PROBLME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueEtrnes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriquePsautier 1569
rubriqueLivre I
rubriqueLivre II
rubriquePsaume 42
rubriquePsaume 43
rubriquePsaume 44
rubriquePsaume 45
rubriquePsaume 46
rubriquePsaume 47
rubriquePsaume 48
rubriquePsaume 49
rubriquePsaume 50
rubriquePsaume 51
rubriquePsaume 52
rubriquePsaume 53
rubriquePsaume 54
rubriquePsaume 55
rubriquePsaume 56
rubriquePsaume 57
rubriquePsaume 58
rubriquePsaume 59
retour
rubriquePsaume 60
rubriquePsaume 61
rubriquePsaume 62
rubriquePsaume 63
rubriquePsaume 64
rubriquePsaume 65
rubriquePsaume 66
rubriquePsaume 67
rubriquePsaume 68
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire mtrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittration en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
mtriqueAfficher mtrique
mtriqueLgende

SME LIX.

DE Monokle de Daktylikes olikes Trimtres
nonkadanss.
X X , - UU , - UU , - U X .
 
mon Dieu tire moi de mes ennemis : MON DIEU tire m de mez annemis :
De De ceux qui me courent sus sauve-moi :seus k me kret sus sve-m :
HrHors de ceux qui ne font que mal, te moi.s de seus k ne font ke mal, te m.
GarGarde-moi des hommes dsireux du sang.de-m dez omes dezireus du sang.
5
LsLes voici qui mon me aguettent cruels : vs k mon a^m' agtet kru^s :
FForts se bandent, et font ligue contre moi,rs se bandet, font lige kontre m,
NonNon pour aucune offense que j'aie fait, pr kun' ofanse ke j'ae ft,
NonNon pour aucun mien dlit, Seigneur. pr kun min dlit, Sieur.
SanSans forfaiture faite jamais de moi, frfture fte jams de m,
10
LaLas, ils m'ont couru sus : quips se sont.s, il m'ont kru sus : kips se sont.
SusSus donc lve-toi de moi au devant. donkes leve-t de m devant.
AntEntends donc mon aide : regarde, vois.an donk a mon ide : regarde, v.
TToi Dieu des exercites, Seigneur : DIEU ds ksrsitez, Sieur :
TToi Dieu d'Isral, veille toi DIEU d'Iseral, ve t
15
PrPour revoir et juger toute nation : revr jujr tte nason :
Ne Ne prends misricorde de nul mchant.pran mizzerikorde de nul mant.
Au soir viennent et vont, et revont guettant : sr vinet vont, revont gtant :
KlaClabaudent comme chiens ameuts, courantbdet kome ins amuts, krans
LsLes rues de la ville de de l. ru^es de la ville desa dela.
20
VVois que c'est que de leur bouche : ils bavent : ke s'^t ke de leur bc' : il bavet :
LeuLeurs lvres ce ne sont qu'affils couteaux.rs lvres se ne sont k'afils ktes.
MsMais qui nous oit ? Sire tu t'en riras ki ns t ? Sire tu t'an riras
LsLes moquant et moquant toute nation. mokant mokant tte nason.
Il Il est fort ! Je me tiens assur de toi.^t fort ! je me tin asur de t.
[f 178 r]
25
DieDieu seul est ma dfense et ma haute tour.u seul ^t ma dfans' ma hte tr.
mon Dieu ta faveur me devancera. mon DIEU ta faveur me devansera.
Je Je verrai ce que veux de mes ennemis.vr se ke veu de mez annemis.
Ne Ne les fais mourir ainsi soudain, de peurls f mrir insi sdin, depeur
Ke Que mon peuple ne mette en oubli ce fait.mon peuple ne mt' an bli se ft.
30
An En ton peuple abattus vagabonds piteuxton peupl' abatus vagabons piteus
F-Fais-les errer pars misrablement,ls rrr pars mizrablemant,
toi notre pavois souverain Seigneur. t ntre pav sverin Sieur.
PrPour l'offense qu'ils ont de la bouche fait, l'ofanse k'il ont de la bce ft,
PrPour la fausse parole de leurs lvres, la fse parle de leurs lvres,
35
PrPour leur gloire, qu'ils soient attraps et pris leur glre, k'i st atraps prs
ParPar leurs parjurements et mchants propos. leurs parjuremans mans props.
D'iD'ire consume-les, anantis-les,re konsume-ls, ananti-ls,
PrPour plus n'tre du tout, si que tous sachent plus n'^tre dutt, Si ke ts saet
Ke Que le Dieu de Jacob souverain Seigneurle DIEU de Jakb sverin Sieur
40
JusJusqu'aux bouts de la terre le rgne tient.k' s bs de la t^rre le r^e tint.
Au soir viennent et vont et revont guettant : sr vinet vont revont gtant :
KlaClabaudent comme chiens ameuts, courantbdet kome ins amuts, krans
LsLes rues de la ville de de l. ru^es de la ville desa dela.
BelBelistrer s'en iront vagabonds parstrr s'an iront vagabons pars
45
De De quoi manger : et sans se rassasierk manjr : san se resazr
A k coeur jeun affams s'en iront coucher.eur jun afams s'an iront kr.
MMoi bien aise ta force je chanterai : bin ^ze ta forse je anter :
KriCrierai chaque matin ta bnignit,r a^ke matin ta beniit,
PrPour avoir trouv en mon adversit avr trv an mon avrsit
50
SsSous ta grce ma forteresse et mon recours. ta grase ma fortrs' mon rekrs.
ma force je veux ton honneur sonner, ma forse je veu ton oneur sonr,
Dieu, puis que ma forteresse et mon recours DIEU, puis ke ma fortrs' mon rekrs
Tu Tu es : puis que tu m'es pitoyable Dieu.s : puis ke tu m'^s pitoiable DIEU.
Mtre : Ce vers est analys comme un trimtre dactylique olique. Aprs deux syllabes libres, on y trouve en effet deux dactyles substituables par des spondes, et un troisime dactyle dont la dernire position est thoriquement indiffrente (anceps) mais, en pratique, longue.
Aux vv. 2, 4, 5, 18, 19 21, 42 et 43, une syllabe fminine occupe une position longue. Au v. 11, la correption de m devant voyelle initiale n'est pas signale par un micron.
Aux vv. 20, 34 et 38, la dernire syllabe est fminine.