PROBLME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueEtrnes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriqueLivre I
rubriqueLivre II
rubriqueLivre III
rubriqueChanson 1
rubriqueChanson 2
rubriqueChanson 3
rubriqueChanson 4
rubriqueChanson 5
rubriqueChanson 6
rubriqueChanson 7
rubriqueChanson 8
rubriqueChanson 9
retour
rubriqueChanson 10
rubriqueChanson 11
rubriqueChanson 12
rubriqueChanson 13
rubriqueChanson 14
rubriqueChanson 15
rubriqueChanson 16
rubriqueChanson 17
rubriqueChanson 18
rubriqueChanson 19
rubriqueChanson 20
rubriqueChanson 21
rubriqueChanson 22
rubriqueChanson 23
rubriqueChanson 24
rubriqueChanson 25
rubriqueChanson 26
rubriqueChanson 27
rubriqueChanson 28
rubriqueChanson 29
rubriqueChanson 30
rubriqueChanson 31
rubriqueChanson 32
rubriqueChanson 33
rubriqueChanson 34
rubriqueChanson 35
rubriqueChanson 36
rubriqueChanson 37
rubriqueChanson 38
rubriqueChanson 39
rubriqueChanson 40
rubriqueChanson 41
rubriqueChanson 42
rubriqueChanson 43
rubriqueChanson 44
rubriqueChanson 45
rubriqueChanson 46
rubriqueChanson 47
rubriqueChanson 48
rubriqueChanson 49
rubriqueChanson 50
rubriqueChanson 51
rubriqueChanson 52
rubriqueChanson 53
rubriqueChanson 54
rubriqueChanson 55
rubriqueChanson 56
rubriqueChanson 57
rubriqueChanson 58
rubriqueChanson 59
rubriqueChanson 60
rubriqueChanson 61
rubriqueChanson 62
rubriqueChanson 63
rubriqueChanson 64
rubriquePsautier 1569
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire mtrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittration en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
mtriqueAfficher mtrique
mtriqueLgende

IX.

KAQuand j'tais libre ains qu'amour l'enfant cruelNT j't lbr' ns k'amr l'anfant krul
M'M'et de son feu les moelles fait bouillir,ut de son f l_mlez ft b£r,
Oh qu'heureux j'tais lors. k'urs j't lrs. <
LrLors l'envi cent et cent beauts soulaients alanvi sant sant bets slt
5
D'D'un gaillard feu sans me brler m'jouir,un gaar_ f san_me bru^lr m'jr,
Aise, franc des ennuis.ze, frank dez annuis. <
inAinsi qu'un poulain farouche et fier qui n'eutsi k'un plin far^' fir (k n'ut
OnOnques frein dedans sa bouche neuf qu'il estke frin dedan sa be) nf k'il ^t
VaVa tout seul cart. tsl kart. <
10
Autre soin ne prend, si non d'un libre piedtre si ne prand, si non d'un libre pi
L'L'herbe et les fleurs, sautelant -bonds, fouler,rb' l_flrs, stelant a-bons, flr,
NoNon piqu, ni dompt.n pik, n dont. <
r Or du long de un frais rivage il va courant,du long d'un frs rivaj' il va krant,
rOr il erre au fond de quelque bois touffu, il rr' fons de klke bs tfu,
15
rOre grimpe les monts.e grinpe l_mons. <
L_Les cavales lui hennissent : vont aprs : kavales lui hanisset : vont aprs :
GGaiement lui font l'amour, le-baisotant.iemant lui font l'amr, le-bzotant.
InIngrat il ne s'en chaut.grat il ne s'an t. <
inAinsi les beauts que plus on estimaitsi l_bets ke plus on stimt
20
ttre belles, moi moqueur je les-avaisre bles, m mokr je lz-avz
AnEn ddain et mpris. ddi mpris. <
KarCar je n'aimais rien que moi seul, moi vivant je n'im rin ke m sl, M vivant
[f 355 r]
Aise et content, sans avoir le teint dteint,z' kontant, sanz avr le tint dtint,
NNi les yeux amortis. lez is amrtis. <
25
MsMais je portais, mais je montrais sus le front je prt, ms je montr su_le front
L'L'assurance, et rien ne cherchais fors l'honneur,assurans', rin ne r frs l'onr,
BuBut de mon dsir franc.t de mon dezir frank. <
O j'allais mon prompt vouloir toujours allait, j'al mon pront vlr tjrz alt,
FrFranc et sans peur, sans jalousie, sans regret,ank sanpr, san jalz, san regrt,
30
PPourchassant le plaisir.rasant le plzir. <
MsMais si tt que par dsastre, las, je vis s tt ke par dezastre, las, je vi
PlPlus poli que marbre blanc. Ton sein joli,us pol ke ma^bre blank . ton sin joli,
LLes soleils de tes yeux.s sls de tz is. <
L'L'or de tes cheveux par ondes ondoyant,r de t_evs par ondez ondoiant,
35
SuSur ta face roses oeillets entre lysr ta fasse rzez s antre lis
PrProprement agencs.premant ajanss. <
ssAussitt j'appris que c'est que d'tre serf :itt j'aprin ke s'^t ke d'^tre srf :
LLors ma franchise entreprise par malheurr ma franiz' antreprize par malr
LoLoin de moi se perdit.i de m se prdit. <
40
DanDans ta prison pour jamais je fus li, ta prizzon prjams je fu l,
SaSans trouver plus jour ni clart qu'en tes yeux,n trvr plus jr n klrt k'an tez is,
PrPrisonnier dessous toi.izzonir des_t. <
An En la chane lors tu mis mes pieds et mains,la ^ne lr tu mis m_pis mins,
MoMon col au carcan cruelle sans pitin kol karkan (krule san piti)
45
SuSur la ghenne mon coeur.r la j^ne mon kr. <
SanSans avoir compassion non plus de moiz avr konpassion non plus de m
K'Qu'un rebours gomitre d'un forat ramantun rebrs gomitre d'un frsat ramant
AnEn galre captif. galre kaptif. <
^Eh, tu mis aprs m'avoir vaincu du tout, tu mis aprs m'avr vinku dutt
50
VVainqueresse sur ma tte les pieds,inkersse sur ma t^te l_ps,
HHors du front tu m'tasr du front tu m'tas
L'aL'assurance, et tout le beau dsir d'honneur.ssurans', tt le be dezir d'onr.
[f 355 v]
Eh ! Mon me basse fit joug, quand tu l'eus ! mon a^me basse fit jg, kant tu l'us
FFaite serve ton veuil.te srv' a ton v. <
55
^Eh ! Tu vengeas mille miens pchs en-un, ! tu vanjas mille mins pes an-un,
LLors que les beauts que plus on estimait,r ke l_bets ke plus on stimt,
InInsolent je fuyais.solant je fui. <
LonL'on me cherchait moi qui supplie maintenant. me rt m k supl mintenant.
MMais de tant plus qu'enrou suis pour crier,s de tanplus k'anr suis pr krir,
60
PlPlus la sourde l'on fait.us la srde lon ft. <
SanSans que non plus on rponde mes hlas, ke nonplus on rpond' a mz las,
LaLas ! Que l'eau du surgeon o Narcisse miras ! ke l'e du srjon Narsis mira
FForsen sa beaut.rsen sa bet. <
SlSeule vengeant mille beauts qu'elle avaite vanjant mille bets k'l' avt
65
PaPar son orgueilleux ddain contraint mourirr son rgis ddi kontrint mrir
AnEn cruelle langueur krule langr >< <
Mtre : Strophes de trois vers associant deux trimtres trochaques cadencs et un dimtre trochaque court-cadenc.