PROBLME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueLivre I
rubriquePsaume 1
rubriquePsaume 2
rubriquePsaume 3
rubriquePsaume 4
rubriquePsaume 5
rubriquePsaume 6
rubriquePsaume 7
rubriquePsaume 8
rubriquePsaume 9
rubriquePsaume 10
rubriquePsaume 11
rubriquePsaume 12
rubriquePsaume 13
rubriquePsaume 14
rubriquePsaume 15
rubriquePsaume 16
rubriquePsaume 17
rubriquePsaume 18
rubriquePsaume 19
rubriquePsaume 20
rubriquePsaume 21
rubriquePsaume 22
rubriquePsaume 23
rubriquePsaume 24
rubriquePsaume 25
rubriquePsaume 26
rubriquePsaume 27
rubriquePsaume 28
rubriquePsaume 29
rubriquePsaume 30
rubriquePsaume 31
rubriquePsaume 32
rubriquePsaume 33
rubriquePsaume 34
rubriquePsaume 35
rubriquePsaume 36
rubriquePsaume 37
rubriquePsaume 38
retour
rubriquePsaume 39
rubriquePsaume 40
rubriquePsaume 41
rubriqueLivre II
rubriqueLivre III
rubriqueLivre IV
rubriqueLivre V
rubriqueEtrnes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriquePsautier 1569
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire mtrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittration en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
mtriqueAfficher mtrique
mtriqueLgende

SME .XXXVIII.

SISeigneur ne viens pas en ta fureur me reprendre,R ne vin pas an ta furr me reprandr',
Et ne me viens punir ainsine me vin punir insin
AnEn ton ire flambant. ton re flanbant.
T_Tes flches en moi trop me traversent avant : flez an m trp me travrset avant :
5
TrTrop rudement appesantiep rudemant apezant
Choit ta main dessur moi.t ta min desur m.
RiRien sain ni entier contre ton ire je n'ain sin ni antir kontre ton ire je n'
AnEn cette chair : et de mon mal ste r : de mon mal
AnEn mes os je n'ai paix. mez s je n' ps.
10
LasLas ! Mes pchs sont plus que ma tte levs, ! m_ pes sont plus ke ma t^t' levs,
AnEn somme telle et si grand faix some tl' si gran fs
K'Qu'il me faut succomber.il me ft skonbr.
LasLas ! Par mon erreur ulcres ords et puants ! par mon rrr ulsres rs puans
FoFont de la bourbe tout partoutnt de la brbe tpartt
15
RuRuisselante sur moi.iselante sur m.
MarMarchant tout courb, fort abattu je me suis,ant tkrb, frt abatu je me suis,
MMorne tout noir de dconfort,rne tnr de dkonfrt,
AnEmpirant tous les jours.pirant tl^jrs.
M_Mes flancs alentour d'une mchante chaleur flans alantr d'une mante alr
20
SoSont dvors : et je ne ai pointnt dvors : je n' pint
AnEn ma chair de sant. ma r de sant.
UzUs travaill trop misrable je suis. trava trp mizrable je suis.
KrCris dolances et sanglotsis dolansez sangls
BrBruient hors de mon coeur.uiet hrs de mon kr.
25
SiSeigneur, devant toi mon dsir est dcouvert :r, davant t mon dezir ^t dkvrt :
[f 30 v]
Et ne te sont recels, tous ne te sont resels, ts
MMes soupirs de langueur.s spirs de langr.
MonMon coeur me bondit : presque la force me faut : kr me bondt : pr^ke la frse me ft :
Et la lumire de mes yeux la lumire de mz i^s
30
PlPlus ne peut me servir.us ne pt me srvir.
MMes compagnons tous, tous mes amis l'cart_ konpaons ts, ts mez amis alkart
VoVont de ma plaie : et le plus loinnt de ma pl' : le plu_ li
TTel qui m'est de plus prs.l ki m'^t de plu_ prs.
TanTandis ils ont fait tente de piges et lacs,ds il ont ft tante de pijez la^s,
35
SCeux qui mon me travaillants ki mon a^me travaans
BiBien voudraient me l'ter.n vdrt me l'tr.
TsTous ceux qui mon mal vont malement pourchassant, ss ki mon mal vont malemant prasant,
MaMentent et janglent : et toujoursntet janglet : tjrs
GrGrondent en trahisonondet an trazon
40
KanQuand moi comme un sourd rien je ne montre en our.d m kom' un srd rin je ne montr' an r.
Et comme quelque muet suis,kome klke mut suis,
SaSans le bec dfermer.ns le bk dfrmr.
An En tout ressemblant au misrable qui n'oit.tt resanblant mizrable ki n't.
KaQuand nulle rplique pour luind nule rplike pr lui
45
DaDans sa bouche n'est plus.n sa be n'^_ plus.
MMais j'espre en toi mon secourable Seigneur :s j'spr' an t mon sekrable Sir :
ToToi favorable tu m'orras favorable tu m'orras
MoMon Seigneur et mon Dieu.n Sir mon Di.
An En moi je pensai, point je ne puisse jouirm je pans, Pint je ne puiss' jr
50
SCeux qui soudain que je choperais ki sdin ke je pr
KoContre moi se vanteront.ntre m se vantront.
FFait pour clocher suis sans fin atteint de douleurs :t pr klor suis sanfin atint de dlrs :
[f 31 r]
MoMoi, mon offense publierai :, mon ofanse publir :
MoMon pch me point trop.n pe me pint trp.
55
TanTandis vivants sont mes ennemis vigoureux.dis vivans sont mz anemis vigr^s.
SCeux qui tort me couraient-suss ki a trt me krt-sus
KrCrotre vois devant moi.tre v davan_ m.
pEt pour le bien fait ceux qui d'outrage payaient,r le bin ft ss ki d'traje pait,
PaParce que j'aime la bont,rse ke j'ime la bont,
60
KoContre moi ligus sont.ntre m ligs sont.
mon Seigneur Dieu point ne me laisse : ne va mon Sir Di pint ne me lsse : ne va
LoLoin de moi : hte : secours moi,i de m : ha^te : sekr m,
MoMon Seigneur et sauveur.n Sir svr.
Mtre : Strophe de trois vers dont le premier est un iamblgiaque, le second un prosodiaque associant un choriambe et un ionique du mineur (cf. ps. 30, 4e vers de l'pode), le troisime un dimtre trochaque court-cadenc.

Variantes et remarques :
v. 7 : version biffe : Rin sin ni antir par ton ofanse je n'.
v. 8 : version biffe : An ste r : je n' ps.
v. 14 : Le premier mot, An, a t ajout au-dessus de Font, biff.