PROBLME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueEtrnes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriqueLivre I
rubriqueLivre II
rubriqueLivre III
rubriqueChanson 1
rubriqueChanson 2
rubriqueChanson 3
rubriqueChanson 4
rubriqueChanson 5
rubriqueChanson 6
rubriqueChanson 7
rubriqueChanson 8
rubriqueChanson 9
rubriqueChanson 10
rubriqueChanson 11
retour
rubriqueChanson 12
rubriqueChanson 13
rubriqueChanson 14
rubriqueChanson 15
rubriqueChanson 16
rubriqueChanson 17
rubriqueChanson 18
rubriqueChanson 19
rubriqueChanson 20
rubriqueChanson 21
rubriqueChanson 22
rubriqueChanson 23
rubriqueChanson 24
rubriqueChanson 25
rubriqueChanson 26
rubriqueChanson 27
rubriqueChanson 28
rubriqueChanson 29
rubriqueChanson 30
rubriqueChanson 31
rubriqueChanson 32
rubriqueChanson 33
rubriqueChanson 34
rubriqueChanson 35
rubriqueChanson 36
rubriqueChanson 37
rubriqueChanson 38
rubriqueChanson 39
rubriqueChanson 40
rubriqueChanson 41
rubriqueChanson 42
rubriqueChanson 43
rubriqueChanson 44
rubriqueChanson 45
rubriqueChanson 46
rubriqueChanson 47
rubriqueChanson 48
rubriqueChanson 49
rubriqueChanson 50
rubriqueChanson 51
rubriqueChanson 52
rubriqueChanson 53
rubriqueChanson 54
rubriqueChanson 55
rubriqueChanson 56
rubriqueChanson 57
rubriqueChanson 58
rubriqueChanson 59
rubriqueChanson 60
rubriqueChanson 61
rubriqueChanson 62
rubriqueChanson 63
rubriqueChanson 64
rubriquePsautier 1569
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire mtrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittration en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
mtriqueAfficher mtrique
mtriqueLgende

XI.

Si Si faible est le filet, du quel dpendantfbl' ^t le filt, du kl dpandant
Se Ce mien vivre dolent je trane en ennui,min vivre dolant je trn' an annui,
Ke,Que, sans quelque secours qui m'est prsent, san klke sekrs ki m'^t przant,
BiBien tt j'en trouverais le bout me faillant.n tt j'an trver le bt me faant. <
5
KarCar depuis le dpart si triste et fcheux depuis le dpart s trist' fa^s
D'aD'avec mon souverain et bien et plaisir,vk mon sverin bin plzir,
SlSeulement je me pais flatt d'un espoir :emant je me p flat d'un spr :
Un Un espoir de la mort le coup retardant,spr de la Mrt le kp retardant,
^Est seul cause que j'aime voir la clart.t sl kze ke j'im' a vr la klrt. <
10
MonMon coeur, bien que tu sois de l'oeil loign, kr, bin ke tu ss de l' li,
L'L'oeil, qui est le soleil qui luit mes yeux,, ki ^t le sl ki luit a mz is,
MonMon coeur, vis pour avoir meilleure saison. kr, v pr avr mire szon.
KarCar peut tre le jour et l'heure viendront, pt ^tre le jr l're vindront,
Ki Qui ton bien dsir plus doux te rendront.ton bin dezir plu ds te randront.
15
TlTel espoir m'a repu gaillard pour un temps, spr m'a repu gaart pr un tans,
MsMais lchant la longue il est amorti. la^ant a la long' il ^t amrti. <
Mtre : Tous les vers sont des trimtres antispastiques cadencs (phalciens).