PROBLME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueEtrnes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriquePsautier 1569
rubriqueLivre I
rubriquePsaume 1
rubriquePsaume 2
rubriquePsaume 3
rubriquePsaume 4
rubriquePsaume 5
rubriquePsaume 6
rubriquePsaume 7
rubriquePsaume 8
rubriquePsaume 9
rubriquePsaume 10
rubriquePsaume 11
rubriquePsaume 12
rubriquePsaume 13
rubriquePsaume 14
rubriquePsaume 15
rubriquePsaume 16
rubriquePsaume 17
rubriquePsaume 18
rubriquePsaume 19
rubriquePsaume 20
rubriquePsaume 21
rubriquePsaume 22
rubriquePsaume 23
rubriquePsaume 24
rubriquePsaume 25
rubriquePsaume 26
rubriquePsaume 27
rubriquePsaume 28
rubriquePsaume 29
rubriquePsaume 30
rubriquePsaume 31
rubriquePsaume 32
rubriquePsaume 33
rubriquePsaume 34
rubriquePsaume 35
rubriquePsaume 36
rubriquePsaume 37
rubriquePsaume 38
rubriquePsaume 39
retour
rubriquePsaume 40
rubriquePsaume 41
rubriqueLivre II
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire mtrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittration en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
mtriqueAfficher mtrique
mtriqueLgende

SME .XXXIX.

DE TETRAkle d'Epikorianbikes saffikes les III.
- U - X , - U U - , U - - ,
- U - X , - U U - , U - X ,
- U - X , - U U - , U - X .
Le IIII. korianbike pnthmimere.
- U U - | X | .
 
J'J'ai dit en mon coeur, le chemin je tiendrai dit an mon keur, le emin je tindr
PPour ne point fourcher de ma langue parlant.r ne pint frr de ma lange parlant.
AnEn ma bouche un mors, si je vois le pervers, ma bc' un mrs, s je v le prvrs,
VVite je mettrai.te je mtr.
5
FFait muet longtemps le silence gardai,t mut lontans le silanse gard,
[f 161 v]
VVoire m'empchant propos de lcherre m'anpant aprops de la^r
PrPour le bien un mot. Ma douleur cependant le bin un mt . Ma dleur sepandant
pre se doublait.Apre se dblt.
deAu dedans mon coeur s'touffait chauff :dan mon keur s'tft f :
10
MurMurmurant dans moi bouillonnait mon ardeur.murant dan m bont mon ardeur.
A ma langue alors ne pouvant la dompter ma lang' allrs ne pvant la dontr
LLa bride lchai.a bride la.
VeuVeuille m'enseigner ma fin, Seigneur Dieu.e m'ansir ma fin, Sieur DIEU.
MonMontre moi l'arrt et le taux de mes jours,tre m l'arr^t le t de ms jrs,
15
PrPour savoir quel temps vivoter me faudra savr kl tans vivotr me fdra
AEn cette langueur.n ste langeur.
LaLas tu m'as tranch le petit de mes anss tu m'as tran le petit de ms ans
Au travers d'un dour : et mon ge n'est rien travrs dun dr : mon a^je n'^t rin
NonNon ce n'est rien rien de mon ge compt se n'^t rin rin de mon a^je kont
20
PPrs de ta grandeur.rs de ta grandeur.
An En tout et partout l'homme faible n'est rientt partt l'ome fble n'^t rin
Au dcours glissant de ce vivre mortel, dekrs glissant de se vivre mrtl,
KlQuelque fort qu'il semble en tat le plus srke fort k'il sanblɇ an tat le plus seur
FFerme se fonder.rme se fondr.
25
Il Il ne suit rien qu'ombre, en image fait tout :ne suit rin k'onbr', an imaje ft tt :
PPle mle il brouille et tracasse acqutant :le m^lɇ il br' trakass' aktant :
MMet du bien par tas, et ne sait qui viendrat du bin par tas, ne st ki vindra
MMatre le manger.^tre le manjr.
K'Qu'est ce plus, Seigneur, que j'attends ? Mon espoirt se plus, Sieur, ke j'atan ? Mon spr
30
SrCertes est en toi. Tire moi dlivrtez ^t an t . Tire m dlivr
HHors de mes forfaits. Ne me fais la riser de ms frfs . Ne me f^ la rizz^'
Au fol tourdi. fol trdi.
FFait muet j'tais, et ma langue n'ouvrais.t mut j'tz, ma lange n'vr.
Il Il te plut ainsi. Lve donc de sur moite pleut insin . Leve donk de sur m
35
TonTon fouet. Des coups de ta main travaill ft . Ds k^s de ta min trava
FFaible je transis.ble je trans.
KanQuand te plat tancer l'homme pour son erreur,d te pl^t tansr l'ome pr son rreur,
[f 162 r]
inAinsi qu'un beau drap se dgte des vers,si k'un be drap se dga^te ds vrs,
TtTout ce qui plus est dsirable dans lui se k plus ^t dezirable dan lui
40
FFondre soudain fais.ondre sdin f^s.
S'C'est abus pour vrai des humains et leurs faits.t abus prvr dez umins leurs fs.
Ois Seigneur mon cri : des oreilles entends Sieur mon kri : dez or裣ez antan
MaMa clameur aux pleurs que je verse contrit klameur s pleurs ke je vrse kontrit
PPoint ne t'assourdis.int ne t'asrdi.
45
KarCar je suis passant, comme mes devanciers je suis passant, kome ms devansirs
TsTous furent passants plerins devant toi. furet passans plerins devant t.
LsLaisse moi renforcer avant que partirse m ranforsr avant ke partir
PPour ne venir plus.r ne venir plus.
Mtre : Strophe saphique.
Au vers 46, une syllabe fminine occupe une position longue.