PROBLÈME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baïf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueEtrénes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriquePsautier 1569
rubriqueLivre I
rubriquePsaume 1
rubriquePsaume 2
rubriquePsaume 3
rubriquePsaume 4
rubriquePsaume 5
rubriquePsaume 6
rubriquePsaume 7
rubriquePsaume 8
retour
rubriquePsaume 9
rubriquePsaume 10
rubriquePsaume 11
rubriquePsaume 12
rubriquePsaume 13
rubriquePsaume 14
rubriquePsaume 15
rubriquePsaume 16
rubriquePsaume 17
rubriquePsaume 18
rubriquePsaume 19
rubriquePsaume 20
rubriquePsaume 21
rubriquePsaume 22
rubriquePsaume 23
rubriquePsaume 24
rubriquePsaume 25
rubriquePsaume 26
rubriquePsaume 27
rubriquePsaume 28
rubriquePsaume 29
rubriquePsaume 30
rubriquePsaume 31
rubriquePsaume 32
rubriquePsaume 33
rubriquePsaume 34
rubriquePsaume 35
rubriquePsaume 36
rubriquePsaume 37
rubriquePsaume 38
rubriquePsaume 39
rubriquePsaume 40
rubriquePsaume 41
rubriqueLivre II
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire métrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittération en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
métriqueAfficher métrique
métriqueLégende

SÉÔME ,VIII.

ÔDE Monokôle d'Antispastikes Tétramétres
nonkadansés.
- - - U , U - - U , U - - U , U - U - .
 
ÔÎÔ Dieu notre Seigneur, oh qu'ici-bas ton nom et ton pouvoir DIEU nôtre Siñeur, ôÊ k'isibas ton nom é ton pùvør
[f° 129 r°]
GraGrand sur terre s'étend, magnifié jusque dedans le ciel !nd sur tèrre s'étand, mañifìåé juske dedans le siél !
FonFondé stable tu as jusqu'à la bouche aux petiots poupartsdé stable tu as (jusk' a la bùcç' ôsã petiôÊs pùpars
LeuLeur nourrice tétant l'empire tien, ferme durable et fort,r nùrrisse tetans) l'anpire tién, fèrme durablɇ é fôrt,
5
ParParsus tes ennemis, pour réprimer qui se revenchera.sus tès anemis, pùr réprimér kìþ se revançera.
KanQuand les cieux je regarde, astres et lune oeuvre qu'a fait ta maind lès siéus je regardɇ, astres é luÿnɇ (euvre k'a fèt ta méin)
MonMon Dieu, qu'est ce de nous pauvres humains, nous à la mort sujets ? DIEU, k'è^t se de nùs pôÎvres uméins, nùÿs a la môrt sujès ?
MonMon Dieu, qu'est ce de nous, qu'ainsi t'a plu sur l'homme avoir égard ? DIEU, k'è^t se de nùs, k'éinsi t'a pleu sur l'om' avør égard ?
AnkEncore que tu l'aies moindre créé qu'ange de naturel,ôres ke tu l'è^s mûindre kréæé k'anje de naÿturèl,
10
DeDe grand gloire et d'honneur, ainsi qu'il est, environné tu l'as,ý gran glørɇ é d'oneur, éinsi k'il è^t, anvironé tu l'as,
L'aL'ayant seul établi prince de tout tant que ta main a faitiant seul établi prinse de tùt tant ke ta méin a fèt
ÔáAu terrestre manoir : tout tu voulus lui mettre sous le pied, tèrrè^tre manør : Tùt tu vùlus lui métre sùs le pié,
LèsLes troupeaux d'animaux, qu'on mène paître au pâturage vert, trùpeôs d'animôs, k'on méne pè^trɇ ôá paturaje vèrd,
LèsLes bêtes du désert ; ceux qui volant fendent en haut le vent, bè^tes du dezèrt ; seus kìÁ volans fandet an hôÎt le vant,
15
LèsLes poissons de la mer, tout ce qui nage aux routes ondoyant. pûsons de la mèr, tùt se ki naÿj' ôsã rùtes ondoæians.
ÔÎÔ Dieu notre Seigneur, oh qu'ici-bas ton nom et ton pouvoir DIEU nôÎtre Siñör, ôÊ k'isibas ton nom é ton pùvør
GraGrand sur terre s'étend, magnifié jusque dedans le ciel !nd sur tèrre s'étand, mañifiéæ juske dedan le siél !
Mètre : Antispastique. Tous les vers sont des tétramètres non-cadencés.
Aux vv. 9 et 14, une syllabe féminine occupe une position longue. Comme Baïf, dans le Psautier B, prend quelques libertés avec les deux premières positions, celles-ci ont été considérées comme indifférentes. des libertés

Variantes et remarques :
v. 9 : deux versions optionnelles. Au-dessus de la ligne : Ankôres ke tu l'è^s un peti mûins k'Anje démis d'état,. Au dessous : Ankôres ke tu l'è^s un peti mûins apetisé ke Dieu,.