PROBLÈME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baïf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueEtrénes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriquePsautier 1569
rubriqueLivre I
rubriquePsaume 1
rubriquePsaume 2
rubriquePsaume 3
rubriquePsaume 4
rubriquePsaume 5
rubriquePsaume 6
rubriquePsaume 7
rubriquePsaume 8
rubriquePsaume 9
rubriquePsaume 10
rubriquePsaume 11
rubriquePsaume 12
retour
rubriquePsaume 13
rubriquePsaume 14
rubriquePsaume 15
rubriquePsaume 16
rubriquePsaume 17
rubriquePsaume 18
rubriquePsaume 19
rubriquePsaume 20
rubriquePsaume 21
rubriquePsaume 22
rubriquePsaume 23
rubriquePsaume 24
rubriquePsaume 25
rubriquePsaume 26
rubriquePsaume 27
rubriquePsaume 28
rubriquePsaume 29
rubriquePsaume 30
rubriquePsaume 31
rubriquePsaume 32
rubriquePsaume 33
rubriquePsaume 34
rubriquePsaume 35
rubriquePsaume 36
rubriquePsaume 37
rubriquePsaume 38
rubriquePsaume 39
rubriquePsaume 40
rubriquePsaume 41
rubriqueLivre II
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire métrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittération en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
métriqueAfficher métrique
métriqueLégende

SEÔME ,XII.

ODE Péntakôle, lès IIII premiérs vèrs
Antispastikes Glykonìåéns
Dimétres nonkadansés.
- U - U , U - U X ,
- U - U , U - U X ,
- U - U , U - U X ,
- U - U , U - U X ,
Le V. Antispastike
Dimétre kadansé.
- U - U , U - X .
 
GARGarde nous, souverain Seigneur :DE nùs, Sùveréin Siñeur :
[f° 133 r°]
AnEntre nous ne se trouve plustre nùs ne se treuve plus
NuNul qui s'applique à faire bien.l kìÁ s'aplik' a fère bién.
AnEntre les hommes il n'y atre lès omes il n'i a
5
NuNulle foi ne loyauté.lle fø ne léæôté.
ParParmi eux toute faussetémi eus tùte fôsseté
Sort de leur flatteresse voix.rt de leur flaterésse vøsã.
IlIls flagornent à leur prochain. flagôrnet a leur proçéin.
Mais le bouche jette un propos,s la bùcçe jet' un propôs,
10
Leur courage tire ailleurs.r kùraje tir' a££örs.
VeuVeuille Dieu découper menu£e DIEU dékùpér menu
Ces flatteuses et blandissants flateuzes é blandisans
Lèvres, où se blottit le faux !vres, ùÿ se blotìît le fôÎs !
ArArracher cette langue vaineraçér séte lange véin'
15
ArArrogante à se vanter !rogant' a se vantér !
LanLangue et lèvres à qui dira,g' é lèvres a kìþ dira,
[f° 133 v°]
Notre bouche le gagnera.tre bùcçe le ganñera.
KQui sera le Seigneur de nous ?ìý sera le Siñeur de nùs ?
NNous avons à commandementùýs avons a komandemant
20
LaLangue et lèvres à tromper.ng' é lèvres a tronpér.
ÔáAu rebours le Seigneur a dit, rebùrs le Siñeur a dit,
Pour la souffraite des foulésr la sùfréte dès fùlés
Pour la plainte des affligés,r la pléinte des aflijés,
Maintenant je me vais leverintenant je me va^ levér
25
ÔAu secours du travaillé.á sekùrs du trava££é.
AÿÀ délivre mettrai celui delivre métrè selui
KoContre qui le méchant avaitntre kìþ le meçant avøtã
TrTraîtrement le filet lacé.éitremant le filèt lasé.
Respirer le ferai de malspirér le ferè de mal
30
Sain et sauve le gardant.in é sôÎve le gardant.
La La promesse de Dieu reluitpromèsse de DIEU reluìÎt
PuPure plus que le pur métalre plus ke le pur méta£
K'Qu'on recuit et recuit souventon rekuit é rekuit sùvant
DaDans le creusillon ardillinn le kreuzi£on ardi£in
35
VoVoire jusques à sept fois.ére juskes a sètã føÎs.
DonDonc Seigneur tu les ôterask Siñeur tu les ôteras
Hors de danger à sauveté.rs de danjér a sôveté.
GaGarde donc à jamais le bon :rde donk aÂjamès le bon :
SSauve nous de ce peuple caut,ôÎve nùs de se peuple kôÎt,
40
KQui ne brasse que trahison.ìý ne brasse ke tréìÎzon.
LèsLes malins tout à l'environ malins tùt alanviron
[f° 134 r°]
RRôdent entrepreneurs de mal.ôÎdet antrepreneurs de mal.
KaQuand méchants en états levésnd méçans an étas levés
VoVont tenant le degré d'honneur,nt tenant le degré d'oneur,
45
Tout l'honneur s'anéantit.t l'oneur s'anéæantìît.
Mètre : Antispastique. Strophe de cinq vers appelés glyconiens dont le dernier est cadencé.

Variantes et remarques :
Dans l'explicitation du schéma métrique des quatre premiers vers de la strophe, Antispastikes Glykonìåéns a été ajouté au-dessus de Trokhaìåkes mèlés par kontrarìåété qui a été biffé. De même, dans l'explicitation du schéma métrique du cinquième vers de la strophe,Antispastike a été ajouté au-dessus de Trokhaìåke mèlé par kontrarìåété, qui a été biffé.
v. 17 : dans ganñera, le n est suscrit.