PROBLÈME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baïf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueEtrénes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriquePsautier 1569
rubriqueLivre I
rubriquePsaume 1
rubriquePsaume 2
rubriquePsaume 3
retour
rubriquePsaume 4
rubriquePsaume 5
rubriquePsaume 6
rubriquePsaume 7
rubriquePsaume 8
rubriquePsaume 9
rubriquePsaume 10
rubriquePsaume 11
rubriquePsaume 12
rubriquePsaume 13
rubriquePsaume 14
rubriquePsaume 15
rubriquePsaume 16
rubriquePsaume 17
rubriquePsaume 18
rubriquePsaume 19
rubriquePsaume 20
rubriquePsaume 21
rubriquePsaume 22
rubriquePsaume 23
rubriquePsaume 24
rubriquePsaume 25
rubriquePsaume 26
rubriquePsaume 27
rubriquePsaume 28
rubriquePsaume 29
rubriquePsaume 30
rubriquePsaume 31
rubriquePsaume 32
rubriquePsaume 33
rubriquePsaume 34
rubriquePsaume 35
rubriquePsaume 36
rubriquePsaume 37
rubriquePsaume 38
rubriquePsaume 39
rubriquePsaume 40
rubriquePsaume 41
rubriqueLivre II
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire métrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittération en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
métriqueAfficher métrique
métriqueLégende

SÉÔÎME ,III.

ÔDE Monokôle d'anapèstikes dimétres
nonkadansés, fôrs le dèrniér ki è^t
kadansé.
- - U U - , - - U U - ,
U U - U U - , - U U - - .
- - U U - , U U - - .
 
MONMon Dieu que de gens ! Combien d'ennemis, DIEU ke de jans ! konbién d'énemis,
[f° 124 v°]
Qui se sont élevés pour me courir sus !À se sont élevés pùr me kùrir sus !
PluPlusieurs murmurent encontre de moi,zieurs murmuret ankontre de møá,
Il Il n'a de son Dieu confort ne secours.n'a de son DIEU konfôrt ne sekùrs.
5
TùtToutefois, Seigneur, et ma targue tu es,eføs, Séiñeur, é ma targe tu è^s,
É tEt tu es mon honneur, et tu es mon appui :u è^s mon oneur, é tu ès mon apui :
É tEt tu fais que je porte le front levé haut.u fès ke je porte le front levé hôÎt.
J'èJ'ai crié adressant à Dieu ma clameur, krìåé aÂdresant aÿ DIEU ma klamör,
Ki Qui de son mont saint m'a soudain secouru.de son mont séint m'a sùdéin sekùru.
10
PuiPuis que le Seigneur veille dessur moi,s ke le Séiñör véi£e desur mø,
J'èJ'ai beau me reposer et m'endormir, beô me repôzér é m'andormir,
PùrPour me réveiller lors que je voudrai. me revéi£ér lôrs ke je vùdrè.
KanQuand dix mille hommes ensemble ligués,d dis millɇ omes ansanble ligés,
ViéViendraient tout alentour m'environnerndrøÎt tùtalantùr m'anvironér
15
PùrPour me courir sus, je ne craindrais pas. me kùrir sus, je ne kréindrø pas.
LevLève toi Seigneur, mon Dieu, mon appui :e tø Séiñör, mon DIEU, mon apui :
FrFroisse la mâchoire de mes ennemis,øÎsse la maÿçøre de mès énemis,
[f° 125 r°]
RonRompant les dents à ses malheureux.pant lès dans aÿ sès malureuÎs.
TùjToujours de sa grâce le très bon Dieujùrs de sa grase le trè^bon DIEU
20
SonSon peuple défend, et le maintient. peuple défand, é le méintiént.
Mètre : Anapestique. Dimètres non-cadencés, à l'exception du v. 20 qui est cadencé.