PROBLME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueLivre I
rubriqueLivre II
rubriqueLivre III
rubriquePsaume 73
rubriquePsaume 74
rubriquePsaume 75
rubriquePsaume 76
rubriquePsaume 77
rubriquePsaume 78
rubriquePsaume 79
rubriquePsaume 80
rubriquePsaume 81
rubriquePsaume 82
rubriquePsaume 83
rubriquePsaume 84
rubriquePsaume 85
rubriquePsaume 86
rubriquePsaume 87
rubriquePsaume 88
rubriquePsaume 89
retour
rubriqueLivre IV
rubriqueLivre V
rubriqueEtrnes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriquePsautier 1569
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire mtrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittration en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
mtriqueAfficher mtrique
mtriqueLgende

SME .LXXXIX.

PRODE .I. DE IX. VRSS.

SANSans cesse les bonts de Dieu SSSE L_ bonts de Di
[f 68 v]
anChanterai : de ma bouche ta foitr : De ma be ta f
D'D'ges en ges -tous entendre ferai.ajez an a^jez a-ts antandre fer.
DonDonc je dis qu' jamais ta stable bontke je d k'ajams ta stable bont
5
S'S'difiera : fermementdifra : Frmemant
s Aux cieux assuras ta faut.sis asuras ta ft.
J'J'ai fait accord arrt avec mon lu, ft akrd arrt avk mon lu,
BiBien convenanc : vers David mon serviteurn konvenans : vrs David mon srvitr
S_Ses mots je jurai sacramentaux. ms je jur sakramants.
10
FrFerme jamais demeurer ton sang ferai :m' ajams demrr ton sang fer :
TonTon trne royal perptuerai. trne rial prptu^r.

STROFE .I. DE .XIIII. VRSS.

MMais le miracle de tes faits, Seigneur,s le mira^kle de t_ fs, Sir,
LsLes cieux jamais s'en iront sis ajams s'an iront
PuPublier : voire en l'assemble des favorisblir : vr' an l'asanbl^ ds favoris
15
Ta Ta fiance diront.fianse diront.
Au ciel qui se pourrait le pareil sil ki se prrt le par
VanVanter du Seigneur ?tr du Sir ?
KQui d'entre les fils des seigneurs dantre l_ Fs ds Sirs
^tre semblable au Seigneur ?tre sanblabl' Sir ?
20
DsDes saints la bande ce Dieu sins a la bande se Di
TrTerriblement redout,rblemant redt,
^Est fort redoutable de toust frt redtable de ts
SsCeux qui le cernent alentour. ki le srnet alantr.
ssAussi qui le Seigneur Dieu des armesi ki ( le Sir Di dez ar=
25
mArmes se trouve autant que toi fort, le grand Dieu ?s) se trv' tant ke t frt, le gran Di ?

ANTISTROFE .I. DE XIIII. VRSS

TaTa vrit se dcouvre autour de toi : vrit se dkvr' tr de t :
S'C'est toi qui rabats de la mert t ki rabas de la mr
L'aL'enfle hautain. Lors que ses flots s'lveront,nfle htin . lrs ke s_ fls s'leveront,
Tu Tu les aplaniras.lez aplaniras.
30
FroFroissant le superbe, ainsi le misssant le suprb', insi le mis
[f 69 r]
K'uQu'un navr mort.n navr a mrt.
TzTes ennemis rompus, de ton annemis ronpus, de ton
BraBras valeureux, dissipas :s valrs, dssipas :
TiTiens sont et la terre et le ciel :ns sont la trr' le sil :
35
dEt de ce rond spacieuxe se Rond spasis
FonFondas le vague et la plneur :das le vag' la plnr :
TToi, qui le nord et le sud fis,, ki le Nrt le Sud fis,
HrHermon ici, l thabor, sautelantmon is, la Tabr, stelans
An En l'honneur sacr de ton saint nom s'gaieront.l'onr sakr de ton sint nom s'g^ront.

PRODE .II.

40
TonTon bras de force est bien muni : bras de frs' ^t bin muni :
PuiPuissante la gauche tu as :ssante la ge tu as :
HtHaut lev de pouvoir ta droite soutiens. lev^ de pvr ta drte stins.
JusJustice et droiture sont l'appui de ton trne :tis' drture sont l'apui de ton trn' :
Et la douceur et la foi la dsr la f
45
FonFont voie devant ta majest.t vie davant ta majst.
BiBien est le peuple heureux qui se sait jouir !n ^t le ppl' rs ki se st jr !
SiSeigneur, de tes yeux en la clart marcheront :r, de tz iz an la klrt mareront :
An En ton nom iront ragaillardiston nom iront regaardis
FrFaire allgresse tous les jours : et dessous' algrsse tl^jrs : dess
50
TonTon droiturier confort resourdront. drturir konfrt resrdront.

STROFE .II.

ssAussi l'honneur du pouvoir qu'ils ont, tu es :i l'onr du pvr k'ilz ont, tu s :
Et par ta bnigne faveur par ta bne favr
NsNous feras encore lever nos cornes en haut. feras ankr levr n_ krnez an ht.
Le Le pavois du Seigneurpav du Sir
55
NNous couvre : du saint d'Isral_ kvre : Du Sint d'Isseral
Un Un roi nous avons.R nz avons.
DlDs lors qu' ton saint bien aimrs k'a ton sint bin m
TuTu le dis en vision : le ds an vzon :
Au preux je boute le secours : prs je bt le sekrs :
60
D'aD'entre le peuple je l'aintre le pple je l'
spExprs lev le prenantrs lev le prenant
PrPour mon lu favoris. mon lu favoriz.
DaDavid adonc je trouvai mon fal,vd adonk je trv mon fal,
dEt de mon saint huile ds lors, roi l'enhuilai.e mon Sint u^ile d^lrs, R l'anu^il. <

ANTISTROFE .II.

65
FrFerme ma main je lui tiendrai : mmementme ma min je li tindr : m^memant
[f 69 v]
MonMon bras le fera valeureux : bras le fera valurs :
L'aL'ennemi n'imposera sur lui le tribut :nnem n'inpzera sur lui le tribut :
NNi le fils de pch le fis de pe
PrPervers ne-lui-donnera du travail :vrs ne-li-donra du trava :
70
MsMais ses ennemis sz anemis
RonRomprai devant lui tous dfaits :pr davant lui ts dfs :
NaNavrerai ses mal voulants :vrer s_ malvlans :
SanSans cesse l'accompagnerontssse l'akonpaeront
Et ma clmence et ma foi : ma klmans' ma f :
75
An En mon nom il lveramon nom l levera
HHaute sa corne : et l'avanantte sa krn' : l'avansant
JusJusque la mer une mein, jusques auxk'a la mr une min, juskez
FlFleuves sa droite, s pays voisins j'tendrai.ves sa drt', _ pas vzins j'tandr. <

PRODE .III.

LuiLui m'invoquant ainsi dira : m'invokant insin dira :
80
MonMon pre tu es, et tu es Pre tu s, tu s
MonMon Dieu : aussi tu es mon roc de salut. Di : ssi tu s mon rk de salut.
trOutre cela le mettrai mon fils premier n,e sela le mtr mon Fis premirn,
LuiLui le plus haut roi de tous le plus ht R de ts
L_Les rois de la terre et le plus grand. Rs de la trr' le plu grand.
85
SanSans fin je lui garderai ma clmente faveur :fin je lui gardr ma klmante favr :
VrVers lui, l'accord fait entre nous, entier sera. lui, l'akrd ft antre ns, antir sera.
FzFaisant sa semence regermerant sa semanse rejrmr
PrPerptuelle, ferai son trne, galptule, fer son trn', gal
Aux jours du ciel, garder sa grandeur._ jrs du sil, gardr sa grandr.

STROFE .III.

90
MMais si ma loi se dlaissait par ses enfantss s ma l se delsst par sez an=
fanEnfants : s'ils ne tenaient le chemins : s'il ne tent le emin
DroDroit de mes arrts prononcs : s'ils profanaientt de mz arr^s prononss : s'il profant
MezMes dits viols : dis vols :
S'iS'ils n'obissaient loyalementl n'bst lialemant
95
_ Aux points de ma loi :pins de ma l :
A coups de verges leurs pchsks de vrjes lrs pes
LrLors chtierai : leurs mfaitss atr : lrs mfs
A coups de fouet punirai.ks de ft punir.
mEt ma faveur de dessura favr de desur
[f 70 r]
100
LuiLui, point je ne veux retirer,, pint je ne v retirr,
NNi ma promesse dmentir : ma promsse dmantir :
PPoint je n'irai profaner notre accord :int je n'ir profanr ntr' akrd :
TtTout ce qu'ont mes lvres lch, point ne muerai. se k'ont m_ lvres la^, pint ne mu^r. <

ANTISTROFE .III.

PuiPuis qu'une fois ma majest j'ai jur,s k'unefs ma majst j' jur,
105
ManMentir je ne veux David :tir je ne vz a David :
PrPour jamais son sang demeurera. Tant que serajams son sang demrra. Tanke sera
Le Le soleil clairant,sl klrant,
SonSon trne devant moi durera : trne davant m durera :
taAutant durerant durera
110
K'Qu'au ciel la lune, en ferme tat : sil la lun', an frm' tat :
BonBon tmoin elle en sera. tmi l an sera.
MsMais mais rejet tu le hais : ms rejet tu le hs :
MMais tu le prends ddain,s tu le prans a ddi,
AnkEncontre ton oint te fumant.ontre ton int te fumant.
115
Et l'alliance de ton servant l'alanse de ton sr=
vanServant djet comme mpris tu as.t djet^ kom' a mpris tu as.
SonSon chapeau royal tu as par terre souill : ape rial tu as par trre s :

PRODE .IIII.

BriBris tu as tous ses palis :zs tu as ts s_ palis :
_ Aux forts qu'il avait de recours,frs k'il avt de rekrs,
120
PrPeur et frayeur tu jetas pour les ruiner : frair tu jetas pr ls runr :
TsTous les allant et venant marchaient dessur lui : lez alans venans mart desur lui :
VVoire ses voisins prochainsre s_ vzins proins
GraGrande honte et reproche lui faisaient.nd' hont' repre li fzt.
MsMais mais tu as haut en tout honneur lev ms tu as ht an tt onr lev
125
LaLa droite main ceux qui lui sont mal voulant : drte min a ss ki lui sont mal vlans :
TsTous ses ennemis rjouir fis : sz anemis rjr fis :
MMais tu lui as rabattu son coutelas :s tu li as rabatu son ktelas :
SonSon fil qui tranchait lui rebouchas. fil ki trant lui rebas. <

STROFE .IIII.

An En la bataille ne l'as point soulev :la batae ne l'as pint slev :
[f 70 v]
130
SaSa gloire tu as ruin. glre tu as run^.
SzSes honneurs faisant dchoir, son trne tu as onrs fzant dr, son trne tu as
AbaAbattu, djettu, djet
ParPar terre. Tu as en sa vigueur, trre . Tu as an sa vigr,
S_Ses jours abrgs : jrs abrjs :
135
Et l'as de honte enmantel. l'as de hont' anmantel.
JusJusqu' quand don, Seigneur ?k'akand donk, Sir ?
KQuoi veux tu toujours te cacher ? v^_tu tjrs te kar ?
DonDonc ta chaude fureurke ta de furr
inAinsi que du feu bouillonnantsin ke du f bonant
140
FlaFlamboiera ? Resouviens-toinboiera ? resvin-t
KlQuel petit ge de temps vivre dois. petit a^je de tans vvre d.
A^As tu pour nant des humains fait tous les enfants ?_ tu prniant dz umins ft ts lez anfans ?

ANTISTROFE .IIII.

KlQuel homme vit qui ne voie un jour la mort ? ome vit ki ne vi' un jr la mrt ?
PtPeut on sa chre me tirer on sa r' a^me tirr
145
HrHors la main puissante d'enfer tout ravissant ? la min puissante d'anfr tt ravisant ?
O se sont retires se sont retir^s
SSes grandes faveurs-l que jadis,_grandes favrs-la ke jadis,
SiSeigneur, David,r, a David,
TToi bien asserment juras bin asrmant juras
150
SurSur ta foi ? Songe, Seigneur, ta f ? Sonj', Sir,
DDes tiens le reproche, et de maint_ tins le repr', de mint
PpPeuple, qu'il faut que je portele, k'i ft ke je prt'
Au sein ! Comme tes ennemis sin ! kome tz anemis
VonVont reprocher, reprocher lest repror, repror l^_
155
PaPas de ton oint ! Le Seigneur soit lous de ton int ! Le Sir st l
PrPour toujours mais. Ainsi soit donc, ainsi soit-il. tjrms . insi st donk, insi st-il. <
FIN DU .III. LIVRE
Mtre : Schma strophique trs complexe voquant celui du ps. 30 mais qui n'est pas, ici, explicit par Baf : l'analyse mtrique reste donc conjecturale. Toutes les strophes et antistrophes sont composes sur un seul et mme schma. Les proodes (qui ont 11 vers et non 9 comme indiqu par Baf) sont composes sur un autre schma.
Pour les proodes :
  • un dimtre iambique.
  • un dimtre ionique du majeur non-cadenc (cf. ps. 36).
  • un ttramtre dactylique surcadenc.
  • un asynartte lgiambique.
  • un dimtre trochaque cadenc.
  • un dimtre anapestique cadenc.
  • un trimtre piionique du majeur non-cadenc (cf. ps 75).
  • un trimtre iambique.
  • un dimtre anapestique cadenc.
  • un asynartte compos d'un penthmimre dactylique et d'un monomtre iambique.
  • un dimtre iambique surcadenc.

Pour les strophes et les antistrophes :
  • un asynartte compos d'un penthmimre dactylique et d'un monomtre iambique.
  • un dimtre ionique du majeur non-cadenc.
  • un possible asynartte compos d'un dimtre trochaque et d'un monomtre choriambique.
  • un monomtre anapestique.
  • un dimtre ionique du majeur surcadenc.
  • un monomtre anapestique.
  • un dimtre iambique.
  • un dimtre trochaque cadenc.
  • un dimtre ionique majeu non-cadenc.
  • un penthmimre dactylique.
  • un dimtre ionique du majeur non-cadenc.
  • un trimtre dactylique.
  • un asynartte associant un penthmimre dactylique et un monomtre trochaique cadenc.
  • un trimtre trochaque.

Ce pome contient non moins de trois cas o mot enjambe d'un vers l'autre, ce qui est tout fait exceptionnel et pourrait faire penser que la dlimitation en vers ne recoupe pas compltement la disposition en lignes.

Variantes et remarques :
v. 30 : mis a t ajout au-dessus de fis, biff.