PROBLME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueLivre I
rubriqueLivre II
rubriquePsaume 42
rubriquePsaume 43
rubriquePsaume 44
rubriquePsaume 45
rubriquePsaume 46
rubriquePsaume 47
rubriquePsaume 48
rubriquePsaume 49
retour
rubriquePsaume 50
rubriquePsaume 51
rubriquePsaume 52
rubriquePsaume 53
rubriquePsaume 54
rubriquePsaume 55
rubriquePsaume 56
rubriquePsaume 57
rubriquePsaume 58
rubriquePsaume 59
rubriquePsaume 60
rubriquePsaume 61
rubriquePsaume 62
rubriquePsaume 63
rubriquePsaume 64
rubriquePsaume 65
rubriquePsaume 66
rubriquePsaume 67
rubriquePsaume 68
rubriquePsaume 69
rubriquePsaume 70
rubriquePsaume 71
rubriquePsaume 72
rubriqueLivre III
rubriqueLivre IV
rubriqueLivre V
rubriqueEtrnes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriquePsautier 1569
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire mtrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittration en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
mtriqueAfficher mtrique
mtriqueLgende

SME .XXXXIX.

R Or tous peuples oyez, ce qu'ici je rechanterai. vousTS PPLEZ ois, se k'is je reanter. vs
TTous qui la terre habitez, mon dire prompts coutez.s ki la trr' abits, mon dire prons kts.
VsVous, le commun des humains, du menu populaire les enfants,, le komun dez umins, du menu populre lez anfans,
VVous, les fils des grands, riches et pauvres oyez.s, l_ fs d_ grans, Riez pvrez ois.
5
DkDoctrine grande ma bouche dira. Car tout ce que mon coeurtrne grande ma be dira . Kar tt se ke mon kr
PaPense et resonge, ce n'est rien que prudence et savoir.ns' resonje, se n'^t rin ke prudans' savr.
Aux bons mots que dirai moi mme l'oreille je tendrai :_ bon_ ms ke dir m m^me l'ore je tandr :
MoMon sens plus recach sur la lyre expliquerai.n sans plus reka sur la lir' spliker.
PrPour-quoi aurai-je frayeur aux temps contraire m'perdant,-k ar-je frair tans kontrre m'prdant,
[f 39 r]
10
KaQuand le mfait talonnant m'entourerait attrap ?nd le mft talonant m'antrert atrap ?
S'C'est pour ceux qui se vont sur leurs richesses appuyer,t pr ss ki se vont sur l_ rssez apuir,
SCeux qui se font plus fiers pour l'affluence du bien.s ki se font plu_ firs pr l'afluanse du bin.
NulNul pour tout son avoir racheter ne cuide un frre perdu : pr tt son avr raetr ne kud' un frre prdu :
NuNul n'a de quoi payer pour lui sa ranon -Dieu.l n'a de k pir pr li sa ranson a-Di.
15
Chose de trop grand prix ce serait leur me garantirze de trgrand pris se sert lr a^me garantir
Et racheter de la mort. Onques ne fut ne seraraetr de la mrt . Onke ne fut ne sera
K'oQu'on puisse tout jamais par les biens l'ge prolonger,n puiss' a tjams par l_ bins l'a^je prolonjr,
PPour ne jamais de la mort voir le spulcre hideux.r ne jams de la mrt vr le spulkre hids.
On On voit bien, que le sage et le fou, les simples et les finsvt bin, ke le saj' le f, ls sinplez l_ fins
20
MMeurent gaux, leurs biens laissent des avols.ret gs, lr_ bins lsset a dz avols.
BiBien que dedans ils ne pensent avoir hors leur belle maisonn ke dedans i ne panset avr hrs l_ ble mzon
Autre spulcre jamais, mais jamais l'habiter.tre spulkre jams, ms ajams l'abitr.
MMme allant appeler des lieux de la terre de leurs noms,mez alans apelr d_ lis de la trre de lr_ noms,
PaPar ce moyen se cuidaient perptuer follement.r se moin se kudt prptur folemant.
25
MMais l'homme tant en honneur et bonheur misrable ne l'entends l'om' tant an onr bonr mizrable ne l'antand
iAins semblable se fait aux animaux prissant.ns sanblable se ft z anims prisans.
S'C'est toutefois le chemin qu'ils vont, la folie qui les tient :t ttefs le emin k'il vont, la fole ki l_tint :
LLeur folle postrit leur dire vont approuvant.r fole psterit lr dire vont aprvant.
z Aux enfers ils seront conduits troupeaux comme bergeail,anfrs i seront konduis a trpes kome brja,
30
LLors qu' tout ge la mort bergre d'eux se fera.rs k'a tt a^je la mrt brjre d's se fera.
KlQuelque matin les bons levs dessur eux seigneuriseront,ke matin l_ bons levs desur ^s sioriront,
KaQuand leur fosse et manoir leur figure effacera.nd lr fss' manr lr figur' fasera.
MMais le Seigneur secourable venant de la force des enferss le Sir sekrable venant de la frse dez anfrs
te mon me : et bnin en sa dfense me prend.te mon a^m' : bnin an sa dfanse me prand.
35
N'aN'admire point, et ne crains si tu vois richesses amasserdmire pint, ne krin si tu vs rssez amassr
A qui que soit : et l'honneur chez lui se multiplier. ki ke st : l'onr ^_ li se multiplr.
KarCar de trestous ses biens il ne prend rien quand il se mourra : de trets s_ bins i ne prand rin kand i se mrra :
TTous les honneurs qu'il aura point ne l'accompagneront.s lez onrs k'il ara pint ne l'akonpaeront.
PuiPuis que son me heureuse il a faite autant qu'il a vcu :s ke son a^m' rz' il a ft' tant k'il a vku :
[f 39 v]
40
KaQuand ils te loueront ts pour ce que bien tu te fais.nd i te l^ront ts pr se ke bin tu te fs.
MMais l o est l'engeance de leurs pres ils s'en iront tous,s la ^t l'anjanse de lr prez i s'an iront ts,
PPour ne jamais revenir voir la lumire du jour.r ne jams revenir vr la lumire du jr.
KarCar l'homme tant en honneur et bonheur misrable ne l'entend, l'om' tant an onr bonr mizrable ne l'antand,
iAins semblable se fait aux animaux prissant.ns sanblable se ft z anims prisans.
Mtre : Dactylique. Distiques lgiaques.

Variantes et remarques :
v. 25 : version biffe : Ms l'ome fble ne pt an onr bonr se tenir k.
v. 26 : version biffe : Pr durr : ins sanblabl' z anims i prt.
v. 44 : mme correction qu'au vers 26.
Il est probable que Baf ait fait cette correction rpte cause de l'lision entre les deux membres du pentamtre.