PROBLME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueEtrnes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriqueLivre I
rubriqueLivre II
rubriqueChanson 1
rubriqueChanson 2
rubriqueChanson 3
rubriqueChanson 4
rubriqueChanson 5
rubriqueChanson 6
rubriqueChanson 7
rubriqueChanson 8
rubriqueChanson 9
rubriqueChanson 10
rubriqueChanson 11
rubriqueChanson 12
rubriqueChanson 13
rubriqueChanson 14
rubriqueChanson 15
rubriqueChanson 16
rubriqueChanson 17
rubriqueChanson 18
rubriqueChanson 19
rubriqueChanson 20
rubriqueChanson 21
rubriqueChanson 22
rubriqueChanson 23
rubriqueChanson 24
rubriqueChanson 25
rubriqueChanson 26
rubriqueChanson 27
rubriqueChanson 28
rubriqueChanson 29
rubriqueChanson 30
rubriqueChanson 31
rubriqueChanson 32
rubriqueChanson 33
rubriqueChanson 34
rubriqueChanson 35
rubriqueChanson 36
rubriqueChanson 37
rubriqueChanson 38
rubriqueChanson 39
rubriqueChanson 40
rubriqueChanson 41
rubriqueChanson 42
rubriqueChanson 43
rubriqueChanson 44
rubriqueChanson 45
rubriqueChanson 46
rubriqueChanson 47
rubriqueChanson 48
rubriqueChanson 49
rubriqueChanson 50
rubriqueChanson 51
rubriqueChanson 52
rubriqueChanson 53
rubriqueChanson 54
retour
rubriqueChanson 55
rubriqueChanson 56
rubriqueChanson 57
rubriqueChanson 58
rubriqueChanson 59
rubriqueChanson 60
rubriqueChanson 61
rubriqueLivre III
rubriquePsautier 1569
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire mtrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittration en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
mtriqueAfficher mtrique
mtriqueLgende

LIIII.

DeDepuis cet amour violent qui est matre de mon coeur,pus set amr volant k t mtre de mon kr,
NNi plus le jour me semble jour, ni plus la nuit ne m'est nuit. plus le jr me sanble jr, n plus la nut ne m'_ nuit.
Au clair rayon du beau soleil la noire ombre ne fuit plus : klr raon du be sl la nr' onbre ne fu_ plus :
PlPlus de la nuit le voile noir n'te du jour la clartus de la nut le vle nr n'te du jr la klrt ><
5
SoSoit jour soit nuit ma belle tient dans l'astre aim de ses yeux,t jr st nut ma ble tnt dan l'astr' m de sz s,
Et mes tnbres et mon jour, qu'elle mne tout partout. m_ tnbres mon jr, k'le mne tpartt. <
KaQuand ses yeux pleins d'amoureux feu refuiront de devant moint sez s plns d'amr_ f refuront de davan_ m
[f 348 v]
BBien que ce ft en plein midi, la nuit obscure verrais :n ke se fut an pln md, la nut skure vr :
KaQuand ses yeux pleins d'amoureux feu voudront luire dessur-moi,nt sez s plns d'amr_ f vdront lure desur-m,
10
UUn beau clair net et serein jour en plein minuit je verrain be klr nt srn jr an pln mnut je vr ><
Mtre : Baf dtaille du dbut la fin le schma de ce pome particulirement libre. Tous les vers ont quinze syllabes, avec csure aprs la huitime. Baf les analyserait probablement comme des ttramtres cadencs, en prenant comme rfrence un mtre de quatre syllabes (comme pour les vers ioniques, choriambiques ou antispastiques par exemple). Les substitutions sont tellement libres qu'on ne peut gure tre plus prcis dans la qualification.

Variantes et remarques :
v. 6 : au-dessus de mon jr, un micron semble avoir t corrig en macron.