PROBLÈME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baïf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueLivre I
rubriqueLivre II
rubriqueLivre III
rubriqueLivre IV
rubriqueLivre V
rubriquePsaume 107
rubriquePsaume 108
rubriquePsaume 109
rubriquePsaume 110
rubriquePsaume 111
retour
rubriquePsaume 112
rubriquePsaume 113
rubriquePsaume 114
rubriquePsaume 115
rubriquePsaume 116
rubriquePsaume 117
rubriquePsaume 118
rubriquePsaume 119
rubriquePsaume 120
rubriquePsaume 121
rubriquePsaume 122
rubriquePsaume 123
rubriquePsaume 124
rubriquePsaume 125
rubriquePsaume 126
rubriquePsaume 127
rubriquePsaume 128
rubriquePsaume 129
rubriquePsaume 130
rubriquePsaume 131
rubriquePsaume 132
rubriquePsaume 133
rubriquePsaume 134
rubriquePsaume 135
rubriquePsaume 136
rubriquePsaume 137
rubriquePsaume 138
rubriquePsaume 139
rubriquePsaume 140
rubriquePsaume 141
rubriquePsaume 142
rubriquePsaume 143
rubriquePsaume 144
rubriquePsaume 145
rubriquePsaume 146
rubriquePsaume 147
rubriquePsaume 148
rubriquePsaume 149
rubriquePsaume 150
rubriqueEtrénes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriquePsautier 1569
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire métrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittération en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
métriqueAfficher métrique
métriqueLégende

SÉÔME .CXI.

GRAGrâces au Seigneur de tout mon-SSEZ ôá siñör de tùt mon-
Coeur dirai en l'assembléer dirè an l'aÂsanblé^_
Des droituriers, en leur secret._ drûturiérs, an lör segrèt.
GraGrands les oeuvres sont du Seigneur,ns lez övresÄ sont du Séiñör,
5
KoConsidérés de tous ceux,nsidérés de tùs sös,
KiQui s'en voudront bien enquérir ! s'an vùdront bién ankerir !
S'C'est honneur et gloire et grandeurèÎt onör é glør' é grandör
[f° 89 v°]
Tout ce que fait ce grand Dieu :t se ke fètã se gran Diö :
SaSa droiture est à tout jamais. drøtuÂr' è^t a tùt jamès.
10
Lè_Les miracles rares qu'il fait miraklesÄ raÿresÄ k'il fèt
TrTrès mémorables il fait,ès mémorablez il fètã,
LuLui très clément et doux Seigneur.i trè_klémant é dùs Siñör.
Il Il donna de quoi se nourrirdona de kø se nùrrir
Pour qui craignant le servait.r ki kréñant le sèrvøt.
15
SoSon pache il tiendra pour jamais.n paÿç' ìÁ tiéndra pùr jamès.
ParParmi son peuple il publieramìÁ son pöpl' il publìîra
Tout le pouvoir de ses faits,t le pùvør de sè_fèsã,
Les biens du gentil leur donnant._ biéns du jantil lör donant.
VrVraie foi, très juste candeur,èìÎeæ fø, trè_juste kandör,
20
SoSont les effets de ses mains :nt lez éfès de sè_ méins :
Tous ses statuts sont très loyaux,s sès status sont trè_loæiôs,
FèrFermement fondés à-toujours,memant fondés aÂ-tùÿjùrs,
AnEn vérité commandés, vérité komandés,
AnEn droite justice ordonnés. drøte justiss' ôrdonés.
25
ManMande à son peuple un rachat prompt :d' aã son pöpl' un raçat pront :
Veut son accord éternel :t son akôrd étèrnèl :
KaCar son nom est et saint et craint.r son nom è^t é séint é kréint.
PùrPour le vrai savoir savoir bien, le vrè savør savør bién,
FFaut révérer le Seigneur :ôÎt révérér le Séiñör :
30
S'C'en est le vrai commencement.an è^t le vrè komansemant.
SösCeux qui ainsi faire essaieront, ki éinsi fèÌr' ésè^ront,
VrVraie prudence acquerront,èieæ prudans' akèrront,
DoDont-los demeure à tout jamais.n-lôsã demör' atùtjamès.
Mètre : Strophe de trois vers dont le premier est un dimètre trochaïque, le deuxième un dimètre choriambique cadencé et le troisième un dimètre iambique.

Variantes et remarques :
v. 29 : version biffée : La révéranse du Séiñör.
v. 30 : En début de vers, S'an est ajouté au-dessus de An, biffé.