PROBLME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueLivre I
rubriqueLivre II
rubriquePsaume 42
retour
rubriquePsaume 43
rubriquePsaume 44
rubriquePsaume 45
rubriquePsaume 46
rubriquePsaume 47
rubriquePsaume 48
rubriquePsaume 49
rubriquePsaume 50
rubriquePsaume 51
rubriquePsaume 52
rubriquePsaume 53
rubriquePsaume 54
rubriquePsaume 55
rubriquePsaume 56
rubriquePsaume 57
rubriquePsaume 58
rubriquePsaume 59
rubriquePsaume 60
rubriquePsaume 61
rubriquePsaume 62
rubriquePsaume 63
rubriquePsaume 64
rubriquePsaume 65
rubriquePsaume 66
rubriquePsaume 67
rubriquePsaume 68
rubriquePsaume 69
rubriquePsaume 70
rubriquePsaume 71
rubriquePsaume 72
rubriqueLivre III
rubriqueLivre IV
rubriqueLivre V
rubriqueEtrnes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriquePsautier 1569
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire mtrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittration en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
mtriqueAfficher mtrique
mtriqueLgende

[.II. LIVRE]

SME .XXXXII.

AN En la faon que le cerf rant de grande soifLA FASON ke le srf rant de grand' sf
Cherche des eaux le courant, einsi mon espritre dez es le krant, insin mon sprit
D'D'un dsir pre pouss crie, Seigneur, devers toi.un dezir a^pre pss kre, Sir, dev^r t.
SrCertes du Dieu de la vie mon me a grand soif !te du Di de la v' mon a^m' a gran sf !
5
KaQuand m'en irai-je devant mon Dieu me montrer ?nd m'an ir-je davant mon Di me montrr ?
LaLas ! Jour et nuit me suis pu, pu je me suis de mon pleur.s ! jr nuit me sui_ pu, pu je me suis de mon plr.
D'D'autre viande que pleurs pauvret je n'usais :tre vande ke plrs pvrt je n'uz :
[f 34 r]
LLors que de mes ennemis j'oyais tous les joursrs ke de mz anemis j'i tljrs
UUne reproche : o est-il en ta misre ton Dieu ?ne repr' : ^t-il an ta mizre ton Di ?
10
L'L'me me fond de regret, quand suis recordantame me fond de regrt, kand suis rekrdant
AnEn quelle bande huant sautant de plaisir, kle bande huant stant de plzir,
AnEn quelle pompe marchais vers le palais de mon Dieu. kle ponpe mar v^r le pals de mon Di.
qui mon me t'abat ? Pour quoi frmis tu ? ki mon a^me t'abat ? pr k frem_ tu ?
SCesse me troubler, et mets sur Dieu ton espoir.sse me trblr, m sur Di ton spr.
15
PPour le salut de ses yeux encore honneur lui rendrai.r le salut de sz i^s ankor' onr li randr.
TriTriste mon me s'abat dans moi se troublant,ste mon a^me s'abat dan m se trblant,
LLors que de toi me souvient, mon Seigneur Dieu,rs ke de t me svint, mon Sir Di,
DaDans le pays du Jourdain au petit mont de Chermon.n_ le pas du jrdin peti mont de rmon.
inAinsi l'abme l'abme appelle et conviesi l'abme l'abm' apl' konv'
20
Au tintamarre que font tes eaux et torrents. titama^re ke font tz es trrans.
TTous tes orages et flots sont dvals dessur moi.s tez orajez fls sont devals desur m.
MMais de jour sa faveur mon Dieu commanderas de jr a sa favr mon Di komandra
PPour me venir secourir. La nuit sa chansonr me venir sekrir. La nuit sa anson
LuLui redirai. Le bon Dieu, Dieu de ma vie, je prierai.i redir . Le bon Di, Di de ma v', je prr.
25
DonDonc Dieu je dirai, mon roc et mon fort :kez a Di je dir, mon Rk mon frt :
M'M'as tu Seigneur oubli ? Pour quoi dlaissa^_ tu Sir bl ? Pr k delss
VVais-je vtu de deuil noir, des ennemis travaill ?a-je vtu de d nr, dz anemis trava ?
KCoups de dague ils me donnaient mes os traversant,s de dag' il me dont mz s travrsant,
KaQuand me venant outrager toujours me faisaientnd me venanz trajr tjrs me fzt
30
UUne reproche : o est-il en ta misre ton Dieu ?ne repr' : ^t-il an ta mizre ton Di ?
qui mon me t'abat ? Pour quoi frmis tu ? ki mon a^me t'abat ? pr k frem_ tu ?
SCesse me troubler : et mets sur Dieu ton espoir.sse me trblr : m sur Di ton spr.
PPour le salut que verrai encore Dieu je chanterai.r le salut ke v^r ankor' a Di je antr.
Mtre : Strophe de 3 vers asynarttes, dont les deux premiers sont des lgiambiques, et le troisime est compos de deux dimtres choriambiques cadencs. Le psaume suivant est compos sur le mme schma.

Variantes et remarques :
v. 27 : On croit d'abord lire Va-je, mais l'absence de point sur le possible i et la petite taille de son corps fait trancher en faveur d'un rat de plume. La diphtongue ai ne se rencontre du reste pas avant consonne chez Baf.