PROBLÈME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baïf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueLivre I
rubriquePsaume 1
rubriquePsaume 2
rubriquePsaume 3
rubriquePsaume 4
rubriquePsaume 5
rubriquePsaume 6
rubriquePsaume 7
rubriquePsaume 8
rubriquePsaume 9
retour
rubriquePsaume 10
rubriquePsaume 11
rubriquePsaume 12
rubriquePsaume 13
rubriquePsaume 14
rubriquePsaume 15
rubriquePsaume 16
rubriquePsaume 17
rubriquePsaume 18
rubriquePsaume 19
rubriquePsaume 20
rubriquePsaume 21
rubriquePsaume 22
rubriquePsaume 23
rubriquePsaume 24
rubriquePsaume 25
rubriquePsaume 26
rubriquePsaume 27
rubriquePsaume 28
rubriquePsaume 29
rubriquePsaume 30
rubriquePsaume 31
rubriquePsaume 32
rubriquePsaume 33
rubriquePsaume 34
rubriquePsaume 35
rubriquePsaume 36
rubriquePsaume 37
rubriquePsaume 38
rubriquePsaume 39
rubriquePsaume 40
rubriquePsaume 41
rubriqueLivre II
rubriqueLivre III
rubriqueLivre IV
rubriqueLivre V
rubriqueEtrénes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriquePsautier 1569
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire métrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittération en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
métriqueAfficher métrique
métriqueLégende

SÉÔME .IX.

Faut que de tout mon coeur le Seigneur je loue :ÎT KE de tùt mon kör le Siñör je lù^ :
IlIl me faut le chanter. me fôÎt le çantér.
TùsTous tes terribles faits je dénombrerai tès tèrriblesÄ fès je dénonbrerè
Tes miracles comptant.s mira^klesÄ kontant.
5
GraGrande ferai l'allégresse, et m'égaierainde ferè l'alégréss', é m'égèierè
Sautelant tout en toi :telant tùt an tø :
ÔÎÔ très haut, sonnerai quelque jeu gaillard Trè_ hôÎt, sonerè kéke jö ga£ard
AnEn l'honneur de ton nom. l'onör de ton nom.
ÉinAinsi que mes ennemis s'en iront chassés,si ke mèz anemis s'an iront çasés,
10
KuCulbutés en arrière,lbutés an arriér',
Ös Eux s'en iront trébuchant : et devant ta faces'an iront trebuçant : é davant ta fass'
IlIls seront déconfits. seront dékonfis.
KarCar de ma cause le droit tu jugeas, séant de ma kôÎze le drøt tu jujas, séæant
JuJuste juge sur nous.ste juÿje sur nùs.
15
TanTanças les nations : et le faux méchantsas lès nasions : é le fôÊs méçant
SuSus-dessous détruisis :sdesùs détruizis :
Voire tu as à jamais aboli du toutre tu as ajamès aboli dutùt
Leur mémoire et leur nom.r mémør' é lör nom.
ÔÎÔ ennemi, tout le gât à jamais a pris anemi, tùle ga^t ajamès a pris
20
Telle fin comme ont prisle fin kom' ont pris
LèsLes villes qu'as ruinées. La mémoire d'eux vilesÄ k'a^s ruìåné^s. La mémøre d'ös
ÈEst périe avec eux.Ît pérìî' avèk ös.
Mais le Seigneur à jamais il demeurera :sá le Siñör ajamès i demörera :
[f° 6 r°]
SoSon siège il tient prêt :n sièæj' i tiént prè^t :
25
ParParce que lui jugera selon équitése ke lui jujera selon éÿkité
Tout le monde assemblé.t le mond' asanblé.
É lEt les peuples ouïs jugera d'arrêtsè_ pöplez ùìås jujera d'arè^s
DrDroituriers et entiers.ûturiérs é antiérs.
Voire il sera le Seigneur à l'homme affligér' i sera le Siñör aã l'om' aÿflijé
30
SoSon refuge certain,n refuÿje sèrtéin,
Dis je refuge à propos, si le temps le quiert,Î_je refuÿj' a propôs, si le tans le kiért,
ÔAu milieu de l'ennui.á miliö de l'annui.
É sEt sur toi se fiant se reposerontur tø se fians se repôzeront
Ceux qui savent ton nom.s ki saÿvetÄ ton nom.
35
ÔssAussi jamais, Seigneur, tu n'abandonnasi jamès, Séiñör, tu n'abandonas
Ceux qui vont te chercher.s ki vont te çèrçér.
ÇanChantez donc à ce Dieu qui se tient logété_ donk a se Diö ki se tiént lojé
SuSur le mont de Sion.r le mont de Sìîon.
VùsVous ô peuples allez réciter de lui ôÎ pöplez alés résitér de lui
40
Les ouvrages exquis.z ùÂvraÿjez éskìîs.
KarCar chaque fois qu'il recherche le juste sang, çékeføs k'i reçèrçe le juste sang,
AnEn mémoire les a: mémøre lèz a :
É dEt des pauvres qui sont en grand méchefè_ pôÎvresÄ ki sont an grand méçèf
Les propos n'oublie pas._ propôÎs n'ùÂblìî pas.
45
PraPrends donc miséricorde de moi, Seigneur :n donk mìþzérikorde de mø, Siñör :
ViVise bien mon ennui,ze bién mon annui,
K'ôQu'aujourd'hui je reçois de la part de ceuxjùrdui je resø de la part de sös
DoDont je sens la rancoeur.nt je san la rankör.
ViéViens de la porte hideuse du noir trépas,n de la pôrte hidöze du nør trépas,
50
ViViens-me tôt lever sus.én-me tôÎt levér sus.
PùrPour de la fille sionne à la porte, tous de la fìþ£e SÍÝonn' a la porte, tùs
Tes honneurs raconter.z_onörs rakontér.
D'D'aise j'y sautellerai, j'y aurai soulas,èÎze j'ìÁ sôtélerè, j'i arè sùlas,
[f° 6 v°]
ToTon secours ramentant.n sekùrs ramantant.
55
LèsLes nations ont fait celle fosse même nasions ont fètã séle fôÊsse mè^m'
AnEn la quelle ils sont chus. la kèl' i sont çus.
DanDans le piège couvert qu'ils avaient cachés le pièæje kùvèrt k'il avøÎt kaçé
PaPar le pied se sont pris.r le pié se sont pris.
Ôr Or le Seigneur s'est fait aconnaître Dieu,le Siñör s'è^_ fètã akonøÎtre Diö,
60
AnEn jugeant selon droit. jujant selon drøtã.
AnpEmpêtré de l'ouvrage que fit sa main,ètré de l'ùÂvraje ke fit sa méin,
JuJustement le perversstemant le pèrvèrs
S'aS'enveloppa. Qu'ainsi tous forfaiteursnvelopa. K'éinsin tùs fôrfétörs
SSoient jetés en enfer,øÎt jetés an anfèr,
65
É tEt toutes les nations, qui le Dieu vivantùtesÄ lès nasions, ki le Diö vivant
ÙOublié délairront.ýblìåéÿ delè^ront.
MèsMais l'homme bon souffreteux ne sera jeté l'ome bon sùfretös ne sera jeté
Pour jamais en oubli :rjamès an ùbli :
É dEt des humbles l'attente assurée, déçueèz unblesÄ l'atant' asuré^, desu^
70
Pour jamais ne mourra.r jamès ne mùrra.
SusSus lève toi Seigneur, que l'humain fluet leve tø Séiñör, ke l'uméin flùètã
PoPoint ne brave plus fort.éint ne braÿve pluÿ_fôrt.
An En ta présence menées les nationsta prézanse mené^s lès nassioæns
SSoient jugées devant toi.øÎt jujé^s davant tø.
75
Mets dessur elles de toi une telle peur,á desur èlesÄ de tøý uÂne tèle pör,
K'Qu'en se bien connaissantan se bién konøsant
Lè_Les gentils et païens sachent bien qu'ils sont jantìîs é paiéns saÂçeÂtÄ bién k'i sont
Des humains, et rien plus.z uméins, é rién plus.
Mètre : Dactylique et trochaïque. Distiques constitués d'un tétramètre dactylique non-cadencé et d'un dimètre trochaïque court-cadencé.

Variantes et remarques :
v. 67 : jeté est écrit au-dessus d'un gribouillis.