PROBLME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueEtrnes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriqueLivre I
rubriqueChanson 26
rubriqueChanson 27
rubriqueChanson 28
rubriqueChanson 29
rubriqueChanson 30
rubriqueChanson 31
rubriqueChanson 32
rubriqueChanson 33
rubriqueChanson 34
rubriqueChanson 35
rubriqueChanson 36
rubriqueChanson 37
rubriqueChanson 38
rubriqueChanson 39
rubriqueChanson 40
rubriqueChanson 41
rubriqueChanson 42
rubriqueChanson 43
rubriqueChanson 44
rubriqueChanson 45
rubriqueChanson 46
rubriqueChanson 47
rubriqueChanson 48
rubriqueChanson 49
rubriqueChanson 50
rubriqueChanson 51
rubriqueChanson 52
rubriqueChanson 53
rubriqueChanson 54
rubriqueChanson 55
rubriqueChanson 56
rubriqueChanson 57
rubriqueChanson 58
retour
rubriqueChanson 59
rubriqueChanson 60
rubriqueChanson 61
rubriqueChanson 62
rubriqueChanson 63
rubriqueChanson 64
rubriqueChanson 65
rubriqueChanson 66
rubriqueChanson 67
rubriqueChanson 68
rubriqueChanson 69
rubriqueChanson 70
rubriqueChanson 71
rubriqueChanson 72
rubriqueChanson 73
rubriqueChanson 74
rubriqueChanson 75
rubriqueChanson 76
rubriqueChanson 77
rubriqueLivre II
rubriqueLivre III
rubriquePsautier 1569
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire mtrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittration en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
mtriqueAfficher mtrique
mtriqueLgende

LVIII.

ANT .I.
UUne je sais dans ce pays, belle comme est le beau jour,NE je s dan se pas, ble kom' t le be jr,
KQui de soupirer cesse ne fait, las, jour et nuit lamentant : de sprr ssse ne ft, las, jr nut lamantant :
NNul sa volont ne connat : tous la plaignant nul ne lui baille confortul sa vlont ne kont : Ts la plans nul ne l bae konfrt ><
REANT
Est-ce fivre est-ce catarrhe est-ce amoureuse langueur ?sse fvr' sse katrr' ss' amrze langr ? >< <
2.
5
Sa Sa bonne mre tout propos, fille m'amie qu'as tu ?bone mr' a tprops, Fie m'ame k'a^_tu ?
lElle toute pleureuse rpond, lasse moi, ah je m'en vais :e tte plrze rpond, Lasse m, ah je m'an va^ :
FForce me faut. Tant de douleurs tant de travaux plus je ne puis supporterrse me ft. Tant de dlrs tant de travs plus je ne puis suprtr ><
3.
FiFille m'amie un mdecin veux tu avoir ton mal,e m'am' un medesin v^_tu avr a ton mal,
KiQui te visitant ordonnera quelque remde certain ? te vizitant rdonera klke remde srtin ?
10
MMre ne mande un mdecin : car je n'attends d'un mdecin gurisonre ne mand' un mdesin : kar je n'atan d'un mdesin grizzon ><
4.
DonDonc dis-moi fille dis-moi. Qu'as tu ? O sens tu ton mal ?ke di-m Fie di-m. K'a^_tu ? san_tu ton mal ?
DDis ta maladie : et la sachant pourchasserons ta sant. ta malad : la saans praserons ta sant.
LaLas ! Je ne sais : mais je la sens. Toi tu la sais sans que la sentes au vrais ! je ne s : ms je la san. T tu la ss sanke la santez vr ><
5.
MrMre si veux bien me gurir, pour ma douleur apaisere si vs bin me grir, pr ma dlr apzr
15
MMne mne moi tt mne moi vers le Seigneur de mon coeur :ne mne m tt mne m vr le sir de mon kr :
BiBien que je sois fort plore, en-le-voyant aussi soudain me lairrontn ke je s frt plor^, an-le-voiant ssi sdin me l^ront <
REANT.
lEt la fivre et la catarrhe et l'amoureuse langueura fivr' la katrr' l'amrze langr >< <
Mtre : Le rechant est un ttramtre choriambique cadenc. La strophe se compose de deux ttramtres choriambiques cadencs (la premire syllabe du second est monnaye) et d'un pentamtre choriambique cadenc.

Variantes et remarques :
v. 7 : le dernier mot est rejet la ligne.
v. 10 : le dernier mot est rejet la ligne.