PROBLÈME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baïf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueLivre I
rubriqueLivre II
rubriqueLivre III
rubriqueLivre IV
rubriqueLivre V
rubriquePsaume 107
rubriquePsaume 108
rubriquePsaume 109
rubriquePsaume 110
rubriquePsaume 111
rubriquePsaume 112
rubriquePsaume 113
rubriquePsaume 114
rubriquePsaume 115
rubriquePsaume 116
rubriquePsaume 117
retour
rubriquePsaume 118
rubriquePsaume 119
rubriquePsaume 120
rubriquePsaume 121
rubriquePsaume 122
rubriquePsaume 123
rubriquePsaume 124
rubriquePsaume 125
rubriquePsaume 126
rubriquePsaume 127
rubriquePsaume 128
rubriquePsaume 129
rubriquePsaume 130
rubriquePsaume 131
rubriquePsaume 132
rubriquePsaume 133
rubriquePsaume 134
rubriquePsaume 135
rubriquePsaume 136
rubriquePsaume 137
rubriquePsaume 138
rubriquePsaume 139
rubriquePsaume 140
rubriquePsaume 141
rubriquePsaume 142
rubriquePsaume 143
rubriquePsaume 144
rubriquePsaume 145
rubriquePsaume 146
rubriquePsaume 147
rubriquePsaume 148
rubriquePsaume 149
rubriquePsaume 150
rubriqueEtrénes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriquePsautier 1569
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire métrique
rubriqueBibliographie
 
 
pdfFichier pdf
métriqueMasquer métrique
métriqueLégende

SÉÔME .CXVII.

ÉSÄ Le Séiñör tesÄ jans.
éý_ le tùs plesÄ : kar sa favör s'è^t
RedùÂblé^ desur nùs.
É du Siñör la ridur' ajamès . éý_ Diö.
Mètre : Les quatre vers de ce psaume ne se laissent pas facilement analyser. On peut compendre le premier comme un dimètre formé d'un double iambe suivi d'un choriambe, le second comme un trimètre antispastique cadencé, faisant alterner des doubles iambes avec des doubles trochées (cf. ps. 14). Le troisième se laisse analyser comme un penthémimère iambique et le dernier comme un tétramètre crétique. Toute cette analyse est bien sûr sujette à caution, car tout recoupement est impossible, mais elle est corroborée par Mersenne (Quaestiones, p. 149), pour qui le premier vers est un choriambicus dimeter acatalecticus, le deuxième un iambico-trochaicus trimeter catalecticus, le troisième un iambicus monometer hypercatalecticus et le dernier un paeonicus tetrameter acatalecticus.