PROBLME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueLivre I
rubriquePsaume 1
rubriquePsaume 2
rubriquePsaume 3
rubriquePsaume 4
rubriquePsaume 5
rubriquePsaume 6
rubriquePsaume 7
rubriquePsaume 8
rubriquePsaume 9
rubriquePsaume 10
retour
rubriquePsaume 11
rubriquePsaume 12
rubriquePsaume 13
rubriquePsaume 14
rubriquePsaume 15
rubriquePsaume 16
rubriquePsaume 17
rubriquePsaume 18
rubriquePsaume 19
rubriquePsaume 20
rubriquePsaume 21
rubriquePsaume 22
rubriquePsaume 23
rubriquePsaume 24
rubriquePsaume 25
rubriquePsaume 26
rubriquePsaume 27
rubriquePsaume 28
rubriquePsaume 29
rubriquePsaume 30
rubriquePsaume 31
rubriquePsaume 32
rubriquePsaume 33
rubriquePsaume 34
rubriquePsaume 35
rubriquePsaume 36
rubriquePsaume 37
rubriquePsaume 38
rubriquePsaume 39
rubriquePsaume 40
rubriquePsaume 41
rubriqueLivre II
rubriqueLivre III
rubriqueLivre IV
rubriqueLivre V
rubriqueEtrnes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriquePsautier 1569
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire mtrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittration en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
mtriqueAfficher mtrique
mtriqueLgende

SME .X.

PrPour quoi te tiens tu loin de nous, Seigneur ? Pour quoi k te tin_ tu li de ns, Sir ? Pr k
[f 7 r]
KaCach te tiens tu au besoin au mme ennui ? te tin_tu bezi m^m' annui ?
Le Le mchant par orgueil fier le souffreteux poursuit.mant par rg fir le sfrets prsuit.
Ke Que soient ils pris dans les finesses qu'ils songeaient !st_ i prins dan l_ finsses k'il sonjt !
5
KarCar au dsir de son me il s'est lou pervers : dezir de son a^m' s'^t l prvrs :
bEt bnit l'avare maugrant le Dieu vangeur.nt l'avare mgrant le Di Vanjr.
PrPortant le nez haut il ne cherche point son Dieu :tant le n^s ht il ne re pint son Di :
MMais tout ce qu'il pense en son me, Dieu n'est point. tt se k'il pans' an son a^me, Di n'^_ pint.
L_Les voies qu'il tient sont toujours desseins fcheux. vies k'il tint sont tjrs dsins fa^^s.
10
T_Tes jugements Dieu sont trop hauts devant ses yeux ! jujemans Di sont trohs davant sz is !
pEt pour ce contre tous ses ennemis soufflant,rse kontre ts sez annemis sflant,
DedDedans le coeur dit : rien ne pourrait m'branler :ans le kr dit : Rin ne prrt m'branlr :
JamJamais ne cherrai non jamais en aucun mal.s ne ^r non jams an kun mal.
PlPleine est sa bouche d'injure outrage et trahison.in' ^t sa be d'injur' traj' trizon.
15
De De sous sa langue est tout propos vain et pervers.ss sa lang' ^t tt props vin prvrs.
Il Il est en embche aux chemins : et vient meurtrier^t an anbu^' emins : vint mrtrir
KrCourant d'aguet sur l'innocent. Ils sont au guetant d'agt sur l'innosant. I sont gt
SezSes yeux cachs dessus le souffreteux passant. i^s kas desus le sfrets passant.
KvCouvert en embche ainsi qu'un lion gisantrt an anbu^' insi k'un lon jzant
20
DedDedans sa tanire il se tient veillant au guetans sa tanir' il se tint vant gt
PrPour l'afflig prendre attrap dedans ses rets. l'aflij prandr' atrap dedans s_ rs.
Se Se serre et trane et fait le doux, afin qu'il voiesrr' trn' ft le ds, afin k'il v
D_Des pauvres choir la bande dans la mein des forts. pvres r la bande dans la min d_ frs.
PuiPuis dans le coeur dit, Dieu ne s'en souviendra-pas :s dans le kr dit, Di ne s'an svindra-pas :
25
sEt son regard cache, et jamais n'y viendra voir.on regard ka', jams n'i vindra vr.
LeLve toi Seigneur Dieu. Et levant ta main, n'oublieve t Sir Di . levant ta min, n'bli
LsLes pauvres vexs. Car le faux mchant, pourquoi ? pvres vkss . kar le fs mant, prk ?
PrPour quoi le pervers Dieu mettra-t--il en courroux k le prvrs Di mtra-t-il an krrs
[f 7 v]
Au coeur se disant ? Tu ne veux t'en enquter ? kr se Dizant ? Tu ne vs t'an ank^tr ?
30
PPour vrai tu l'as vu. Car tu vois et leur forfaitrvr tu l'a^_ vu . kar tu vs lr frft
lEt leur outrage, pour le mettre dans tes mains.r traje, pr le mtre dan t_ mins .
Le Le pauvre tandis tout se laisse tout sur toi :pvre tandis tt se lsse tt sur t :
SurSur toi qui prends de l'orphelin la garde en main. t ki prans de l'rfelin la gard' an min.
tEt toi tu es de l'orphelin le prompt aideur. tu s de l'rfelin le pront idr.
35
Au faux et pervers romps le bras. Si son forfait fs prvrs ron le bras. Si son frft
Tu Tu vas rechercher il ne comparatra-pas.vas rerr il ne konpartra-pas.
Il Il est le Seigneur pour jamais et roi sans fin :^t le Sir pr jams R san fin :
lEt les paens sont morts de-sur la terre ts :s pains sont mrs de-sur la trr' ts :
D_Des pauvres Seigneur les souhaits, tu les orras : pvres Sir ls shs, tu lz orras :
40
LLeurs coeurs apprteras, et l'oreille leur tendras, krs aprtras, l'ore lr tandras,
PrPour faire droit aux orphelins et aux vexs, fre drt z rfelins _ vkss,
Ke Que l'homme de terre plus ne les puisse effrayer.l'ome de trre plus ne ls puiss' frir. ><
Mtre : Iambique. Tous les vers sont des trimtres scazons. Aux v. 3, 5, 6, 26, substitution d'un iambe par un anapeste. Au vers 42, substitution du premier iambe par un tribraque.

Variantes et remarques :
v. 42 : frir a t rcrit par dessus un gribouillis.