PROBLME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueEtrnes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriqueLivre I
rubriqueLivre II
rubriqueChanson 1
rubriqueChanson 2
rubriqueChanson 3
rubriqueChanson 4
rubriqueChanson 5
retour
rubriqueChanson 6
rubriqueChanson 7
rubriqueChanson 8
rubriqueChanson 9
rubriqueChanson 10
rubriqueChanson 11
rubriqueChanson 12
rubriqueChanson 13
rubriqueChanson 14
rubriqueChanson 15
rubriqueChanson 16
rubriqueChanson 17
rubriqueChanson 18
rubriqueChanson 19
rubriqueChanson 20
rubriqueChanson 21
rubriqueChanson 22
rubriqueChanson 23
rubriqueChanson 24
rubriqueChanson 25
rubriqueChanson 26
rubriqueChanson 27
rubriqueChanson 28
rubriqueChanson 29
rubriqueChanson 30
rubriqueChanson 31
rubriqueChanson 32
rubriqueChanson 33
rubriqueChanson 34
rubriqueChanson 35
rubriqueChanson 36
rubriqueChanson 37
rubriqueChanson 38
rubriqueChanson 39
rubriqueChanson 40
rubriqueChanson 41
rubriqueChanson 42
rubriqueChanson 43
rubriqueChanson 44
rubriqueChanson 45
rubriqueChanson 46
rubriqueChanson 47
rubriqueChanson 48
rubriqueChanson 49
rubriqueChanson 50
rubriqueChanson 51
rubriqueChanson 52
rubriqueChanson 53
rubriqueChanson 54
rubriqueChanson 55
rubriqueChanson 56
rubriqueChanson 57
rubriqueChanson 58
rubriqueChanson 59
rubriqueChanson 60
rubriqueChanson 61
rubriqueLivre III
rubriquePsautier 1569
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire mtrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittration en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
mtriqueAfficher mtrique
mtriqueLgende

V.

1.
JE Je demanderais volontiers aveugle amour que tu as faitDEMANDER vlontirs avgl' amr ke tu a^_ ft
DeDe tant et tant de milliers de coeurs tant tant de milirs de krs
PaPar toi ravis en tant de lieux.r t ravis an tant de lis. <
2.
IIl m'a plu nagure btir le beau palais de Chteauneuf, m'a plu nagire ba^tir le be pals de atenf,
5
O bien souvent rcrer me vaisbin svant rkrr me va^
LaLas d'outrager mortels et dieux.s d'trajr mrts dis. <
3.
Ne Ne les as tu point appendus dessur la face du portaillez a^_tu pint apandus desur la fasse du prta
DeDe ton palais, comme font chasseurs ton pals, kome font asrs
DDes ours et cerfs qu'ils ont tus.s rs srs k'ilz ont tus. <
4.
10
I mIl m'a plu nagure btir le beau palais de Chteauneuf,'a plu nagire ba^tir le be pals de atenf,
O bien souvent rcrer me vaisbin svant rkrr me va^
LaLas d'outrager mortels et dieux.s d'trajr mrts dis. <
5.
Je Je ne parle point de mon coeur : je sais trop bien ce qu'en as fait.ne parle pint de mon kr : je s trobin se k'an a^_ ft.
OAu feu tu l'as nant rduit, f tu l'as a neant rduit,
15
AnEn cendre mis, au vent pars. sandre mis, vant pars. <
6.
Si Si je t'ai le coeur acendri, trop mieux il est ne souffrant malje t' le kr asandri, tromis il ^t ne sfran_ mal
K'Qu'avec les autres souteniravk lez trez a stenir
SaCent mille assauts au fort d'amour.n mill' ass frt d'amr. <
7.
MalMalheureux cet aise fond dessur la cendre de nos coeurs.urs set ze fond desur la sandre de n_krs.
[f 329 r]
20
JeJe veux mourir, si tu fais amour v mrir, si tu fs amr
LLes morts heureux non les vivants._mrs ur^s non l_vivans. <
8.
SSi je t'ai le coeur acendri trop-mieux il est ne souffrant mal, je t' le kr asandri tro-mis il ^t ne sfran mal,
K'Qu'avec les autres souteniravk lez trez a stenir
SaCent mille assauts au fort d'amour.n mill' ass frt d'amr. <
9.
25
heureux le coeur acendri : ce sont faveurs de ce beau Dieu. urs le kr asandri : se sont favrs de se be di.
SiSi choisirais-je plutt mourir zir-je plutt mrir
PPour telle beaut combattantr tle bet konbatant >< <
Mtre : Strophe de trois vers dont le premier est un ttramtre ionique du mineur cadenc (rebris), les deux suivants des dimtres iambiques. Au v. 25, la premire syllabe subit une correption en hiatus, malgr la prsence d'un circonflexe.