PROBLÈME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baïf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueEtrénes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriquePsautier 1569
rubriqueLivre I
rubriquePsaume 1
rubriquePsaume 2
rubriquePsaume 3
rubriquePsaume 4
rubriquePsaume 5
rubriquePsaume 6
rubriquePsaume 7
rubriquePsaume 8
rubriquePsaume 9
rubriquePsaume 10
rubriquePsaume 11
rubriquePsaume 12
rubriquePsaume 13
rubriquePsaume 14
rubriquePsaume 15
rubriquePsaume 16
rubriquePsaume 17
rubriquePsaume 18
rubriquePsaume 19
rubriquePsaume 20
rubriquePsaume 21
rubriquePsaume 22
rubriquePsaume 23
rubriquePsaume 24
rubriquePsaume 25
retour
rubriquePsaume 26
rubriquePsaume 27
rubriquePsaume 28
rubriquePsaume 29
rubriquePsaume 30
rubriquePsaume 31
rubriquePsaume 32
rubriquePsaume 33
rubriquePsaume 34
rubriquePsaume 35
rubriquePsaume 36
rubriquePsaume 37
rubriquePsaume 38
rubriquePsaume 39
rubriquePsaume 40
rubriquePsaume 41
rubriqueLivre II
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire métrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittération en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
métriqueAfficher métrique
métriqueLégende

SÉÔÎME ,XXV.

ÔDE Dikôle . le I. Epikhorianbike Saffike
Trimétre kadansé.
- U - U , - U U - , U - - .
Le II, Epiônike du mineur rebrizé
nonkadansé
- - U - , U U - U , - U - X .
ÔÎÔ Seigneur à toi relevant mon esprit, SIÑEUR a tø relevant mon ésprit,
[f° 147 r°]
MoMon Dieu je n'espère qu'en ta douce bonté.n DIEU je n'éspére k'an ta dùse bonté.
GarGarde moi de honte, et que n'aille confus,de mø de hontɇ, é ke n'a^£e konfus,
LaLas, faire mes ennemis joyeux de mon mal.s, fère mès anemis joæieus de mon mal.
5
HonHonte point n'aura qui se fonde sur Dieu :te pûint n'ara kìÁ se fonde sur DIEU :
Mais tous méchants rougiront de honte confus.s tùs méçans rùjiront de honte konfus.
MonMontre moi, Seigneur, le chemin de ton veuil :tre mø, Siñeur, le çemin de ton veu£ :
Fais-moi connaître la voie plus à ton gré :-mø konøÎtre la vøìÎeæ plus a ton gré :
ÔáAux chemins de tes vérités réduis moi :s çemins de tès vérités rédui mø :
10
KaCar Dieu tu m'es, et tu m'es le seul protecteur,r DIEU tu m'ès, é tu m'ès le seul protékteur,
ÔáAu secours du quel je me fie toujours. sekùrs du kèl je me fìîeæ tùjjùrs.
Souvienne toi de ton ordinaire douceur :vviéne tø de ton ordinère dùseur :
LèsLes péchés légers de ma jeunesse oublie : peçés lejérs de ma jeunésɇ ùÿbli :
PlPlus tôt ta grâce que mes méfaits ramentois,us tôÎt ta grase ke mès méfès ramantø,
15
TrèTrès bénin Seigneur. Le Seigneur bon entierbéniñ Siñeur . Le Siñeur bon antiér
ÔAu bon chemin le pécheur réduit remettra.á bon çemin le peçeur réduit remétra.
DIEDieu le juste les débonnaires aimant,U le juste lès debonères éimant,
ÔAu droit chemin d'équité le simple avoiera.á drøtã çemin d'ékité le sinplɇ aÂvøra.
SèsSes chemins ce sont vérités et bontés, çemins se sont vérités é bontés,
20
Pour les élus qui son alliance tiendront.r lès élus kìÁ son allìåanse tiéndront.
ÔÎÔ clément Seigneur, en égard de ton nom, klémant Siñeur, an égard de ton nom,
SoSois doux et propice à mon péché qui est grand.è dùs é prôpisɇ a mon peçé ki è^t grand.
MèsMais qui sert à Dieu le craignant de coeur net, kìÁ sèrt a DIEU le kréñant de keur nètã,
ÔAu droit chemin de sa grâce Dieu le mettra.á drøtã çemin de sa gra^se DIEU le métra.
25
Il Il aura le coeur jouissant de tous biens :ara le keur jùìåsant de tùs biéns :
Ses fils heureux héritiers la terre tiendront.s fìîs ureus éritiérs la tèrre tiéndront.
DIEDieu découvrira le secret de son veuil,U dékùÿvrira le segrèt de son veu£,
[f° 147 v°]
DIDieu montrera son accord, à qui le craindra.EU montrera son aÂkord, a kìþ le kréindra.
J'èJ'ai les yeux levés jour et nuit à mon Dieu : les ieus levés jùrénuit a mon DIEU :
30
S'C'est lui qui développe d'un piège mes pieds.è^t lui kìÁ dévlope d'un pìåèje mès piés.
MèsMais regarde moi : de moi aie merci : regarde mø : de møÀ aìÎeæ mèrsi :
KaCar seul chétif désolé je suis délaissé.r seul çétif dézolé je suis delèssé.
ÔáAu dedans le coeur me crève enfle d'ennuis : dedans le keur me krévɇ anfle d'annuis :
D'D'oppresse viens me délivrer, ô Seigneur Dieu.ôprèsse vién me delivrér, ôÎ Siñeur DIEU.
35
Vois la peine, vois la douleur et l'ennui : la péine, vø la dùleur é l'annui :
Tous mes péchés abolir te plaise et racler.s mès peçés abolir te plèzɇ é raklér.
Vois, regarde mes ennemis, et combien, regarde mès anemis, é konbién
IlIls sont, et quelle fureur de haine les point. sont, é kèle fureur de héine lès pûint.
ViéViens mon âme garder, et viens me sauver :n mon ame gardér, é vién me sôvér :
40
PaPar ton refus je ne sois de honte confus,r ton refus je ne sø de honte konfus,
PuiPuis que j'ai remis ma fiance sur toi.s ke j'è remis ma fìåanse sur tø.
GaGardé je sois de mon innocence et candeur,rdé je sø de mon innosans' é kandeur,
PuiPuisque j'espère en ta clémence. Bon Dieuske j'éspérɇ an ta klémanse . Bon DIEU
GaGarde Israël le tirant de tous ses ennuis.rdɇ Israèæl le tirant de tùs ses annuis.
Mètre : Choriambique et ionique. Distiques dont le premier vers est un hendécasyllabe saphique (à quatrième position obligatoirement brève), le second vers un trimètre épiionique du mineur rebrisé non-cadencé.

Variantes et remarques :
v. 42 : dans innosans', l'e féminin final est biffé (et non seulement barré).