PROBLME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueLivre I
rubriqueLivre II
rubriqueLivre III
rubriqueLivre IV
rubriqueLivre V
rubriquePsaume 107
rubriquePsaume 108
rubriquePsaume 109
rubriquePsaume 110
rubriquePsaume 111
rubriquePsaume 112
rubriquePsaume 113
rubriquePsaume 114
rubriquePsaume 115
rubriquePsaume 116
rubriquePsaume 117
rubriquePsaume 118
rubriquePsaume 119
rubriquePsaume 120
rubriquePsaume 121
rubriquePsaume 122
rubriquePsaume 123
rubriquePsaume 124
rubriquePsaume 125
rubriquePsaume 126
rubriquePsaume 127
rubriquePsaume 128
rubriquePsaume 129
rubriquePsaume 130
rubriquePsaume 131
rubriquePsaume 132
rubriquePsaume 133
rubriquePsaume 134
rubriquePsaume 135
rubriquePsaume 136
rubriquePsaume 137
rubriquePsaume 138
rubriquePsaume 139
retour
rubriquePsaume 140
rubriquePsaume 141
rubriquePsaume 142
rubriquePsaume 143
rubriquePsaume 144
rubriquePsaume 145
rubriquePsaume 146
rubriquePsaume 147
rubriquePsaume 148
rubriquePsaume 149
rubriquePsaume 150
rubriqueEtrnes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriquePsautier 1569
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire mtrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittration en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
mtriqueAfficher mtrique
mtriqueLgende

SME .CXXXIX.

TToi, recherch m'as et connu, Seigneur Dieu., RER m'as konu, Sir Di.
As As connu qu'ai-fait ou assis ou sur pieds.konu k'-ft asis sur pis.
Et tu l'as comprise de loin ma pense. tu l'as konprze de li ma pans^.
KaCar tu me tiens clos,r tu me tin_ kls,
5
JusJusqu' mon marcher si je vais dmarchant,k'a mon marr si je va^ dmarant,
JusJusqu' mon coucher si je vais me couchant.k'a mon kr si je va^ me kant.
TsTous chemins tu sais que tenir je pourrais, emins tu ss ke tenir je prrz,
iAins que d'y entrer.ns ke d'i antrr.
An En ma bouche un mot ne sera, que djma b' un mt ne sera, ke d^ja
10
TtTout Seigneur le-sais. Et devant et derrire (Sir) le-ss. davant darrir
TlTel que suis, m'as fait. Et ta main daignas bien ke suis, m'as ft. ta min da^_ bin
MMettre dessur moi.tre desur m.
MrMerveilleuse est l'art : et plus haut que mon sens :v^z' ^_ l'art : pluht ke mon sans :
RiRien n'y puis. Mais o m'en irai-j'cartern n' puis. Mz m'an ir-j' kartr
15
HHors ton esprit ? Ou, de devant ton aspect,r ton sprit ? , de davant ton aspt,
Est ce que fuirai ?_se ke fuir ?
SSi je monte au ciel, tu y es. En enfer, je mont' sil, tu i s. An anfr,
KanQuand dresser mon lit j'y ferai, t'y voil.t dresr mon lit j'i fer, t'i vla.
KanQuand de l'aube encore l'aile vite prendrais,t de l'b' ankr l'le vte prandr^,
20
KaQuand je demeureraisnt je demrr
SSous le soir bien loin : et ta main m'y mnerait :_ le sr bin li : ta min m'i manrt :
tEt ta dextre main m'y menant m'y tiendrait.a d^tre min m'i menant m'i tindrt.
SSi je dis : l'obscur de la nuit me pourra je d : l'skur de la nuit me p^ra
VoVoiler et couvrir :lr kvrir :
25
JrJour soudain pour moi celle nuit deviendra : sdin pr m sle nuit devindra :
[f 113 r]
L'oL'ombre rien ne peut receler devant toi.nbre rin ne pt reselr davant t.
KarCar la nuit te luit comme jour : le jour t'est la nuit te luit kome jr : le jr t'^t
NuNuit, et la nuit jour.it, la nuit jr.
KarCar tu tiens toi le dedans de mon coeur. tu tins a t le dedans de mon kr.
30
AnvEnvelopp tu m'as de ma mre nourrilop tu m'as de ma mre nrri
DanDans le ventre encore. Le miracle qu'as fait !_ le vantr' ankr. Le mirakle k'a^_ ft !
PPource te louerai.rse te l^r.
MrMerveilleusement je me trouve form !vzemant je me trve frm !
MrMerveilleux tes faits, que mon me sait bien !vs t_ fs, ke mon a^me st bin !
35
PaPas un os des miens ne te fut cach, lorsz un s d_ mins ne te fut ka, lrs
K'Qu'en cachette encorean kat' ankr
J'iJ'y prenais mon tre, et que tu me formas pren mon ^tr', ke tu me frmas
D'D'oeuvre bien exquis, faonn de bel artvre bin skis, fason de bl art
An En la terre en bas. Et tout manque (?) tes yeuxla trr' anbas . tmanke tz i^s
40
LLors me regardaient.rs me regard^t.
dEt dedans ton livre tout crit au longedan_ ton livre tt krit long
DsDs devant tait ce qu'aprs se forma_davant tt se k'aprs se frma
ParPar le cours des jours : et ne s'en fallut pas le krs d_ jrs : ne s'an falut pas
UnUn de tous ces jours. de ts_ jrs.
45
Oh que Seigneur Dieu tes avis me sont chers ! ke Sir Di tez avis me sont irs !
Oh qu'tant somms ils se montent beaucoup ! k'tant soms i se montet bekp !
L_Les voulant compter le dnombrement fait vlant kontr le dnonbremant ft
PaPasse le sablon.sse le sablon.
Au rveil encore je me trouve avec toi. rv ankr je me trv' avk t.
50
Oh si les mchants, Sire Dieu, tu occis ! s l_ mans, Sre Di, tu ksis !
LLoin de moi tous ceux qui se plaisent au sang.i de m tss ki se pl^zet sang.
BlBlasphm ils ontasfm ilz ont
KonContre toi. Ton saint nom ils ont mpristre t. Ton sint nom il ont mprzz
[f 113 r]
s Eux tes ennemis. Et ne hais-je pas ceuxtez annemis. ne h-je pas ss
55
kQui te sont haineux ? Que ne fusse fcheux, te sont hins ? Ke ne fusse fa^s,
VVers-qui te hara ?r-ki te hra ?
AnnEnnemi, parfait ennemi je leur suis :em, parft anemi je lr suis :
s Eux mes ennemis. Et recherche moi, Dieu :mez annemis. rere m, Di :
Et connais mon coeur, et m'prouve : et vois bien kon mon kr, m'prv': v bin
60
TToute ma pense.te ma pans^.
VVise bien par tout si trac tu verrasze bin par tt s tras tu vras
Un Un chemin d'erreur qui t'offense dans moi.emin d'rrr ki t'ofanse dan m.
dEt du sicle lors mne-moi traversantu sikle lrs mne-m travrsant
PaPar le chemin droit.r le emin drt.
Mtre : Strophe saphique.

Variantes et remarques :
v. 54 : Le premier n de annemis est suscrit.
v. 63 : marqu d'un astrisque, qui semble renvoyer la version alternative : me kondui lrs du sikl' avi.
v. 64 : marqu d'un astrisque, qui semble renvoyer la version alternative : Dan_ le emin drt.