PROBLÈME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baïf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueEtrénes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriquePsautier 1569
rubriqueLivre I
rubriquePsaume 1
rubriquePsaume 2
rubriquePsaume 3
rubriquePsaume 4
rubriquePsaume 5
rubriquePsaume 6
rubriquePsaume 7
rubriquePsaume 8
rubriquePsaume 9
rubriquePsaume 10
rubriquePsaume 11
rubriquePsaume 12
rubriquePsaume 13
rubriquePsaume 14
rubriquePsaume 15
rubriquePsaume 16
rubriquePsaume 17
retour
rubriquePsaume 18
rubriquePsaume 19
rubriquePsaume 20
rubriquePsaume 21
rubriquePsaume 22
rubriquePsaume 23
rubriquePsaume 24
rubriquePsaume 25
rubriquePsaume 26
rubriquePsaume 27
rubriquePsaume 28
rubriquePsaume 29
rubriquePsaume 30
rubriquePsaume 31
rubriquePsaume 32
rubriquePsaume 33
rubriquePsaume 34
rubriquePsaume 35
rubriquePsaume 36
rubriquePsaume 37
rubriquePsaume 38
rubriquePsaume 39
rubriquePsaume 40
rubriquePsaume 41
rubriqueLivre II
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire métrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittération en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
métriqueAfficher métrique
métriqueLégende

SÉÔME ,XVII.

ÔDE Trikôle de khorìåambikes, lès deus
premiérs dimétres diferanment kadansés,
- U U - , - U - ,
- U U - , U - - .
Le III , Tétramétre kadansé .
- U U - , - U U - , - U U - , U - - .
ú Ois ma clameur, ô Seigneur :MA KLAMEUR, ÔÎ Siñeur :
[f° 136 v°]
JuJuste ma justice entends.ste ma justisɇ antan.
ViViens écouter la prière issant de ma bouche sans dolén ékùtér laÿ prìåérɇ issant de ma bùcçe san dol
Sois-je de ton jugement-je de ton jujjemant
5
JuJustifié devant toi.stifié devant tø .
ViViens de tes yeux examiner tout ce qui est de raison.én de tes ieus éxaminér tùt se ki è^t de rèzon.
Èpréprouvé as mon vouloir :ùvé as mon vùlør :
MMême de nuit mon espritèÎme de nuit mon ésprit
AsAs visité. Rien de méchant n'as à l'épreuve senti vizité . Rién de méçant n'as a l'épreuve santi
10
KonContre ce qu'ai dans le coeurtre se k'èã dan le keur
OnOnques ma bouche n'ouvrit.ke ma bùcçe n'ùvrit.
Vers les hommes jouxte ta loi j'ai rebouté le forfait :rs lez omes jù^te ta lø j'è rebùté le fôrfèt :
PùrPour t'obéir des méchants t'obéìår dès méçans
J'J'ai le chemin délaissé.è le çemin delèssé.
15
Fais que je sois ferme du pas dans le chemin de tes lois. ke je sø fèrme du pas dan le çemin de tès løs.
Fais que je ne bronche point.ke je neÿ brunçe pûint.
J'J'implore ton secours, Dieu,inplore ton sekùrs, DIEU,
PaPar ce que m'as fait et donné tout ce que t'ai demandé.r se ke m'as fèt é doné tùt se ke t'èã demandé.
DonDonc prête l'oreille, et prendsk préte l'ôrè£ɇ, é pran
20
AnEn bonne part ma complainte, bone part ma koÿnæpléint',
ÙvOuvre ta douceur manifeste, ouvre-la prompte sur moi.re ta dùseur manifèstɇ, ùvre-la pronte sur mø.
Toi, qui préserves de mal, kìÁ prézèrves de mal
[f° 137 r°]
SeCeux qui se fient en toi,us kìÁ se fìîeæt an tø,
Lors que ta main dextre s'étend contre qui leur donne ennui.rs ke ta méin dè^tre s'étand kontre kìÁ leur donɇ annui.
25
ÉinAinsi que l'on soigne l'oeil,si ke lon sûñe l'eu£,
GaGarde moi ainsi choyé.rde møÀ éinsi çûié.
SSauve moi à l'ombre de tes ailes, et couvre mon chefôÎve møÀ aÿ l'onbre de tès èles, é kùvre mon çèf
KonContre le pervers méchant,tre le pèrvèrs méçant,
KQui me saccage et détruit :ìý me sakajɇ é déÿtruit :
30
KoContre le pervers ennemi qui çà et là me tient clos.ntre le pèrvèrs anemi kìþ saéla me tiént klôs.
An En toute joie à souhaittùte jøìÎ' aÿ sùhèt
IlIl crève tant il est gras. kreve tant il è^ gras.
ÙtOutrecuidés ils ne bavent rien que bobance et qu'orgueil.rekudés il ne bavet rién ke bobansɇ é k'orgè£.
Il Ils détraquent notre pas :détraket nôÎtre pas :
35
SoSont à guetter tout partoutnt a gétér tùpartùt
Pour trouver un lieu commode à faire la tente des rets.r trùvér un lieu komodɇ aÿ fère la tante dès rè^s.
Il Il guette tel qu'un liongéte tèl k'un lìåon
KoContre sa proie bayant :ntre sa prøìÎeæ baiant :
Tel que de son fort à couvert un aguetteur lionceau.l ke de son fôrt a kùvèrt un agéteur lìåonseô.
40
ViéViens le devancer, Seigneur :n le devansér, Siñeur :
ViViens le méchant atterrer.en le méçant aÂtèrrér.
ÔÔte mon âme à ce méchant, ton coutelas de courroux :Îte mon a^mɇ aÿ se méçant, ton kùtelas de kùrrùs :
AÿÀ ces hommes journaliers, ses omes jùrnaliérs,
SSire, la main te vengeant :ìýre, la méin te vanjant :
45
AÀ ces hommes tant adonnés aux vanités du monde.ý ses omes tant adonés ôsã vanités du monde.  Â.
Qui toute leur portioný tùte leur porsìåon
AnEn cette vie cherchant, sete vìîe çèrçans,
PlPleine la panse ont de divers biens, que tu leur élargis :éine la pansɇ ont de divèrs biéns, ke tu leurs élarjis :
TanTant qu'ils en ont plus que trop,t k'il an ont plus ke trôp,
[f° 137 v°]
50
JuJusques à s'en regorger,skes a s'an regorjér,
MMême pour en saouler et leurs fils et la race des leurs.èÎme pùr an sùlér é leurs fìîs é la rasse dès leurs.
Moi qui me sens innocent, kìÁ me sanz innosant,
AnEn face, Dieu, te voyant, fase, DIEU, te vûiant,
PePeu je serai quand de ta semblance l'éveil adviendra.u je serè kand de ta sanblanse l'évè£ aviéndra.
Mètre : Choriambique. Strophe de trois vers, deux dimètres différemment cadencés, dont le premier mètre est pur, et un tétramètre cadencé dont les trois premièrs mètres sont purs.
Aux vv. 12, 22, 33, 34, 43 et 45, une syllabe féminine occupe une position longue. Au vers 45, la dernière syllabe est féminine, avec « silence » compensatoire.

Variantes et remarques :
v. 6 : présence d'un x.
vv. 16-21 : les vers 16-18 ont été écrits avant les vers 19-21. Baïf signale son erreur par un a < en face du premier bloc et un b < en face du second.