PROBLÈME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baïf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueLivre I
rubriqueLivre II
rubriquePsaume 42
rubriquePsaume 43
rubriquePsaume 44
rubriquePsaume 45
rubriquePsaume 46
rubriquePsaume 47
rubriquePsaume 48
rubriquePsaume 49
rubriquePsaume 50
rubriquePsaume 51
rubriquePsaume 52
rubriquePsaume 53
rubriquePsaume 54
rubriquePsaume 55
rubriquePsaume 56
rubriquePsaume 57
rubriquePsaume 58
rubriquePsaume 59
rubriquePsaume 60
rubriquePsaume 61
rubriquePsaume 62
rubriquePsaume 63
rubriquePsaume 64
retour
rubriquePsaume 65
rubriquePsaume 66
rubriquePsaume 67
rubriquePsaume 68
rubriquePsaume 69
rubriquePsaume 70
rubriquePsaume 71
rubriquePsaume 72
rubriqueLivre III
rubriqueLivre IV
rubriqueLivre V
rubriqueEtrénes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriquePsautier 1569
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire métrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittération en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
métriqueAfficher métrique
métriqueLégende

SÉÔME .LXIIII.

ÔÎÔ Dieu ois ma clameur, ois mes piteux plaints : DIæÖÜ ø ma klamör, ø mè^_ pitö^_ pléins :
[f° 48 v°]
GaGarde ma vie de la peur de l'ennemi fort :rde ma vìî' de la pör de l'annemìþ fôrt :
ViViens-me cacher du complot des dépravés, de l'ennuién-me kaçér du konplôt dès dépravés, de l'annui
Des adonnés à méfait leur langue aiguiséeÎz adonés aã méfèt lör lang' éguizé^'
5
ÉiAinsi que glaive affilant : ainsi que sus l'arcnsi ke glè^v' afilans : éinsin ke su^_ l'ark
Pour la sagette élançant parler amer et fâcheux.r la sajèt' élansans parlér amèr é fa^çös.
Pour en aguet le frapper visant l'homme entierýr an agètã le frapér vizans l'om' antiér
TTâchent à coup le blesser : et n'ont de rien peur,aÎçet akùp le blesér : é n'ont de rién pör,
UnUn dire plein de trahison fortifiant par entre eux. dire pléin de tréizon fôrtifians parantr' ös.
10
VonVont et revont machinant sans fin par entre euxt é revont maçinant sanfin parantr' ös
SuSur le moyen de cacher leur piège affûté :r le moién de kaçér lör piéj' afu^té :
DDisent : eh bien ? Qui nous voit ? Nul découvrir ne nous peut.ìÎzet : É bién ? ki nù^_ vøt ? Nul dékùÂvrir ne nù^_ pöt.
TùtTout mal ils vont détraquant cherchant et fouillant : maÂl i vont détrakant çèrçant é fù^£ant :
UUne recherche de mal exquise ils ont fait,ýne reçèrçe de mal éskìîz' il ont fètã,
15
DaDans le dedans de chacun dans le profond de leur coeurns le dedans de ça^kun dans le profond de lör kör
DiöDieu de sa flèche soudain les navrera tous. de sa flèçeã sùdéin lè_ naÿvrera tùs.
MMême ils feront dessur eux leur langue aheurter.èÎm' i feront desur ös lör lang' ahurtér.
Ceux qui ce fait auront vu s'éloigneront éperdus.s ki se fètã aront vu s'éÿloñeront épèrdus.
TùsTous les humains étonnés l'ayant aperçu lez uméins étonés L'aians apèrsu
20
L'L'oeuvre de Dieu s'en iront partout raconter :övre de Diö s'an iront partùt rakontér :
É Et pèseront prudemment l'oeuvre de Dieu repensé.pézeront prudanmant l'övre de Diö repansé.
É lEt l'homme juste joyeux en Dieu s'égaiera :'ome juste joæiös an Diö s'égè^ra :
É Et son attente assurée en lui remettra.son atant' asuré^' an lui remétra.
Tous qui auront le coeur droit gloire et louange y prendront.s ki aront le kör drøt glør' é lùanj' i prandront.
Mètre : Strophe de trois vers asynartètes dont les deux premiers sont des élégiambiques, et le dernier se compose de deux dimètres choriambiques catalectiques. C'est la même strophe qu'au ps. 42.