PROBLÈME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baïf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueEtrénes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriquePsautier 1569
rubriqueLivre I
rubriquePsaume 1
rubriquePsaume 2
rubriquePsaume 3
rubriquePsaume 4
rubriquePsaume 5
rubriquePsaume 6
rubriquePsaume 7
rubriquePsaume 8
rubriquePsaume 9
rubriquePsaume 10
rubriquePsaume 11
rubriquePsaume 12
rubriquePsaume 13
rubriquePsaume 14
rubriquePsaume 15
rubriquePsaume 16
rubriquePsaume 17
rubriquePsaume 18
rubriquePsaume 19
rubriquePsaume 20
rubriquePsaume 21
rubriquePsaume 22
rubriquePsaume 23
rubriquePsaume 24
rubriquePsaume 25
rubriquePsaume 26
rubriquePsaume 27
rubriquePsaume 28
rubriquePsaume 29
rubriquePsaume 30
retour
rubriquePsaume 31
rubriquePsaume 32
rubriquePsaume 33
rubriquePsaume 34
rubriquePsaume 35
rubriquePsaume 36
rubriquePsaume 37
rubriquePsaume 38
rubriquePsaume 39
rubriquePsaume 40
rubriquePsaume 41
rubriqueLivre II
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire métrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittération en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
métriqueAfficher métrique
métriqueLégende

SÉÔÎME ,XXX.

ÔDE, Par strofe, antistrofe, épôde.
STROFE de IX kôles.
Le I. asynartète daktylikɇ ìåanbike Trimétre nonkadansé.
- U U , - U U , - , - - U - .
Le II. prosodiake ìåônike du majeur dimétre non kadansé.
- - U U , - U U - ,
Le III, prosodiake iônique du majeur trimétre nonkadansé.
- - U U , - U U - , - - U U ,
Le IIII, prosodiake ìåônike du majeur dimétre surkadansé
- - U U , - U U - , - ,
Le V. prosodiake trimétre kadansé d'ìåônike du mineur.
- U - - , - U U - , U U - ,
Le VI. ìåanbike pénthèmimére, monométre surkadansé.
- - U - , - ,
Le ,VII, Trokhaìåke dimétre nonkadansé.
- U - - , - U - -,
Le, VIII, Asynartète daktylike ìåanbike trimétre
nonkadansé.
- U U , - U U, - , - - U - ,
Le IX , Trokhaìåke trimétre nonkadansé.
- U - - , - U - - , - U - -.
ÉPÔDE, de VII , kôles.
Le I. daktylike penthèmimére,
- U U , - U U , - ,
Le II, prosodiake d'ìåônike du mineur, trimétre
kadansé.
- U - - , - U U - , U U -,
Le III , ìåônike du majeur dimétre nonkadansé.
- - U U , - - U U ,
Le IIII, prosodiake rebrizé khorìåanbike dimétre nonkadansé.
- U U - , U U - -,
Le V , enkômìåolojike daktylike ìåanbike trimétre
pénthèmimére surkadansé Asynartète.
- U U , - U U , - , - - U - , - ,
Le VI, Daktylike pénthèmimére,
- U U , - U U, - ,
Le VII, trokhaìåke trimétre nonkadansé.
- U - - , - U - - , - U - - .
 

STROFE ,I.

Haut élever je te dois, tout bon Seigneur,ÎT ÉLEVÉR je te døã, tùt bon Siñeur,
[f° 151 v°]
KQui m'as retiré de méchef,ìý m'as retiré de méçèf,
A À mes ennemis ne donnant occasionmès anemis ne donant ôkazìåon
DDe plaisir et d'aise de mon mal :eý plèzir é d'è^ze de mon mal :
5
ÔÔ Seigneur mon Dieu, je criai t'appelant :Î Siñeur mon DIEU, je krìåè t'apelant :
J'J'eus ton secours prompt.u ton sekùrs pront.
ÔÔ Seigneur, alors mon espritÎ Siñeur, allôrs mon ésprit
Hors du sépulcre tiras : lors m'as remisrs du sépulkre tiras : Lôrs m'as remis
ViVif et sauf au loin du creux obscur du tombeau.f é sôf ôá lûiñ du kreus oskur du tunbeô.

ANTISTROFE ,I.

10
SéiSaints du Seigneur, qui sa grand bonté savez,ns du Siñeur, kìÁ sa gran bonté savés,
[f° 152 r°]
ÇaChantez sa louange et valeur :ntés sa lùanjɇ é valeur :
ÇaChantez la mémoire de son los estimé :ntés la memøre de son lôs éstimé :
UnHumbles célébrez sa majesté.bles sélébrés sa majésté.
KaCar de son courroux la fureur ne tientr de son kùrrùs la fureur ne tìåént
15
Fors qu'un moment court.rs k'un momant kùrt.
Mais sa bonté perdurable,s sa bonté pèrdurable,
TaTant que la vie s'étend, vers les siensnt ke la vìîeæ s'étand, vèrs lès sìåéns
MMême toujours, longuement maintient sa douceur.èÎme tùjjùrs, longemant méintiént sa dùseur.

ÉPÔDE .I.

BiéBien que le pleur et le deuiln ke le pleur é le deu£
20
ArArrive au soir, dès le matin le soulasrivɇ ôá sør, dès le matin le sùlas
SSe trouvera au point du jour.eý treuvera ôá pûint du jùr.
KaQuand du bonheur je jouissais,nd du boneur je jùìåssø,
Lors que j'avais tout à mon gré, lors je disais,rs ke j'avø tùt a mon gré, lôrs je dizø,
VoVoici mon aise assuré.esìÁ mon èzɇ aÂsuré.
25
Pour jamais : non non jamais branler ne pourrai.rjamès : non non jamès branlér ne pùrrè.

STROFE ,II.

KarCar de ta grâce, Seigneur Dieu tout bénin, de ta grase, Sineur DIEU tùt bénin,
FoFondé tu avais et munindé tu avøs é muni
UnUn mont, de mon autorité ferme et stable, mont, de mon ôtorité fèrm' éÿ staÂble,
SuSur force et pouvoir non ébranlé.r forsɇ é pùvør non ébranlé.
30
Mais Seigneur si tôt que tiras ta faveurs Siñeur sìþ tôÎt ke tiras ta faveur
Ailleurs que sur moi,£eurs ke sur mø,
ToTon visage ailleurs détournant :n vizajɇ a££eurs détùrnant :
Lors étonné me trouvai troublé d'effroi :rs étoné me trùvè trùÿblé d'éfrø :
[f° 152 v°]
J'J'adressai mon cri devers toi, mon Seigneur Dieu.adresè mon kri devèrs tø, mon Siñeur DIEU.

ANTISTROFE ,II.

35
LôrLors ma prière je fis vers mon Seigneur :s ma prìåère je fi vèrs mon Siñeur :
MoMon sang que te servira il,n sang ke te servira il,
S'S'il faut que dedans le caveau des morts je soisil fôt ke dedan le kaveô dès môÎrs je sûÎ
SaSans âme à la fosse descendant ?ns a^mɇ a la fôsse désandant ?
KoQuoi ? Le mortel, lors que la terre le tientè ? le môrtèl, lôrs ke la tèrre le tiént
40
AnEn poudre changé, pù^dre çanjé,
Quel honneur peut il te porter ?l oneur peut il te portér ?
PePeut il aller publiant la vraie foi,ut il alér puÂblìåant laÿ vraìÎeæ fø,
DoDont tu maintiens tes promesses tant loyalement ?nt tu méintiéns tès promèsses tant léÜômant ?

EPÔDE ,II.

úOis-me Seigneur et me faisÎ-me Siñeur é me fèã
45
GrGrâce. Bon Dieu sois à mon aide et secours.ase . Bon DIEU søsã a mon éìÎdɇ é sekùrs.
AnEn danse mon ennui muas. danse mon annui muas.
M'M'environnant de réconfort,anvironant de rékonfôrt,
FiFis que je laisse le deuil. Par quoi ma gloires ke je lèsse le deu£. Par kø maÿ gløreã
PoPoint ne taira ton honneur,éint ne téra ton oneur,
50
MoMoi te chantant à jamais, ô mon Seigneur Dieu.è te çantant aÿjjamès, ôÎ mon Siñeur DIEU.
Mètre : Les strophes et antistrophes sont toutes sur le même schéma de 9 vers qui comprend :
  • un asynartète composé d'un penthémimère dactylique et d'un monomètre iambique.
  • un dimètre ionique du majeur prosodiaque non-cadencé (ps. 28).
  • un trimètre ionique du majeur prosodiaque non-cadencé .
  • un dimètre ionique du majeur prosodiaque surcadencé.
  • un trimètre ionique du mineur prosodiaque cadencé.
  • un penthémimère iambique.
  • un dimètre trochaïque.
  • un asynartète identique au premier vers.
  • un trimètre trochaïque.
Les épodes sont construites sur un schéma de 7 vers comprenant :
  • un penthémimère dactylique.
  • un trimètre prosodiaque cadencé identique au v. 5 de la strophe.
  • un dimètre non-cadencé d'ioniques du majeur.
  • un dimètre dit prosodiaque rebrisé choriambique, associant un choriambe et un ionique du mineur. Ce vers est aussi appelé dimètre prosodiaque choriambionique du mineur au ps. 38, dimètre choriambionique du mineur non-cadencé au ps. 44 et dimètre cadencé choriambionique (on ne voit pas en quoi il est cadencé).
  • un aynartète composé d'un penthémimère dactylique et d'un penthémimère iambique, autrement dit un élégiambique, qualifié ici d'encomiologique.
  • un penthémimère dactylique.
  • un trimètre trochaïque identique au dernier vers de la strophe.

Au v. 13, une syllabe féminine occupe une position longue. Aux vv. 16 et 28, la dernière syllabe est féminine. Au v. 36, on attendrait sèrviraÂ. Au v. 48, on ne s'explique pas la présence d'un macron sur maÿ. La dernière syllabe est féminine.