PROBLME D'AFFICHAGE ?
DICTIONNAIRE
retour
virga
avance
rubriqueJean-Antoine de Baf
rubriqueAvertissement
rubriqueIntroduction
rubriquePsautier 1573
rubriqueEtrnes 1574
rubriqueChansonnettes
rubriqueLivre I
rubriqueLivre II
rubriqueLivre III
rubriqueChanson 1
rubriqueChanson 2
rubriqueChanson 3
rubriqueChanson 4
rubriqueChanson 5
rubriqueChanson 6
rubriqueChanson 7
rubriqueChanson 8
rubriqueChanson 9
rubriqueChanson 10
retour
rubriqueChanson 11
rubriqueChanson 12
rubriqueChanson 13
rubriqueChanson 14
rubriqueChanson 15
rubriqueChanson 16
rubriqueChanson 17
rubriqueChanson 18
rubriqueChanson 19
rubriqueChanson 20
rubriqueChanson 21
rubriqueChanson 22
rubriqueChanson 23
rubriqueChanson 24
rubriqueChanson 25
rubriqueChanson 26
rubriqueChanson 27
rubriqueChanson 28
rubriqueChanson 29
rubriqueChanson 30
rubriqueChanson 31
rubriqueChanson 32
rubriqueChanson 33
rubriqueChanson 34
rubriqueChanson 35
rubriqueChanson 36
rubriqueChanson 37
rubriqueChanson 38
rubriqueChanson 39
rubriqueChanson 40
rubriqueChanson 41
rubriqueChanson 42
rubriqueChanson 43
rubriqueChanson 44
rubriqueChanson 45
rubriqueChanson 46
rubriqueChanson 47
rubriqueChanson 48
rubriqueChanson 49
rubriqueChanson 50
rubriqueChanson 51
rubriqueChanson 52
rubriqueChanson 53
rubriqueChanson 54
rubriqueChanson 55
rubriqueChanson 56
rubriqueChanson 57
rubriqueChanson 58
rubriqueChanson 59
rubriqueChanson 60
rubriqueChanson 61
rubriqueChanson 62
rubriqueChanson 63
rubriqueChanson 64
rubriquePsautier 1569
rubriqueMusique
rubriqueGlossaire mtrique
rubriqueBibliographie
 
Pour une translittration en orthographe standard, survolez l'initiale des vers !
pdfFichier pdf
mtriqueAfficher mtrique
mtriqueLgende

Vrs Priapins.

X.

LaLas ! Ce n'est que songe le bien qu'en mon me je conois !s ! se n't ke sonje le bn k'an mon ame je kons !
TrTrompeur songe qui me dcois d'ombre fausse pour un bien.onpr sonje k me dess d'onbre fsse pr un bn.
Le Le bien est mensonge, le mal c'est du vrai mal assur,bin ^t mansonje, le mal s'^t du vr mal asr,
LrLorsque l'me veille le plus dans le corps qui ne dort pas.ke l'ame ṿe le plus dan le krs k ne dr_ pas.
5
S'C'est vrai songe puis que le bien fuit devant que se montrer.t vr sonje puis ke le bin fuit davant ke se montrr.
NonNon mensonge, puis que le mal quand je veille me poursuit. mansonje, puis ke le mal kant je ve me prsuit.
laHlas, pour quoi par son veil le sens n'oit-il et voit-ils, pr k par son v le sans n't-il vt-il
Se Ce qu'en dormant l'me sduite oit et voit reprsent ?k'an drmant l'a^me sduit' t vt reprzant ?
LaLa malheureuse condition de mes yeux, qui tant clos malurze kondision de mz is, ki tant kls
10
VVoient l'heur feint, voient ouverts une vraie malheurt.et l'r fint, vet vrs une vr^ie malurt.
Le Le somme flatteur paix promettait ou bien trve sinon paix,some flatr ps promett bin trve sinon ps,
MsMais soudain le triste rveil toute guerre m'apportait. sdin le triste rv tte grre m'aprtt.
Le Le somme bnin plein de soulas m'abusait dcevamment,some bnin plin de slas m'abuzt dsevanmant,
MsMais le triste veil douloureux s'loignait de toute erreur le trist' v dlrs s'lit de tt' rrr ><
15
PuiPuis qu'au dormir j'ai toute joie, au rveil tout-dplaisir,s k' drmir j' tte j', rv t-dplzir,
[f 356 r]
Ke Que dormir je pusse -souhait sans jamais rveiller plus !drmir je puss' a-sht san jams rvr plus !
Oh trs heureux les animaux qu'un sommeil appesanti trz rs lz anims k'un som apezanti
SSix mois durant tient assoupis sans jamais panir l'oeil._ ms durant tint aspis san jams panir l'.
KonComparer ne faut le sommeil au trpas, ni l'veil fauxparr ne ft le som trpas, n l'v fs
20
Au vivre doux : moi l'prouvant au rebours, ne l'avouerai : vivre ds : m l'prvant rebrs, ne l'avr :
KanQuand je veille mort je me sens, quand je dors je me sens vif.t je ve mrt je me san, kant je dr je me san vif.
DDouce douce mort si tu es ressemblant ce dormir,se d^se Mrt si tu s resanblant a se drmir,
FrFerme douce mort jamais la paupire de mes yeuxme d^se Mrt ajams la ppire de mz is ><
Mtre : Baf qualifie ce vers de priapien. Toutefois, le premier membre ne prsente jamais un glyconique canonique et lui prfre diverses substitutions. On retrouve, de manire plus rigoureuse, un phrcraten au deuxime membre.