PROBLÈME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baïf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueEtrénes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriqueLivre I
rubriqueLivre II
rubriqueChanson 1
rubriqueChanson 2
rubriqueChanson 3
rubriqueChanson 4
rubriqueChanson 5
rubriqueChanson 6
rubriqueChanson 7
rubriqueChanson 8
rubriqueChanson 9
rubriqueChanson 10
rubriqueChanson 11
rubriqueChanson 12
rubriqueChanson 13
rubriqueChanson 14
rubriqueChanson 15
rubriqueChanson 16
rubriqueChanson 17
rubriqueChanson 18
rubriqueChanson 19
rubriqueChanson 20
rubriqueChanson 21
rubriqueChanson 22
rubriqueChanson 23
rubriqueChanson 24
rubriqueChanson 25
rubriqueChanson 26
rubriqueChanson 27
rubriqueChanson 28
rubriqueChanson 29
rubriqueChanson 30
rubriqueChanson 31
rubriqueChanson 32
rubriqueChanson 33
rubriqueChanson 34
rubriqueChanson 35
rubriqueChanson 36
rubriqueChanson 37
rubriqueChanson 38
rubriqueChanson 39
rubriqueChanson 40
rubriqueChanson 41
rubriqueChanson 42
rubriqueChanson 43
retour
rubriqueChanson 44
rubriqueChanson 45
rubriqueChanson 46
rubriqueChanson 47
rubriqueChanson 48
rubriqueChanson 49
rubriqueChanson 50
rubriqueChanson 51
rubriqueChanson 52
rubriqueChanson 53
rubriqueChanson 54
rubriqueChanson 55
rubriqueChanson 56
rubriqueChanson 57
rubriqueChanson 58
rubriqueChanson 59
rubriqueChanson 60
rubriqueChanson 61
rubriqueLivre III
rubriquePsautier 1569
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire métrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittération en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
métriqueAfficher métrique
métriqueLégende

XLIII.

L'aL'entreprise que fis trop-haut prétendait :ntreprìîze ke fìþ tro-hôÎt prétandøt :
PaPar quoi mon désir haut je blâme, disant :r kø mon dezir hôÎt je bla^me, dizzant :
MoMon coeur bien-méritait d'y être perdu.n kör bién-méritøtã d'ìÁ è^tre pèrdu. <·
MonMon vainqueur à ma perte rien ne gagna. véinkör a ma pèrte rién ne ganña.
5
LLa cruelle me prit le coeur. L'ayant pris,aý kruèle me prit le kör . L'aÂian^_ pris,
DaDans un feu le jeta : l'y laisse brûler.nz un fö le jeta : L'ìÁ lèsse bru^lér. <·
ÉinAinsi elle ne sait jouir de mon coeur,sin éle ne sètã jùìår de mon kör,
KiQui en poudre soudain se fond acendri : an pù^dre sùdéin se fond asandri :
PuPuis un vent de dédain le vient épartir.is un vant de dédéiñ le viént épartir. <·
10
AnnEnnemie d'amour ne t'ébahis-plus,emìîeæ d'amùr ne t'éÿbaÍÆ-plus,
SiSi tu vois mon amour du tout défaillir. tu vøs mon amùr du tùt défa££ir.
SaSans coeur suis : où le coeur défaut, l'amour fautn kör suis : ùÂ le kör defôÎt, l'amùr fôÎt ·><·
Mètre : Tous les vers sont des trimètres antispastiques cadencés (phaléciens).

Variantes et remarques :
v. 1 : le dernier mot est rejeté à la ligne.