PROBLÈME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baïf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueEtrénes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriquePsautier 1569
rubriqueLivre I
rubriqueLivre II
rubriquePsaume 42
rubriquePsaume 43
rubriquePsaume 44
rubriquePsaume 45
rubriquePsaume 46
rubriquePsaume 47
rubriquePsaume 48
rubriquePsaume 49
rubriquePsaume 50
rubriquePsaume 51
rubriquePsaume 52
rubriquePsaume 53
rubriquePsaume 54
rubriquePsaume 55
rubriquePsaume 56
rubriquePsaume 57
rubriquePsaume 58
rubriquePsaume 59
rubriquePsaume 60
rubriquePsaume 61
rubriquePsaume 62
rubriquePsaume 63
rubriquePsaume 64
rubriquePsaume 65
rubriquePsaume 66
rubriquePsaume 67
rubriquePsaume 68
retour
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire métrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittération en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
métriqueAfficher métrique
métriqueLégende

SÉÔME LXVIII

ÔDE MONOKÔLE de Pèonikes krètikes
Tétramétres nonkadansés.
U - U U ,
- U U U , - U - , U U U - , U - - |
U U - U ,                         - U -
U U U - ,
- U - ,
U - - ,
- - U ,
 
DIEDieu se lèvera, soudain ses ennemis se rompront :U SE LEVERA, sùdéin sez anemis se ronpront :
[f° 183 r°]
TùsTous ses ennemis épars devant sa face fuiront. sez anemis épars davant sa fase fuiront.
KomComme fumée déchassés Dieu tu les pousseras :e fumé^eæ déçasés DIEU tu lès pùsseras :
KomComme cire au feu se fond les méchants se fondronte sir' ôá feu se fond lès méçans se fondront
5
DavDevant le regard de Dieu. Ceux qui sont gens de bienant le regard de DIEU . Seus kìÁ sont jans de bién
AroAuront plaisir et soulas s'éjouissant devant Dieu.nt plèzir é sùlas s'éjùìåsans davant DIEU.
Célébrez sonnez et chantez Yah le saint nomlébrés sonés é çantés Iæah le séint nom
AÿÀ ce Dieu qui est monté dessus le haut ciel. se DIEU kìÁ è^t monté desus le hôÎt siél.
BonBondissant faites allégresse devant ce grand Dieu.disans fétez aléÿgrése devant se gran DIEU.
10
S'C'est le père des pupilles : les veuves il défend,èÎt le pére dès pupìîs : lès veuvez il défand,
LuiLui qui tient son palais en si grand majesté, kìÁ tiént son palès an si gran majésté,
DIEDieu, qui peuple d'enfants à l'homme seul la maison :U, kìÁ peuple d'anfans a l'ome seul la mèzon :
Qui délivre, ceux qui sont à la chaîne, de prison :À delivre, seus kìÁ sont a la çè^ne, de prizon :
Qui le rebelle en pays maigre et sec fait loger.À le rebèl' an paìås mègr' é sèkã fètã lojér.
15
Lors que ton peuple tu menais allant devant lui,Îrs ke ton peuple tu menøs alant devant lui,
SiñSeigneur lors que le désert tout à travers tu passais,eur lôÎrs ke le dezèrt tùtatravèrs tu passøs,
È lEt la terre tremblait, et le ciel suintait.a tèrre tranbløt, è le siél suìåntøt.
De De Sinaï le grand mont haut et bas s'ébranlaSinaÍÆ le gran mont hôÎt é basã s'ébranla
DevDevant Dieu le grand Dieu le grand Dieu d'Israël.ant DIEU le grand DIEU le gran DIEU d'Israèæl.
20
De De ton bon gré Seigneur ton héritage arrosas :ton bon gré Siñeur ton éritaj' arôzas :
GrôGrosse pluie amassant largement répandis :sse pluìÎ' amassant larjemant répandis :
É sEt s'il était travaillé tu lui donnais réconfort.'il étøt trava££é tu li donøs rékonfôrt.
PùrPour faire que ton troupeau y demeurât à plaisir, fére ke ton trùpeô i demùra^t a plèzir,
De De ta grâce l'indigent tu secourus, Seigneur Dieu.ta grase l'indijant tu sekùrus, Siñeur DIEU.
25
DIEDieu tu donnes aux femelles argument d'annoncer,U tu donez ôás femélez argumant d'anonsér,
[f° 183 v°]
De De l'armée grosse la route, et la défaite, chantant.l'armé^' grôsse la rùt', é la défèÿte, çantant.
LèsLes rois des armées enfuis se sont tous Røs dez armé^ez anfuìås se sont tùs
DèsDes grandes armées : enfuis se sont tous. grandez armé^ez : anfuìås se sont tùs.
Qui gardaient la maison, la dépouille ont partagé.À gardøÎt la mè^zon, la dépù£' ont partaÂjé.
30
BiéBien qu'en ordure soyez entre les chaudrons,n k'an ordure soæiés antre lès çôderons,
PluPlus que le pennage beau des colombs peinturéss ke le paÂnaÿje beô dès kùlons péinturés
É dEt d'argent et d'or fin, beaux et nets reluirez.'arjant é d'ôr fin, beôsã é nèsã reluirès.
KanQuand le Dieu tout puissant les tyrans eut chassés,d le DIEU tùpuissant lès Tirans ut çasés,
Lors tu vins aussi blanc que la neige de Tsalmon.Îrs tu vins ôssi blank ke la nèje de Salmon.
35
Le Le saint mont du grand Dieu c'est comme le mont Basan,séint mont du gran DIEU s'è^t kome le mont Basan,
Le Le haut mont le mont gras le fertile mont Basan.hôÎt mont le mont grasã le fèrtile mont Basan.
É pEt pour quoi donc monts encavés guignez-vousùÌr kø donke Mons ankavés giñés-vous
AnvEnvieux ce beau mont, puis que Dieu l'aime tant,ìËeuÎs se beô mont, puis ke DIEU l'éime tant,
PuiPuis que Dieu daigne bien demeurer dedans ce mont.s ke DIEU déiñe bién demùrér dedan se mont.
40
Voire Dieu pour jamais en ce mont demeurera.re DIEU pùrjamès an se mont demùrra.
DIEDieu a de chevalerie vingt milliers : et beaucoupU a de çevallerìËeæ vint miliérs : é beôkùp
D'AD'anges il a par milliers de renfort. Parmi euxnjez il a par miliérs de ranfôrt. Parmi eus
An En majesté comme au mont Sinaï Dieu se tient.majésté kom' ôá mont SinaÍÜ DIEU se tiént.
ÔÎÔ Seigneur Dieu tu t'es élevé en ta grandeur : Siñeur DIEU tu t'ès élevé an ta grandeur :
45
Tu Tu as amené tes ennemis prisonniers.a^s anmené tès annemis prizzoniérs.
Tu Tu as eu des présents par hommage présentésa^s eu dès prézans par omaje prezantés
DèsDes hommes se rendant. Même les révoltés omes se randans. Mè^me lès revoltés
Tu Tu as pris pour habiter ton manoir, Seigneur Dieu.a^s pris pùr abitér ton manør, Siñeur DIEU.
Louer faut le Seigneur qui nous comble bontifér fôÎt le Séiñeur kìÁ nùs konble bontif
50
TùlTous les jours de bienfaits, le Dieu notre sauveur.èjjùrs de biénfèsã, le DIEU nôÎtre sôveur.
Notre Dieu c'est le Dieu le donneur de sauveté,Ître DIEU s'è^t le DIEU le doneur de sôveté,
Le Le grand Dieu qui en main a de la mort les moyens.gran DIEU kìÁ an méin a de la môrt lès moæiéns.
Qui tout seul par la tête frappe ses ennemis,À tùsseul par la tè^te frape sès annemis,
[f° 184 r°]
FraFrappe le chef perruqué de qui suit le train de malpe le çèf pèrruké de kìÁ suit le tréin de mal
55
Le Le bénin Seigneur a dit, je vous restitueraibenin Siñeur a dit, je vous réstituÿrè
ÉinAinsi que jadis je vous retirai du mont Basan,si ke jadis je vùs retirè du mont Basan,
Je Je vous restituerai comme de la creuse mer.vùs réstiturè kome de laÿ kreuÎze mèr.
Qui plus est, et vos pieds et la langue de vos chiens,À pluÿs è^t, é vôs piés é la lange de vôs çiéns,
RùjRougiront, du sang de vos ennemis et leur chef.iront, du sang de vôÎs annemis é leur çèf.
60
LonL'on a vu ta pompe marcher solennellement a veu ta ponpe marçér solannèlemant
ÔÎÔ Seigneur : la pompe de mon Seigneur, et mon Dieu Siñeur : la ponpe de mon Siñeur, é mon DIEU
É mEt mon roi, qui marchait en sa grand majesté.on Rø, kìÁ marçøt an sa gran majésté.
SeuCeux qui chantaient allaient devant, puis après euxs kìÁ çantøÎt aløÎt devant, puis après eus
LèsLes joueurs d'instruments musicaux démarchaient, jùeurs d'instrumans muzikôs démarçøÎt,
65
É lEt les filles au milieu tambourinaient et marchaient.ès fi£ez ôá milieu tabùrinøÎt é marçøÎt.
Vous issus de l'estoc d'Israël assemblésýs isus de l'éstôk d'Israèæl asanblés
An En un lieu, louez Dieu le Seigneur le grand Dieu.un lieu, lùéæs DIEU le séiñeur le gran DIEU.
LaLà se rend Benjamin le puîné, mais qui futá se rand Bénjamin le puiné, mè^s kìÁ fut
AntEntre tous des premiers en pouvoir et vertu.re tùs dès premiérs an pùvør é vèrtu.
70
LèsLes seigneurs de Juda Zabulon et Nephtali, Siñeurs de Juda zébulon é Néftalin,
TùtToute la fleur l'ornement et la force, y marchaient.e la fleur l'ornemant è la fors', i marçøÎt.
IsrIsraël tu as eu cette force de ton Dieu,aèl tu a^s eu sete forse de ton DIEU,
É sEt c'est lui qui te l'a mandée. C'est toi Seigneur :'è^t lui ki te l'a mandé^eæ. S'è^t tø Siñeur :
KonContinue les biens que de ta grâce nous fais.tinu^eæ lès biéns ke de ta gra^se nùs fè^s.
75
Se Ce bien sur Jérusalem de ton saint temple vient.Bién sur Jéruzalém de ton séint tanple viént.
Ke Que les rois t'y viennent présenter de leurs dons.lès RøÎs t'i viénet prezantér de leurs dons.
RonRomps, défais les amas des hommes embâtonnés,, défè^ lès ama^s dez omez anbaÿtonés,
SèsCes amas de taureaux, et ces troupeaux insolents ama^s de toreôs, é sès trùpeôs insolans
De De taurillons débordés. Tant que tous se rendanttori£ons débordés. Tant ke tùs se randans
80
Il Ils t'apportent argent en monnaie et lingots.t'aportet arjant an monøìÎ' é lingôs.
[f° 184 v°]
Perds le peuple à qui plaît de guerre la cruauté.Îr le peupl' a kìþ plè^t de gèrre la kruôté.
LèsLes premiers de l'égypte viendront : et ses mains premiérs de l'Èjipte viéndront : é sès méins
ÔáAu Seigneur promptement l'éthiopie tendra. Siñeur prontemant l'ÈtìåopìËeæ tandra.
Royaumes terriens sonnez tous et chantezôÎmes tèrrìåéns sonés tùs é çantés
85
ÔáAu Seigneur, qui aux cieux les plus hauts de tout temps Siñeur, kìÁ ôsã sieuÎs lès pluhôÎs de tùt tans
È^Est assis. Le voilà. Sa voix forte bondit.t asis. Le vûla . sa vøsã forte bondìît.
A DIEU
Mètre : Crétique. Tous les vers sont des tétramètres (cf. ps. 26).
Au v. 47, une syllabe féminine occupe une position longue.

Variantes et remarques :
v . 25 : version biffée : Ôás fames Dieu tu donez argumant d'anonsér.
v. 26 : la défèÿte : le déterminant est ajouté au-dessus de la ligne.
v. 33 : version biffée : lès Røs an ut çasés.
v. 52 : version biffée : KìÁ tùsseul frape. Le mot biffé est ajouté au-dessus du texte après la tè^te.
v. 54 : version biffée : Le Séiñeur nùs a dit.
v. 55 : dans retirè, l'e final est hybride.
v. 63 : version biffée : SonøÎt hôÎt les jùeurs. Le mot démarçøÎt a été ajouté dans la marge de droite.