PROBLÈME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baïf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueEtrénes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriqueLivre I
rubriqueLivre II
rubriqueChanson 1
rubriqueChanson 2
rubriqueChanson 3
rubriqueChanson 4
rubriqueChanson 5
rubriqueChanson 6
rubriqueChanson 7
rubriqueChanson 8
rubriqueChanson 9
rubriqueChanson 10
rubriqueChanson 11
rubriqueChanson 12
retour
rubriqueChanson 13
rubriqueChanson 14
rubriqueChanson 15
rubriqueChanson 16
rubriqueChanson 17
rubriqueChanson 18
rubriqueChanson 19
rubriqueChanson 20
rubriqueChanson 21
rubriqueChanson 22
rubriqueChanson 23
rubriqueChanson 24
rubriqueChanson 25
rubriqueChanson 26
rubriqueChanson 27
rubriqueChanson 28
rubriqueChanson 29
rubriqueChanson 30
rubriqueChanson 31
rubriqueChanson 32
rubriqueChanson 33
rubriqueChanson 34
rubriqueChanson 35
rubriqueChanson 36
rubriqueChanson 37
rubriqueChanson 38
rubriqueChanson 39
rubriqueChanson 40
rubriqueChanson 41
rubriqueChanson 42
rubriqueChanson 43
rubriqueChanson 44
rubriqueChanson 45
rubriqueChanson 46
rubriqueChanson 47
rubriqueChanson 48
rubriqueChanson 49
rubriqueChanson 50
rubriqueChanson 51
rubriqueChanson 52
rubriqueChanson 53
rubriqueChanson 54
rubriqueChanson 55
rubriqueChanson 56
rubriqueChanson 57
rubriqueChanson 58
rubriqueChanson 59
rubriqueChanson 60
rubriqueChanson 61
rubriqueLivre III
rubriquePsautier 1569
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire métrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittération en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
métriqueAfficher métrique
métriqueLégende

XII.

S'C'est fort grande prouesse à toi qui es Dieu,èÏt fôýrgraÿnde prùÂéÿss' a tøý kìÁ èÏ_ Dìöý,
AnEn trahison de frapper le pauvre mortel ! tréizon de frapér le pôÎvre môrtèl !
DiDieu de tout vice n'as tu autre plaisirö de tùt vise n'a^_tu ôÎtre plèzir
KeQue les coeurs déchirer blesser tirailler ? lè_körs déçirér blesér tira££ér ?
5
Mais ta mère qui nu te laisse éhontésã ta Mère ki nu te lèss' (éhonté)
MoMontre-bien qu'il te faut fuir comme aspic.ntre-bién k'ìÁ te fôÎt fuìår kom' aspik.
SSot celui qui à toi se laisse abuser,ôÊt selui ki a tø se lèss' abuzér,
AnEnfant double méchant et vieil et trompeur.fant dùble méçant é vié£ é tronpör.
ViVieil larron décevant voleur et meurtrieré£ larron désevant volör é mörtriér
10
Fais moi fais rigoureux le pis que pourras :_mø fè rigùrös le pis ke pù^ras :
JeJe t'envoie le défi : recharge sur moi. t'anvøÎ le défi : reçarje sur mø.
PlPlus ne cris ne soupirs ne pleurs ne perdrai :us ne kris ne sùpirs ne plörs ne pèrdrè :
Quel mal peux tu brasser que n'aie goûté ?l mal pö^_tu brasér ke n'èìÎeæ gù^té ?
TaTant endurci tu m'as de tant de tourments,nt andursìÁ tu m'as de tant de tùrmans,
15
TaTant j'ai déjà souffert que rien ne crains-plusnt j'è dè^ja sùfèrt ke rién ne kréin-plus ·><·
Mètre : Tous les vers sont des trimètres antispastiques cadencés (phaléciens).