PROBLÈME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baïf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueEtrénes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriqueLivre I
rubriqueChanson 26
rubriqueChanson 27
rubriqueChanson 28
rubriqueChanson 29
rubriqueChanson 30
rubriqueChanson 31
rubriqueChanson 32
rubriqueChanson 33
rubriqueChanson 34
rubriqueChanson 35
rubriqueChanson 36
rubriqueChanson 37
rubriqueChanson 38
rubriqueChanson 39
rubriqueChanson 40
rubriqueChanson 41
rubriqueChanson 42
rubriqueChanson 43
rubriqueChanson 44
rubriqueChanson 45
rubriqueChanson 46
rubriqueChanson 47
rubriqueChanson 48
rubriqueChanson 49
rubriqueChanson 50
rubriqueChanson 51
rubriqueChanson 52
rubriqueChanson 53
rubriqueChanson 54
rubriqueChanson 55
retour
rubriqueChanson 56
rubriqueChanson 57
rubriqueChanson 58
rubriqueChanson 59
rubriqueChanson 60
rubriqueChanson 61
rubriqueChanson 62
rubriqueChanson 63
rubriqueChanson 64
rubriqueChanson 65
rubriqueChanson 66
rubriqueChanson 67
rubriqueChanson 68
rubriqueChanson 69
rubriqueChanson 70
rubriqueChanson 71
rubriqueChanson 72
rubriqueChanson 73
rubriqueChanson 74
rubriqueChanson 75
rubriqueChanson 76
rubriqueChanson 77
rubriqueLivre II
rubriqueLivre III
rubriquePsautier 1569
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire métrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittération en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
métriqueAfficher métrique
métriqueLégende

LV.

ÇANT .I.
DonDonne-moi quelque assurance, ô mon amour cher,e-mø kèlk' asurans', ôÎ mon amùr çiér,
KeQue tu as plaisir à penser que je suis tien, tu as plèzir a pansér ke je sui tién, <·
REÇANT.
É vEt voilà le coeur tout entier que te donneraielaÿ le kör tùt antiér ke te donrè ·><·
2.
Ne Ne me fais plus mourir ainsi mal assuré :me fè_ plus mùrir éinsin mal asöré :
[f° 318 r°]
5
PrPreuve fais m'en : ne me fais plus vivre suspens.ùve fè_ m'an : ne me fè_ plus vìÁvre suspans. <·
3.
Je Je ne veux plus ou de peur languir ou d'espoir :ne vö pluÿs ùÂ de pör langir ùÂ d'éspør :
DiDis-le-moi tôt, dis-le mon coeur, si me veux bien.-le-mø tôÎt, dìÁ-le mon kör, si me vö^_ bién. <·
4.
MalMalheureux est qui aimant bien aime sans gré :urös è^t ki éman_ bién éme san_gré :
ÉmAime moi donc, et te fais bien, et me fais bien :e mø donk, é te fè_ bién, é me fè_ bién : <·
REÇANT.
10
É vEt voilà le coeur tout entier que te donneraieÂlaÿ le kör tùt antiér ke te donrè ·><·
Mètre : Le rechant est un trimètre ionique du mineur rebrisé. Les strophes sont composées de trimètres ioniques du mineur.