PROBLME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueEtrnes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriqueLivre I
rubriqueLivre II
rubriqueChanson 1
rubriqueChanson 2
rubriqueChanson 3
rubriqueChanson 4
rubriqueChanson 5
rubriqueChanson 6
rubriqueChanson 7
rubriqueChanson 8
retour
rubriqueChanson 9
rubriqueChanson 10
rubriqueChanson 11
rubriqueChanson 12
rubriqueChanson 13
rubriqueChanson 14
rubriqueChanson 15
rubriqueChanson 16
rubriqueChanson 17
rubriqueChanson 18
rubriqueChanson 19
rubriqueChanson 20
rubriqueChanson 21
rubriqueChanson 22
rubriqueChanson 23
rubriqueChanson 24
rubriqueChanson 25
rubriqueChanson 26
rubriqueChanson 27
rubriqueChanson 28
rubriqueChanson 29
rubriqueChanson 30
rubriqueChanson 31
rubriqueChanson 32
rubriqueChanson 33
rubriqueChanson 34
rubriqueChanson 35
rubriqueChanson 36
rubriqueChanson 37
rubriqueChanson 38
rubriqueChanson 39
rubriqueChanson 40
rubriqueChanson 41
rubriqueChanson 42
rubriqueChanson 43
rubriqueChanson 44
rubriqueChanson 45
rubriqueChanson 46
rubriqueChanson 47
rubriqueChanson 48
rubriqueChanson 49
rubriqueChanson 50
rubriqueChanson 51
rubriqueChanson 52
rubriqueChanson 53
rubriqueChanson 54
rubriqueChanson 55
rubriqueChanson 56
rubriqueChanson 57
rubriqueChanson 58
rubriqueChanson 59
rubriqueChanson 60
rubriqueChanson 61
rubriqueLivre III
rubriquePsautier 1569
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire mtrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittration en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
mtriqueAfficher mtrique
mtriqueLgende

VIII.

AM.
PrPour vous aimer trop je ddaigne mon coeur : vz imr trp je ddie mon kr :
PrPour vous aimer trop je dteste mes yeux : vz imr trp je dtste mz is :
s,Eux, qui la trahison firent en se perdant, k la trzon fret an se prdant,
LuLui, qui se renditi, k se randit :- <
DAM.
5
PPauvre amant, ton coeur tu ne hais ni tes yeux,vr' amant, ton kr tu ne hs n tz is,
PuiPuis que miens ils sont, et tu dis m'aimer tant.s ke mins il sont, tu dis m'mr tant.
PPeux tu m'aimer bien que tu n'aimes aussi_tu m'imr bin ke tu n'imes ssi
TTout ce qui est mien ?t se ki ^_ min ? <
AM.
SSi je hais mon coeur et mes yeux, vous-aimant, je h mon kr mez is, vz-imant,
10
PPoint je n'ai mpris, et ne cherche pardon.in je n' mpris, ne re pardon.
VsVous ne les aimant je ne leur voudrais-bien ne lz imant je ne l_vdr-bin
TaTant que je vivrai.nt ke je vvr. <
DAM.
KQuoi ? Ne sont-ils miens si tu es du tout mien ? ? ne sont-il mins s tu s dut_min ?
[f 330 v]
AM.
VVtres ils sont : mais la rigueur, que montreztrez il sont : ms la rigr, ke montrs
15
An-En-tirant et pleurs et soupirs tous les jours,tirant plrs spirs tljrs,
FFait les abhorrer.t lez abrrr. <
DAM.
inAinsi mal conduit tu te perds de ton gr.si mal konduit tu te prs de ton gr.
AM.
LasLas ! Je vois trop clair que m'avez en horreur ! ! je v tro_klr ke m'avs an rrr !
DA.
DonDonc perds l'espoir que je puisse t'aimerke pr l'spr ke je puisse t'imr
20
ToToi ne t'aimant pas. ne t'man_ pas. <
AM.
PuiPuis qu'tant aime hassez, j'essaierais k'tant im^ hass, j's^r
(SSi je puis un jour vous har de gagner je puis un jr v har) de ganr
VVotre coeur ingrat, que la haine atteindratre kr ingrat, ke la hn' atindra
PlPlus que l'amiti.us ke l'amti. <
Mtre : Strophe saphique.