PROBLÈME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baïf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueEtrénes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriqueLivre I
rubriqueChanson 26
rubriqueChanson 27
rubriqueChanson 28
rubriqueChanson 29
rubriqueChanson 30
rubriqueChanson 31
rubriqueChanson 32
rubriqueChanson 33
rubriqueChanson 34
rubriqueChanson 35
rubriqueChanson 36
rubriqueChanson 37
rubriqueChanson 38
rubriqueChanson 39
rubriqueChanson 40
rubriqueChanson 41
rubriqueChanson 42
rubriqueChanson 43
rubriqueChanson 44
rubriqueChanson 45
rubriqueChanson 46
rubriqueChanson 47
rubriqueChanson 48
rubriqueChanson 49
rubriqueChanson 50
rubriqueChanson 51
rubriqueChanson 52
rubriqueChanson 53
rubriqueChanson 54
rubriqueChanson 55
rubriqueChanson 56
retour
rubriqueChanson 57
rubriqueChanson 58
rubriqueChanson 59
rubriqueChanson 60
rubriqueChanson 61
rubriqueChanson 62
rubriqueChanson 63
rubriqueChanson 64
rubriqueChanson 65
rubriqueChanson 66
rubriqueChanson 67
rubriqueChanson 68
rubriqueChanson 69
rubriqueChanson 70
rubriqueChanson 71
rubriqueChanson 72
rubriqueChanson 73
rubriqueChanson 74
rubriqueChanson 75
rubriqueChanson 76
rubriqueChanson 77
rubriqueLivre II
rubriqueLivre III
rubriquePsautier 1569
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire métrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittération en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
métriqueAfficher métrique
métriqueLégende

LVI.

REÇANT.
TuTu peux de moi te passer, pös de mø te passér,
JeJe puis de toi me passer : puis de tø me passér :
Tel je serai que seras : ainsi ferai que ferasl je serè ke seras : éinsi ferè ke feras ·><·
ÇANT .I.
On On me l'a-dit que tu prends à-dédain ma foi :me l'a-dit ke tu prans a-dédéiñ ma fø :
5
NeNe pense pas me marteler. panse pas me martelér. <·
2.
PluPlus m'éprouvant tu connais que je t'aime fort,s m'éprùvant tu konøs ke je t'éime fôrt,
É Et plus te viens moquer de moiplus te viéns mokér de mø <·
3.
LôrLors que premier je t'aimai, tu feignis m'aimer : ke premiér je t'émè, tu féñis m'émér :
É Et lors t'aimai de vraie amour.lôrs t'émè de vrèìÎ' amùr. <·
4.
10
Ôr Or je connais que c'était une feinte amour :je konø ke s'étøt uÂne féint' amùr :
KiQui point ne m'aime aimer ne puis pûin_ ne m'éim' émér ne puis <·
5.
Fausse j'avise qui fait que tu hais me voir :Îsse j'avize ki fètã ke tu hès me vør :
AnEn autre lieu tu as le coeur. ôÎtre liö tu as le kör. <·
6.
PuiPuis que le change te plaît, il me plaît : à Dieu.s ke le çanje te plè^t, i me plè^t : a Diö.
15
LeLe gain souvent le change fuit. géiñ sùvant le çanje fuit. <·
7.
PisPis que tu n'as déloyale tu peux trouver : ke tu n'as déloiaÿle tu pös trùvér :
É Et pis que j'ai ne puis avoirpis ke j'è ne puis avør <·
REÇANT
TUTu peux de moi te passer, pös de mø te passér,
JeJe puis de toi me passer : puis de tø me passér :
20
Tel je serai que seras : ainsi ferai que ferasl je serè ke seras : éinsi ferè ke feras ·><·
Mètre : Le rechant se compose de deux dimètres iambiques cadencés et d'un pentamètre dactylique. Pour la strophe, on a un pentamètre dactylique logaédique cadencé et un dimètre iambique.