PROBLÈME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baïf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueEtrénes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriquePsautier 1569
rubriqueLivre I
rubriqueLivre II
rubriquePsaume 42
rubriquePsaume 43
retour
rubriquePsaume 44
rubriquePsaume 45
rubriquePsaume 46
rubriquePsaume 47
rubriquePsaume 48
rubriquePsaume 49
rubriquePsaume 50
rubriquePsaume 51
rubriquePsaume 52
rubriquePsaume 53
rubriquePsaume 54
rubriquePsaume 55
rubriquePsaume 56
rubriquePsaume 57
rubriquePsaume 58
rubriquePsaume 59
rubriquePsaume 60
rubriquePsaume 61
rubriquePsaume 62
rubriquePsaume 63
rubriquePsaume 64
rubriquePsaume 65
rubriquePsaume 66
rubriquePsaume 67
rubriquePsaume 68
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire métrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittération en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
métriqueAfficher métrique
métriqueLégende

SÉÔÎME XXXXIII

ÔDE, Trikôle kome la présédante.
- U U , - U U , - , - - U - , - ,
- U U , - U U , - , - - U - , - ,
- U U - , U - - , - U U - , U - - ,
 
JUJJuge le droit de ma cause, ô mon Seigneur Dieu.JE le drøt de ma kôÎz', ôÎ mon Siñeur DIEU.
KoContre la gent qui ne suit ne droit ne bonté,ntre la jant kìÁ ne suit ne drøt ne bonté,
KoContre le faux et pervers viens me défendre et sauver.ntre le fôsã é pèrvèrs vién me défandr' é sôvér.
PuiPuis que ma force tu es pourquoi, Seigneur Dieu,s ke ma forseã tu ès pùrkø, Siñeur DIEU,
5
M'M'as-tu si loin rejeté ? Pour quoi tout en deuil,as-tu si lûiñ rejeté ? pùr kû tùt an deu£,
VVais-je piteux et chagrin, des ennemis travaillé ?aÎ-je piteus é çagrin, dès énemis trava££é ?
MonMontre ta foi véritable, envoie ta clarté,tre ta fø véritabl', anvøÎ' ta klèrté,
[f° 166 r°]
Pour m'éclairant me mener sur ton sacré mont,r m'éklérant me menér sur ton sakré mont,
DaDans le palais me rendant où ta demeure choisis,n le palè^ me randant ùÿ ta demeure çøzis,
10
Si que je aille de Dieu tout droit à l'autel,ý ke je va^ze de DIEU tùdrøt a l'ôtèl,
DrDroit à ce Dieu de qui vient mon bien et plaisir :øt a se DIEU de kìÁ viént mon bién é plèzir :
SiSi que je chante mon Dieu sur ma lyre, ô Seigneur Dieu. ke je çante mon DIEU sur ma lir', ôÎ Siñeur DIEU.
ÔÎÔ qui mon âme t'abat ? Pourquoi frémis-tu ? kìÁ mon a^me t'abat ? pùrkø fremis-tu ?
Cesse me troubler, et mets sur Dieu ton espoir.sse me trùblér, é mè^ sur DIEU ton éspør.
15
Pour le salut qu'aurai vu grâces à Dieu je rendrai.r le salut k'arè vu graséz a DIEU je randrè.
Mètre : Strophe de 3 vers asynartètes dont les deux premiers sont des élégiambiques, et le troisième est composé de deux dimètres choriambiques cadencés. Même schéma que pour le psaume précédent.

Variantes et remarques :
v. 15 : on attendrait grasez et non graséz.