PROBLÈME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baïf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueEtrénes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriqueLivre I
rubriqueLivre II
rubriqueChanson 1
rubriqueChanson 2
rubriqueChanson 3
rubriqueChanson 4
rubriqueChanson 5
rubriqueChanson 6
rubriqueChanson 7
rubriqueChanson 8
rubriqueChanson 9
retour
rubriqueChanson 10
rubriqueChanson 11
rubriqueChanson 12
rubriqueChanson 13
rubriqueChanson 14
rubriqueChanson 15
rubriqueChanson 16
rubriqueChanson 17
rubriqueChanson 18
rubriqueChanson 19
rubriqueChanson 20
rubriqueChanson 21
rubriqueChanson 22
rubriqueChanson 23
rubriqueChanson 24
rubriqueChanson 25
rubriqueChanson 26
rubriqueChanson 27
rubriqueChanson 28
rubriqueChanson 29
rubriqueChanson 30
rubriqueChanson 31
rubriqueChanson 32
rubriqueChanson 33
rubriqueChanson 34
rubriqueChanson 35
rubriqueChanson 36
rubriqueChanson 37
rubriqueChanson 38
rubriqueChanson 39
rubriqueChanson 40
rubriqueChanson 41
rubriqueChanson 42
rubriqueChanson 43
rubriqueChanson 44
rubriqueChanson 45
rubriqueChanson 46
rubriqueChanson 47
rubriqueChanson 48
rubriqueChanson 49
rubriqueChanson 50
rubriqueChanson 51
rubriqueChanson 52
rubriqueChanson 53
rubriqueChanson 54
rubriqueChanson 55
rubriqueChanson 56
rubriqueChanson 57
rubriqueChanson 58
rubriqueChanson 59
rubriqueChanson 60
rubriqueChanson 61
rubriqueLivre III
rubriquePsautier 1569
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire métrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittération en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
métriqueAfficher métrique
métriqueLégende

IX

LasLas, hélas ! Que de jours et nuits je languis,, élas ! ke de jùrs é nuis je langìî,
MùrMourant forbanni d'où ne bouge mon coeur !ant fôrbanìÁ dùÿ ne bùÿje mon kör !
VinVingt jours sont écoulés, et sans avoir jour_jùrs sont ékùlés, é sanz avør jùr
An En vingt jours je vis un siècle d'ennuis !vin_jùrs je vi un sìÁèÿkle d'annuis ! <·
5
S'iS'il me faut soupirer pleurer lamenter,l me fôÎt sùpirér plorér lamantér,
J'aJ'en veux mal, malheureux que suis, à moi seul.n vö mal, malurös ke suis, a mø söl.
S'C'est c'est qu'en la malheure j'ai délaisséèÎt s'è^t k'an la malöre j'è delèssé
La La beauté qu'éloigner ne puis ni laisser.beôté k'éloñér ne puis nìÁ lèssér. <·
MonMon visage défait de souffrir ennui, vizaÿje défèt de sùfrir annui,
10
KanQuand le vois me mirant, me fait à l'instantt le vø me mirant, me fètã alinstant
SurSur la face le sang de honte monter. la fasse le sang de honte montér. <·
ÔÊOh tourment inhumain cruelle langueur. tùrmant inuméin kruèle langör. <·
AvaAvant l'âge venu le poil me blanchit.nt l'a^je venu le pøl me blançìît.
BiéBien que jeune je sois, si compte mes ans,n ke jöne je sø, si konte mèz ans,
15
ViéVieil je suis de travaux, si compte mes maux£ je suis de travôÎs, si konte mè^_môÎs ·><·
Mètre : Tous les vers sont des trimètres antispastiques cadencés (phaléciens).