PROBLÈME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baïf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueEtrénes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriquePsautier 1569
rubriqueLivre I
rubriquePsaume 1
rubriquePsaume 2
rubriquePsaume 3
rubriquePsaume 4
rubriquePsaume 5
rubriquePsaume 6
rubriquePsaume 7
rubriquePsaume 8
rubriquePsaume 9
rubriquePsaume 10
rubriquePsaume 11
rubriquePsaume 12
rubriquePsaume 13
rubriquePsaume 14
rubriquePsaume 15
rubriquePsaume 16
rubriquePsaume 17
rubriquePsaume 18
rubriquePsaume 19
retour
rubriquePsaume 20
rubriquePsaume 21
rubriquePsaume 22
rubriquePsaume 23
rubriquePsaume 24
rubriquePsaume 25
rubriquePsaume 26
rubriquePsaume 27
rubriquePsaume 28
rubriquePsaume 29
rubriquePsaume 30
rubriquePsaume 31
rubriquePsaume 32
rubriquePsaume 33
rubriquePsaume 34
rubriquePsaume 35
rubriquePsaume 36
rubriquePsaume 37
rubriquePsaume 38
rubriquePsaume 39
rubriquePsaume 40
rubriquePsaume 41
rubriqueLivre II
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire métrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittération en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
métriqueAfficher métrique
métriqueLégende

SÉÔÎME ,XIX.

ÔDE Dikôle, le I. è^t ìåanbike Trimétre
nonkadansé.
X - U - , X - U - , X - U - .
Le II. Daktylike Tétramétre Asynartète.
d'un Penthémimère ét d'un ìåanbike dimétre
nonkadansé.
- U U , - U U , - , X - U - , X - U X.
 
LÈSLes cieux du grand Dieu vont la gloire publiant : SIEUS du Grand DIEU vont la gløreã publìåant :
[f° 140 r°]
Tout le vague spacieux annonce l'ouvrage excellent.t le vageÿ spasìåeus anonse l'ùvrajɇ éksélant.
É jEt jour dessus jour, nuit dessus nuit s'apprenant,ùr desus jùr, nuit desus nuit s'aprenans,
PaParlent à nous de savoir, toujours tenant de bons propos.rlet a nùs de savør, tùjùrs tenans de bons propôs.
5
AnkEncore qu'ils n'aient ni la langue ni la voix,ôre k'il n'éìÎnt nìþ la lange nìþ la vøsã,
IlIl n'y a langue ne voix, qui leur parole n'ait ouï. n'ìå a lange ne vøsã, kìÁ leur parôle n'ètã ùìå.
LeuLeurs règle et compas partout en la terre vont :rs règlɇ é konpas partùt an la tèrre vont :
IlIl n'y-a marche ne bout, où leurs propos ne soient venus. n'i-a marçe ne bùt, ù leurs propôs ne søÎt venus.
Sa Sa tente dans eux au soleil il ordonna.tante dans eus ôá solè£ il ordona.
10
MiMiste comme un marié démarche hors de son logis.ste kom' un marìåé démarçe hôrs de son lojis.
PasPassant la carrière, il ressemble un bon coureur,sant la karriérɇ, il resanblɇ un bon kùreur,
VVite gaillard à courir pour le premier lever le prix.ìÎte ga£ard a kùrir pùr leÿ premiér levér le pris.
D'uD'un bout du ciel part, puis recourt à l'autre bout :n bùt du siél part, puis rekùrt a l'ôÎtre bùt :
Mais de sa vive chaleur rien n'est ni exempt ni caché.s de sa vivve çaleur rién n'è^t nìÁ ékzant nìþ kaçé.
15
La La loi du Seigneur, récréant les esprits,lø du Séiñeur, rékréæant lès ésperis,
ÈEst nette, pure, donnant le vrai savoir aux ignorants.Ît néte, puÿre, donant leÿ vrè savørã ôsã ìþñorans.
VrèVraie est sa doctrine, en qui s'éjouit le coeur :iɇ è^t sa doktrinɇ, an kìÁ s'èjùÍÞt le keur :
DrDroit le décret du Seigneur, et clair le saint commandement,øt le dekrètã du Siñeur, é klèr le séint komandemant,
Ki Qui ouvre les yeux en sa loi plus clairvoyants :ùvre lès ieus an sa lø plus klèrvoæians :
[f° 140 v°]
20
PPure la crainte de Dieu, constante ferme pour jamais.uýre la kréinte de DIEU, konstante fèrme pùrjamès.
SerCertains et justes sont de Dieu les jugements,téins é justes sont de DIEU lès jujjemans,
PlPlus désirables et chers, que n'est ni or, n'aucun joyauus dezirables é çérs, ke n'è^t ni ôr, n'ôkun joæiô
TanTant soit de grand prix pour valeur ou quantité :t søtã de gran pris pùr valeur ù kantité :
PlPlus savoureux que liqueur coulante des rayons épreints.us savùreus ke likeur kùlante dès raæions épréins.
25
TonTon serviteur humble en reçoit enseignement : sèrviteur hunblɇ an resøt anséiñemant :
AnAmple salaire revient à cil qui les observera.ple salère reviént a sil kìÁ lès ôssèrvera.
Ki Qui tous ses erreurs sans ta loi remarquerait ?tùs ses èrreurs sans ta lø remarkerøt ?
PuPurge mon âme Seigneur de tous ses inconnus péchés :rje mon a^me Siñeur de tùs ses inkonus peçés :
AngEngarde ton serf d'errer à son escient.arde ton sèrf d'èrrér aÿ son éssìåant.
30
SSi le péché ne me dompte entier serai voire innocentìý le peçé ne me dontɇ antiér serè vør' innosant
D'ôD'offense plus grand. Oh que fusse tant heureux !fanse plus grand'. ÔÊ ke fusse tant ureus !
ÔOh que je pusse agréer ! En tout propos qu'avanceraÊ ke je pussɇ agréæér ! an tùt propôs k'avansera
Ma Ma bouche s'ouvrant, ou que mon coeur pensera,bùçe s'ùvrant, ùÿ ke mon keur pansera,
AnEn ta présence Seigneur, qui es ma roche et mon salut. ta prézanse Siñeur, ki è^s ma rôkɇ é mon salut.
Mètre : Iambique et dactylique. Distiques formés d'un trimètre iambique et d'un tétramètre asynartète composé d'un penthémimère dactylique et d'un un dimètre iambique.
Au v. 2, une syllabe féminine occupe une position longue. Au v. 21, on aimerait lire Sértéins.

Variantes et remarques :
v. 7 : par tùt, réuni par une marque de liaison.