PROBLME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueEtrnes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriquePsautier 1569
rubriqueLivre I
rubriqueLivre II
rubriquePsaume 42
rubriquePsaume 43
rubriquePsaume 44
retour
rubriquePsaume 45
rubriquePsaume 46
rubriquePsaume 47
rubriquePsaume 48
rubriquePsaume 49
rubriquePsaume 50
rubriquePsaume 51
rubriquePsaume 52
rubriquePsaume 53
rubriquePsaume 54
rubriquePsaume 55
rubriquePsaume 56
rubriquePsaume 57
rubriquePsaume 58
rubriquePsaume 59
rubriquePsaume 60
rubriquePsaume 61
rubriquePsaume 62
rubriquePsaume 63
rubriquePsaume 64
rubriquePsaume 65
rubriquePsaume 66
rubriquePsaume 67
rubriquePsaume 68
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire mtrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittration en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
mtriqueAfficher mtrique
mtriqueLgende

SME XXXXIIII,

DE Ttrakle, le I. pinike du majeur
non kadans trimtre.
U - U - , - - U U , - U - - ,
Le II, pinike du mineur trimtre nonkadans.
- - U - , U U - - , U U - - ,
Le III, Epinike du mineur rebriz trimtre
nonkadans.
U - U - , U U - U , - U - - ,
Le IIII. koranbnike du mineur dimtre nonkadans.
- U U - , U U - - .
 
DE De nos oreilles, Dieu, nous avons tout au vraiNS ores, DIEU, nz avons tt vr
AnEntendu, nos pres nous le racontant,tandu, ns prez a ns le rakontans,
KeQue c'est alors que tu fis pour eux de leur temps, s'^t alrs ke tu fis pr eus de leur tans,
VoVoire jadis paravant eux.re jadis paravant eus.
5
Tu Tu as chass gentils de ta main, et plantas as jantis de ta min, plant
LeLe plant de nos pres en leur place hbergs. plant de ns prez an leur plas' brjs.
TuTu as le peuple des autres endsert, a^s le peuple dez trez andezrt,
MMais jetonner tu nous as fait.s jetonr tu nz a^s ft.
De De leur pe ils n'ont celle terre conquis :leur p^' il n'ont sle trre konkis :
[f 166 v]
10
LeLeur bras ne les a grarantis ne prservs.ur bras ne ls a garantis ne przrvs.
SeCe fut le bras et la dextre tienne, bon Dieu, fut le bras la dtre tine, Bon DIEU,
Et la lueur de ton aspect.la lueur de ton aspt.
Tu Tu les aimais ainsi favorable toujours.ls ms insin favorable tjjrs.
Dieu tu es et le roi mien, et le mien Dieu. DIEU tu ^s le R min, le min DIEU.
15
KoCommande donc le salut que fis Jacob :mande donk le salut ke fis a Jakb :
GaGarde le peuple de Jacob.rde le peuple de Jakb.
AvAvec toi hardis nous irons aheurterke t hardis nz irons ahurtr
NNos ennemis : et supports de ta vertus annemis : suports de ta vrtu
IrIrons sur eux trpigner, pilant de nos piedsons sur eus trepir, pilans de ns pis
20
SeCeux qui levs nous assaudront.us k levs nz asdront.
KarCar en mon arc l'espoir je ne mets du combat : an mon ark l'spr je ne m du konbat :
Est ce que mon coutelas point ne me sauvera.s ke mon ktelas pint ne me svra.
SiSeigneur de nos ennemis tu nous dfends seul :eur de ns nemis tu ns dfans seul :
NNos ennemis tu ahontis.s nemis tu ahontis.
25
De De Dieu tous les jours notre support et gloireDIEU tljjrs ntre suport glre  
DoDonc nous ferons ? Et ta sacre majestnk ns ferons ? ta sakr^e majst
SClbrerons jamais ? Et mon Seigneur Dieulbrerons ajams ? mon Sieur DIEU
LoLoin rejets de ta douceur,i rejets de ta dseur,
SerSerons repousss loin de ta grce honteux !ons repsss li de ta gra^se honteus !
30
AnEn notre camp comme faisais tu ne viens plus. ntre kam kome fzs tu ne vins plus.
aChasss devant l'ennemi fuir tu nous fais :ss devant l'nem fur tu ns fs :
NNotre dpouille il dpartit.tre dpɇ i dpartt.
KomComme au boucher l'on baille tuer les agneaux,' br lon ba' a tur lez ies,
DDes nations tu nous as mis l'abandon.s nasons tu nz a^s mis alabandon.
35
Et parmi barbare peuple nous pandant,parmi barbare peuple ns pandant,
LoLoin tu nous as tous carts.i tu nz a^s tz karts.
Le Le peuple tien livras et quittas non non prix :peuple tin livras kitas anonpris :
SaSans endurer faire l'enchre le vendis.ns andurr fre l'anire le vandis.
DeDe nos prochains le jouet et ris tu nous fais, ns proins le jt ris tu ns fs,
40
Et le mpris tout alentour.le mpris ttalantr.
Le Le sobriquet des barbares tre nous fais :sobrikt ds barbarez ^tre ns fs :
[f 167 r]
DDes peuples tre la rise tu nous fais.s peuplez ^tre la rizz^e tu ns fs.
A tout propos mon honneur bless devant moitt props mon oneur bls devant m
VVient se prsenter mes yeux.nt se przantr a ms ieus.
45
La La honte voilant tout ce visage saisit,honte vlant tt se vizaje szt,
PPour les propos de qui m'outrage mchamment :r ls props de k m'traje manmant :
Et par le vindicatif et traitre haineuxpar le vindikatif trtre hineus
A toute outrance m'assaillant. tt' transe m'asaant.
bEt bien que tous ces maux nous ayons supports,in ke ts ss ms nz aions suports,
50
NiNi pour cela ne t'avons su mettre en oubli, pr sela ne t'avons seu mtr' an bli,
NeNe pour cela ne t'avons t dloyaux, pr sela ne t'avons t dlis,
NNi l'alliance dfraud. l'alanse dfrd.
Ne Ne notre coeur ailleurs ne se peut dtourner.ntre keur aeurs ne se peut dtrnr.
NNi fourvoyant du chemin droit de ta bont, frvoiant du emin drt de ta bont,
55
DeDehors n'avons gar le trac de nos pas,hr n'avons gar le trak de ns pa^s,
KQuelque dsastre qui nous vnt.lke dezastre k ns vnt.
An En un pays peupl de dragons, tu nous asun pas peupl de dragons, tu ns a^s
AnEn poudre mis bouleverss et atterrs. p^dre ms blevrss atrrs.
DeDe l'ombre noire de mort tu nous affublas l'onbre nre de mrt tu ns afublas
60
AnEnvelopps de toute horreur.velops de tt' rreur.
Si Si nous avions pervers oubli le saint nomns avions prvrs bl le sint nom
DeDe notre Dieu, dloyalement le dlaissant : ntre DIEU, dloimant le delssant :
SiSi nous avions un autre Dieu tendu ns avions a un tre DIEU tandu
PPour faire service les mains,r fre srvise ls mins,
65
DIEDieu n'en ferait-il pas la recherche sur nous ?U n'an fert-il pas la rere sur ns ?
LuLui seul connat ce que nos coeurs cachent en nous.i seul kont se ke ns keurs kaet an ns.
ElHlas tus sommes encore tous les joursas tus somez ankores tljjrs
PPour le devoir que te rendons.r le devr ke te randons.
TenTenus pour un btail sommes tuer prt.us pr un bta somez a tur pr^t.
70
PPour quoi Seigneur de sommeil es-tu alenti ?r k Sieur de som ^s-tu alanti ?
RRveille toi : ne t'loigne pas toujours.ve t : ne t'le pas atjjrs.
VVeille : ne nous rejette au loin.e : ne ns rejt' li.
SiSeigneur, et pour quoi tiens-tu cach ton aspect ?eur, pr k tins-tu ka ton aspt ?
[f 167 v]
KoComment oublies-tu cette oppresse que souffrons ?mant bls-tu st' prsse ke sfrons ?
75
DeDedans la poudre la vie et l'me vautrons,dan la p^dre la v' l'a^me vetrons,
SSous le malheur acravants.s le maleur akravants.
nEt notre ventre est contre la terre gisanttre vantr' ^t kontre la trre jizant
KoColl tout plat. Lve toi donc, secours-nous.l tplat . leve t donke, sekr-nous.
DDlivre nous rachets dehors de prison,livre ns raets dehr de prizon,
80
PaPar le support de ta bont.r le suport de ta bont.
Mtre : Strophe complexe de 4 vers dont le premier est un trimtre piionique du majeur non-cadenc (cf. ps. 27), le second un trimtre piionique du mineur non-cadenc (cf ps. 32), le troisime un trimtre piionique du mineur rebris non-cadenc (cf. ps. 32) et le dernier un dimtre dit choriambionique du mineur prosodiaque (cf. ps. 30, 4e vers de l'pode).
Aux vv. 1 et 67, une syllabe fminine occupe une position longue. Au v. 25, la dernire syllabe est fminine, avec  silence  compensatoire. Au v. 41, on aimerait lire sbrikt pour que le vers entre dans le schma. Tout comme dans le psautier B, Baf a pris des libert avec son schma quant la premire position, qui accueille des syllabes qui n'entrent pas dans le schma (vv. 6, 62, 65, 74 et 78). On a considr ici cette position comme indiffrente.

Variantes et remarques :
v. 12 : Au premier mot, E hybride avec crochets suprieur et infrieur.