-dessus d'un pâté.
v. 25 : version biffée : Ankôre hôÎt lör koÌrne pôrtront.