PROBLÈME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baïf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueEtrénes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriquePsautier 1569
rubriqueLivre I
rubriqueLivre II
rubriquePsaume 42
rubriquePsaume 43
rubriquePsaume 44
rubriquePsaume 45
rubriquePsaume 46
rubriquePsaume 47
rubriquePsaume 48
retour
rubriquePsaume 49
rubriquePsaume 50
rubriquePsaume 51
rubriquePsaume 52
rubriquePsaume 53
rubriquePsaume 54
rubriquePsaume 55
rubriquePsaume 56
rubriquePsaume 57
rubriquePsaume 58
rubriquePsaume 59
rubriquePsaume 60
rubriquePsaume 61
rubriquePsaume 62
rubriquePsaume 63
rubriquePsaume 64
rubriquePsaume 65
rubriquePsaume 66
rubriquePsaume 67
rubriquePsaume 68
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire métrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittération en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
métriqueAfficher métrique
métriqueLégende

SÉÔME ,XXXXVIII.

ÔDE TÉtrakôle, les II. premiérs Épiônikes du
majeur trimétres kadansés.
- - U - , - - U U , - U X |
- - U - , - - U U , - U X
Le III, ìåanbik dimétre surkadansé
- - U - , - - U - , - |
Le III[I]. logaoedik Daktylotrokaìåk.
- U U , - U U , - U - X .
 
GRAGrand est le Seigneur : grande louange il aND È^t le Séiñeur : grande lùanj' il a
[f° 170 r°]
DaDans son sacré mont, ville de notre Dieu.n son sakré mont, ville de nôÎtre DIEU.
S'C'est tout le plaisir, c'est la beauté,è^t tùt le plèzir, s'è^t la beôté,
S'C'est de la terre l'honneur le plus beau,è^t de la tèrre l'oneur le plus beô,
5
K'uQu'un mont de Sion ! Sise devers le nordn mont de SÍÆôn ! Sìîze devè^r le nôrd
FoFondée du grand roi la cité s'étend.ndé^eæ duÿ gran Rø la sité s'étand.
DaDans ses palais Dieu là demeurantn sès palès DIEU laÿ demeurant
ÈEst reconnu comme notre château.Ît rekoneu kome nôÎtre çaÿteô.
LèsLes rois assemblés contre elle s'en venaient : Røs aÂsanblés kontr' éle s'an venøÎt :
10
ApAprès l'avoir vue tous étonnés se sont.rès l'avør vu^' tùs étonés se sont.
L'L'effroi les a troublés et confus :éfrø lez aÿ trùblés é konfus :
AnEn route mis ils se sont déconfits. rùte mis i se sont dékonfis.
LaLà même les prit telle douleur et peur,ý mè^me lès prit tèle dùleur é peur,
K'Qu'est celle qui prend les femmes au gésir.è^t sèle kìþ prand lès famez ôá jezir.
15
Telle est la frayeur quand le vent d'ouestl' è^t la fraieur kand le vant d'øst
BrBrise la nef dépecée sur mer.ìîze la nèf dépesé^eæ sur mèr.
ÉinAinsi que longtemps auparavant l'avionssin ke lontans ôparavant l'avions
AnEntendu conter, dans la cité de Dieu,tandu kontér, dan la sité de DIEU,
SiSieur des batailles, nous le voyons.eur dès bata^£es, nùs le vøions.
20
DIDieu à jamais sa cité raffermit.EU ajamès sa sité rafèrmìît.
ÔáAu coeur de ton temple en toute affection, keur de ton tanpl' an tùt' aféksìåon,
ÔÔ Dieu, ta bonté considérions de coeur.Î DIEU, ta bonté konsidérions de keur.
ÔÔ Dieu, ta gloire ainsi que ton nom,Î DIEU, ta glør' éinsin ke ton nom,
KoComble atteignant de la terre les bouts.nbl' atéñant de la tèrre lès bùs.
25
TùjToujours de droit as pleine la dextre main.jùrs de drøtã as pléine la dè^tre méin.
[f° 170 v°]
ToTon mont de Sion tout réjoui sera.n mont de SÍÆôn tùt réjùìå sera.
FiFilles de Juda s'en récréeront££es de Juÿda s'an rékréÿront
Pour l'équité de ta juste vertu.r l'ékité de ta juste vèrtu.
ÔtùAutour de Sion vous promenant allez.r de SÍÆôn vùs promenant alés.
30
Ses tours recomptez l'environnant sachezs tùrs rekontés l'anvironant saçés
Ses bastions forts, et palais hautss basti£ons fôrs, è palès hôÎs
Pour le raconter à l'âge d'aprèsr le rakontér a l'a^je d'après
KarCar Dieu ce grand Dieu perpétuellement DIEU se gran DIEU pèrpétuèlemant
ÈEst notre seul Dieu : perpétuellementÎt nôÎtre seul DIEU : Pèrpétuèlemant
35
IlIl nous fera l'escorte, et toujours nùs feraã l'éskôrtɇ, é tùjjùrs
L'L'adresse jusqu'à la fin de nos ans.adrése jusk'a la fin de nôÎz ans.
Mètre : Strophe alcaïque (cf. ps. 4).
Au v. 27, une syllabe féminine occupe une position longue.