PROBLÈME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baïf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueEtrénes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriquePsautier 1569
rubriqueLivre I
rubriquePsaume 1
rubriquePsaume 2
rubriquePsaume 3
rubriquePsaume 4
rubriquePsaume 5
rubriquePsaume 6
rubriquePsaume 7
rubriquePsaume 8
rubriquePsaume 9
rubriquePsaume 10
rubriquePsaume 11
rubriquePsaume 12
rubriquePsaume 13
rubriquePsaume 14
rubriquePsaume 15
rubriquePsaume 16
rubriquePsaume 17
rubriquePsaume 18
rubriquePsaume 19
rubriquePsaume 20
rubriquePsaume 21
rubriquePsaume 22
rubriquePsaume 23
retour
rubriquePsaume 24
rubriquePsaume 25
rubriquePsaume 26
rubriquePsaume 27
rubriquePsaume 28
rubriquePsaume 29
rubriquePsaume 30
rubriquePsaume 31
rubriquePsaume 32
rubriquePsaume 33
rubriquePsaume 34
rubriquePsaume 35
rubriquePsaume 36
rubriquePsaume 37
rubriquePsaume 38
rubriquePsaume 39
rubriquePsaume 40
rubriquePsaume 41
rubriqueLivre II
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire métrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittération en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
métriqueAfficher métrique
métriqueLégende

SÉÔÎME ,XXIII.

ÔDE Tétrakôle d'ìåônikes du majeur
Dimétres diferans rebrizés nonkadansés.
U - U U , - U - - ,
- - U - , - U - U ,
- - U U , - U - - ,
U - U U , - U - - .
 
JE Je suis du troupeau du Seigneur :SUIS du trùpeô du Séiñeur :
[f° 145 v°]
MoMon pâtre il est, il me garde.n pa^trɇ il è^t, il me garde.
DoDonc faute de rien n'aurai plus,nk fôÎte de rién n'arèã plus,
DeDe souffraite lui me gardant. sùfréte lui me gardant.
5
DedDedans pâturages herbeuxans paturajes èrbeus
Coucher me fait en sa borde,çér me fèt an sa borde,
ÔpAuprès de la doux-coulante eaurès de la dùkùlantɇ eô
A À même le clair abreuvoir.mè^me le klèr abreuvør.
MonMon âme repose par lui : a^me repôze par lui :
10
Toujours de sa grâce doucejjùrs de sa grase dùse
KoConduit me mène en pays platnduit me menɇ an paìås plat
LeLe droit chemin à sa bonté. drøt çemìÁn aÿ sa bonté.
É kEt quand aller il me faudraitand alér il me fôdrøt
DaDans une vallée d'ombrens uÿne vallé^eæ d'onbre
15
Mortelle, ne m'en soucierais.rtèle, ne m'an sùsìþrø.
DeDe mal je n'aurai jamais peur. mal je n'arè jamès peur.
Tu Tu es à ma garde veillant :ès a ma garde véi£ant :
ToTon ferme bâton m'assure.n fèrme ba^ton m'aseure.
J'J'ai par ta houlette confort,è par ta hùlète konfôrt,
20
KQui m'ôte et défend de danger.ìÀ m'ôtɇ é défand de danjér.
La La table feras m'apprêtertable feras m'aprè^tér
[f° 146 r°]
ÇaChargée par tout de vivres,rjé^eæ par tùt de vivres,
VoVoire en la présence mêmeèrɇ an la prézanse mè^me
DeDe mes ennemis éperdus. mès anemis épèrdus.
25
É dEt d'huile de rare parfum'uìÎle de raÿre parfum
üOindras ma tête arrosée :indras ma tè^tɇ arrùÂzé^eæ :
É Et plein le hanap de bon vinpléin le hanap de bon vin
TeTenir tu feras devant moi.nir tu feras devant mø.
Ta Ta grande clémence et bontégrande klemansɇ é bonté
30
TaTandis que vivrai me gardera :ndis ke vìþvrè me gardraã :
PuPuis dans le palais du Seigneuris dan le palès du Séiñeur
UrHeureux à jamais demeurerai.eus ajamès demùrrè.
Mètre : Ioniques. Strophe de quatre dimètres rebrisés, d'ioniques du majeur (le premier et le dernier sont semblables). Seul le premier mètre du troisième vers est pur. Le second mètre du deuxième vers requiert, en fin de vers, des mots à finale féminine (cf. ps. 22).
Au v. 23, une syllabe féminine en fin de vers alors que le schéma ne le prévoit pas.